MCO

MCO 0 - 0 NCM : El-Hamri en panne

Le MC Oran n'a pas démarré sa saison en fonction de ce que souhaitaient ses supporters. Hier, sur son terrain du stade Ahmed-Zabana, la formation mouloudéenne a raté la réception de son homologue du NC Magra se contentant d'un nul blanc et sans saveur à l'image de sa première période.

MCO-NCM : El-Hamri dans l’inconnue at home

Le MC Oran retrouvera ce vendredi son jardin mascotte Ahmed-Zabana en recevant le NC Magra. Soit sur la pelouse de l’antre d’El-Hamri, lieu de la rencontre devant opposer les gars d’El-Hamri aux Bleus du Nedjm, dans le cadre de la deuxième journée du championnat.

Belatoui : « J’ai carte blanche »

Omar Belatoui va devoir mener l’équipe première du MC Oran du banc de touche, maintenant qu’il est officiellement l’entraîneur en chef. Comme annoncé dans l’édition d’hier mardi, ce technicien succède à Abdelkader Amrani, un poste qu’il a occupé plusieurs fois par le passé.

MCO : Amrani cède comme prévu

Comme prévu, Abdelkader Amrani a fini par claquer la porte. Le technicien tlemcenien a tout simplement cédé devant la volonté de la direction du MC Oran.

MCO : 29 joueurs inscrits dans le système, dont 4 gardiens

La saison 2022-2023 commence très mal pour le MC Oran qui n’en peut plus des insuffisances en gestion. La faute à l’inconscience des dirigeants qui, jusqu’à hier, n’ont pas été capables de prendre en charge le dossier des joueurs appelés à figurer dans le groupe de l’équipe première et aussi de la réserve.

RCA 3 – 1 MCO : Les Vikings profitent du malaise d’El-Hamri

 Le MC Oran a raté l’entame de la compétition après l’avoir quittée sur une série de 14 matchs d’affilée sans défaite. Hier sur la pelouse de Smaïl-Makhlouf, la bande mouloudéenne, drivée par Aissa Kendouci, s’est inclinée face au RC Arba sur le score de 3-1.

RCA - MCO : El Hamri, avec quel visage à l’Arba ?

C’est le jour J pour le MC Oran et son premier rendez-vous en compétition officielle de l’exercice 2022-2023. En effet, l’équipe première du club d’El-Hamri va commencer par un déplacement à l’Arba pour affronter le RCA ce vendredi,  pour le compte de la première journée du championnat. Ce match se jouera sur la pelouse du stade Smail-Makhlouf.

MCO : Avec Motrani, Djerrar et Bellahouel, la liste s’allonge et pose problème

Avec un effectif composé de 15 joueurs du club et 21 nouvelles recrues, dont Mohamed Naâmani et Abdelhafid Benamara, le MC Oran entamera la saison avec une équipe inconnue ou presque. Interdit de recrutement depuis le dernier mercato hivernal, le club dit phare de l’Ouest algérien risque d’être secoué par les instances.

MCO : Quelle équipe face au RCA ?

Avec un effectif de 15 joueurs du club et 18 recrues, dont Mohamed Naâmani et Abdelhafid Benamara, le MC Oran va commencer la nouvelle saison avec une équipe sérieusement amoindrie.

MCO : Amrani revient, quid de Kinane ?

La direction du MC Oran a fini par se plier et solliciter les services d’Abdelkader Amrani. Le temps de se faire savonner par le wali d’Oran, les décideurs d’El-Hamri ont contacté le technicien tlemcenien pour lui confier la barre technique de l’équipe première.

Bensenouci : «J’ai appelé Amrani, c’est en bonne voie»

 

La réunion entre le wali d’Oran, les dirigeants et les supporters du MC Oran, mercredi dernier, a fait bouger les choses. Le premier magistrat de la wilaya d’Oran a relevé que la direction de Youssef Djebbari a manqué de respect à l’entraîneur Abdelkader Amrani.

MCO : Le wali d'Oran hausse le ton

«Ils ont jusqu'à lundi pour établir les bilans, sinon... ». « On a exigé un assainissement, un audit », menacera le wali d'Oran au lendemain de sa rencontre, mercredi dernier avec les Hamraoua, représentés par Youssef Djebbari, Rafik Cherrak,  Nasreddine Bessedjragi, Mohamed Chemseddine Bensenouci, Rachid Benaouda, Brahimi Youssef et Noureddine Sadok.

MCO : L’arrivée de Jaidi retardée

 

Attendue ces jours-ci, l’arrivée de Radhi Jaidi est retardée. D’après nos informations, l’entraîneur tunisien est retenu par une affaire administrative à régler avant de rallier l’Algérie et le club d’El-Hamri, qui l’a engagé pour 24 mois pour 10.000 euros. De quoi pousser la direction à temporiser pour réserver une place dans l’avion à l’ancien défenseur de la sélection des Aigles de Carthage. De ce fait, ses chances de rejoindre sa nouvelle équipe en stage à Hammam Boughrara, qui prend fin vendredi prochain, sont quasiment nulles.    

  1. M. A.

 

Legraa réclame 2 mensualités pour partir

Le club refuse

L’information a le tour du complexe Hammam Bougherara, où l’équipe première du MC Oran se prépare. En effet, le milieu de terrain Mohamed Lagraa a fait part de son intention de quitter le navire mouloudéen avant la fin du mercato estival. Selon une source fiable, ce joueur âgé de 36 ans a informé la direction de lui préparer un bon de sortie contre 2 mensualités : « Legraa veut partir pour des raisons qu’il n’a pas dévoilées pour l’instant. Il a demandé à la direction de lui préparer un chèque portant sur deux mois de salaire avant de résilier son contrat et de signer son départ », a indiqué notre source avant-hier. Le natif d'Aïn Kermes, par son attitude, a confirmé son intention de partir pendant qu’il était avec le groupe en stage bloqué à Maghnia.» Mais selon l’entourage de la direction, la réponse du club ne serait pas favorable. « Les dirigeants ne sont pas prêts à le laisser partir. Le club n’est pas certain de qualifier les nouvelles recrues en raison de l’interdiction de recrutement », rétorque une source proche du club. A suivre.

