Ligue 1

FAF : les 24h des men

Habituellement, le jour des élections est considéré comme le plus important et le plus décisif dans la course vers la présidence de n’importe quelle institution, mais pour la FAF, c’est dans ces prochaines 24h que les dés seront jetés.

AGE FAF: Voie dégagée pour Raouraoua

J-3 avant la fin du délai de dépôt des candidatures pour les élections de la Fédération algérienne de football, et toujours pas de dossier déposé au niveau de la commission électorale présidée par Ali Malek.

FAF Ça s’emballe dans les coulisses

La guerre des clans et les mouvements battent leur plein dans les coulisses de l’assemblée générale élective, à 4 jours de la fin du délai du dépôt des dossiers de candidatures prévue dimanche prochain à 20h.

AGE de la FAF : Raouraoua seul en piste ?

Dans notre édition de samedi passé, on se demandait si l’ancien président de la FAF Mohamed Raouraoua allait être candidat pour un retour aux affaires de la fédération, 5 ans après l’avoir quittée.

FAF: Serrar devrait annoncer sa candidature

Quatre jours depuis l’ouverture de la période des dépôts de dossiers de candidature, et il n’y a toujours pas de candidat officiel pour la présidence de la FAF. Les mouvements dans les coulisses sont de plus en plus fréquents, des coalitions essayent de naître, et des personnes intéressées par la grande course sont en train de se dégager.  Alors que la rue attend des nouvelles de Zefizef, qu’on annonce partant malgré sa démission éliminatoire de 2018, de Sadi muet, mais très intéressé par cette aventure, ou encore de Bahloul qui a  exprimé son envie de briguer un mandat et atteindre enfin son objectif de toujours, c’est peut-être chez un autre potentiel candidat que les choses risquent de bouger.

Kerbadj : «Raouraoua m’a dit qu’il ne briguera pas un autre mandat»

Amara Charaf-Eddine n’est plus le président de la Fédération algérienne de football. La chasse au poste est ouverte. Mahfoud Kerbadj, l’ancien président de la Ligue de football professionnel, se penche sur l’assemblée générale qui a avalisé le bilan moral et financier du président sortant, tout en montrant du doigt celui qu’il estime être le principal responsable de cette situation…

FAF : la chasse est ouverte

Réunis en session ordinaire jeudi à l’ESHRA d’Aïn Benian, les membres de l'assemblée générale de la FAF ont adopté à l'unanimité les bilans moral et financier de l'exercice 2021.

AGO FAF: Les Bilans moral et financier passent comme une lettre à la poste

 

Réuni ce jeudi en session ordinaire à l’école supérieure d’hôtellerie et de restauration à Ain Benian (Alger), les membres de l’assemblée générale de la Fédération algérienne de football (FAF) n’ont pas dérogé à leur habitude, et comme il fallait bien s’y attendre, le bilan moral et financier de l‘exercice 2021 est passé comme une lettre à la poste.

FAF: Une AG pas du tout ordinaire

Le jour J est enfin arrivé, la Fédération algérienne de football tiendra ce matin son assemblée générale ordinaire au titre de l’exercice 2021 dont le bilan a été clos le 31 décembre dernier. C’est donc aujourd’hui que Charaf- Eddine Amara présentera ses bilans devant les membres de l’assemblée dans l’espoir de les faire passer, et arracher son quitus, ce qui permettrait à l’AG de passer à autre chose, et entamer les procédures de l’organisation d’une AG élective pour l’élection d’un nouveau président.

FAF: Vers une AGO houleuse


La pression monte à 24 heures du rendez-vous attendu de l’assemblée générale ordinaire de la FAF, pour la présentation des bilans de la première année du président Charaf Eddine à la tête de la Fédé.

AGO de la FAF: Ça chauffe dans les coulisses

Programmée le 28 avril dernier, lors de la dernière réunion du BF, avant son report, la FAF se prépare à tenir son assemblée générale ordinaire ce jeudi 16 juin à l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration (ESHRA Aïn-Bénian) à 10h.

Dernière journée de Ligue 1 : La JSK jouera la Ligue des champions

C’est la fin de saison de la Ligue 1. Après le CRB qui a assuré le titre de champion bien avant cette ultime journée en terminant la saison sur une bonne note suite à la victoire ramené de Tlemcen (0-2), c’est la JS Kabylie qui accompagnera le club algérois en Ligue des champions la saison prochaine. Les Kabyles ont assuré le point qui leur manquait suite au match nul arraché en déplacement contre le Paradou AC (0-0).

MCO 2- JSS 1, CSC 1- ESS 0: La JSK à un point de la LDC

La JSK n'a désormais besoin que d'un point lors des deux prochaines rencontres face au CSC et le PAC pour assurer la deuxième place au classement final de la Ligue 1 qualificative pour la Ligue des champions d'Afrique la saison prochaine.

CRB 2- USB 0: Le Chabab officiellement champion

Le CRB est officiellement champion d’Algérie après leur victoire face à l’US Biskra (2-0). L’issue était inéluctable mais ce que viennent de réaliser les Rouge et Blanc est tout bonnement exceptionnel. Cette génération entre dans l’histoire du football algérien par la plus grande des portes.

JSK : Souayah songe à ménager les cadres contre le WAT

La victoire réalisée mardi à domicile face à la JSS a fait beaucoup de bien aux coéquipiers de Boukhanchouche qui ont réussi à creuser l’écart à 4 points sur leurs adversaires et conforter leur 2ème place dans le classement. Un succès qui permet aux camarades de Sidi-Salah de chasser la guigne des faux pas à domicile et retrouver la confiance en prévision des quatre derniers matchs de la saison. Ils auront l’occasion d’enchaîner un autre match à domicile, samedi prochain à l’occasion de la réception du WAT qui est officiellement rétrogradé en Ligue 2. Cette confrontation ne s’annonce pas difficile pour les Jaune et Vert du Djurdjura, mais importante dans la mesure où ils en profiteront pour enchainer un 3ème succès de suite et conforter davantage leur 2ème place avant le grand Clasico face au MCA. Vu la situation de l’adversaire, le coach Ammar Souayah compte faire tourner son effectif afin de ménager quelques cadres qui n’ont pas bénéficié de repos depuis plusieurs matchs, mais aussi pour offrir du