  1. M. A.

 

Vainqueur 1-0 du SC Mecheria

El-Hamri débute bien

La formation du MC Oran a entamé ses matches amicaux par un succès.

En effet, les gars d'El-Hamri se sont imposés face au SC Mecheria hier par 1-0, score acquis à la mi-temps selon une source autorisée. L'unique réalisation de ce match joué sur le stade Akid Lotfi de Tlemcen fut l'œuvre de l'attaquant Marwane Dahar. 

La bande mouloudéenne disputera son 2e match, dans le cadre de sa préparation, cet après-midi face à l'IRB Maghnia à 18h. 

  1. M. A.

 

++++++++++++++++++++++++++++

Ignorés par le club

Sebaa et Belhadj très convoités

Libérés par le MC Oran, dont la direction s'est inexplicablement débarrassée, deux espoirs sont sérieusement convoités. Il s'agit du défenseur central Driss Sebaâ et du milieu de terrain Mehdi Belhadj. Ces espoirs qui font partie de plusieurs jeunes sélections nationales sont ciblés par des clubs de Ligue 2 et de l'inter-régions. Le premier a été pris en charge par un intermédiaire de joueurs qui, selon une source fiable, veut l'orienter vers le RC Relizane, l'ES Mostaganem et le MC Saïda. Le deuxième, qui est courtisé par le Rapid et Ettaradji, a été proposé hier par un agent à l'ASM Oran, club de ses débuts. 

  1. M. A.

MCO : Jaidi, la direction ne dit toujours rien

La direction du MC Oran n’a toujours pas donné le moindre détail sur l’entraîneur Radhi Jaidi et sa situation contractuelle. Sa désignation a été communiquée par une chaîne de télévision de Tunisie, son pays d’origine.

MCO : Djaïdi nouvel entraîneur pour un salaire de 11 000 euros !

Le MC Oran s'est engagé avec un entraîneur de nationalité tunisienne, en l'occurrence, Radhi Djaïdi. L'information nous a été confirmée par une source autorisée une heure après avoir été annoncée par une chaîne TV tunisienne. Selon la même source, ce technicien qui a drivé l'ESTunis est attendu le week-end prochain. Son salaire est estimé à plus de 11000 euros, précise notre interlocuteur. Djaïdi devient le deuxième entraîneur engagé par Youssef Djebbari et succède ainsi à Abdelkader Amrani.

  1. M. A.

On parle de l’aide du wali pour la levée d’interdiction de recrutement

 

La rumeur fait le tour de la rue mouloudéenne qui laisse croire que le wali d’Oran, Said Sayoud, aiderait la direction du MC Oran. Le premier magistrat de la wilaya pourrait inviter des entrepreneurs à dégager des sommes pour renflouer la trésorerie du club dit phare de l’Ouest algérien par 16 milliards de centimes. La raison a un rapport avec la levée d’interdiction de recrutement infligée au Mouloudia d’Oran en raison d’une dette estimée, pour l’instant, à 23 milliards de centimes. Les dirigeants mouloudéens pourront qualifier les recrues engagées cet été au nombre de 16. Ces dirigeants ont souhaité aussi l’intervention des instances footballistiques, dont la Fédération algérienne de football (FAF) et la Ligue de football professionnel (LFP) pour débloquer le crédit des droits des matchs télévisés, dont le montant est de 4,5 milliards de centimes. C’est dire que les chances de disposer des nouveaux joueurs au prochain exercice seraient de mise. Les responsables du club d’El-Hamri sont donc sur le point de gagner le pari de monter une équipe fanion avec un nouveau visage.

  1. M. A.

 

Accord pour un match avec le SCM

L’entraîneur Aissa Kinane a finalement trouvé un troisième sparring-partner pour l’équipe première du MC Oran : « En plus des matchs qu’on va disputer contre l'Ittihad de Maghnia et le CRT, nous allons affronter l'équipe de Mecheria, qui vient d'accéder en Ligue 2», a indiqué l’ancien attaquant du RC Oran au bout du fil et d’ajouter : « Nous avons trouvé un accord pour une confrontation ce mardi.» Ve technicien a souligné que cette confrontation se tiendra sur la pelouse du stade Akid-Lotfi de Tlemcen à 17h30.

  1. M. A.

 

MCO : Dossier de l’entraîneur, la direction n’en dit pas un mot

 

Tous les indices mènent à une piste que lorgne Youssef Djebbari qui continue à gérer les affaires du MC Oran. De l’étranger où il se trouve depuis dimanche dernier, ce dirigeant, à en croire nos sources, aurait confié son intention d’engager un technicien de nationalité européenne, francophone pour être plus précis.

Mehiaoui : « Djebbari et Cherrak, le mal à éradiquer »

Tayeb Mehiaoui a insisté, de Paris où il se trouve pour des soins, selon ses dires, à dézinguer Youssef Djebbari et Rafik Cherrak qu'il accuse d'être l'origine du mal du MC Oran depuis la fin de sa première année en tant que président du conseil d'administration.

MCO : Cherrak revient sur sa décision

Le flou persiste au sein du MC Oran maintenant où tout va de travers depuis plus de trois ans. Les entorses ridiculisant ce club-phare de l’Ouest algérien se multiplient et aucune volonté mouloudéenne ne semble se profiler à l’horizon.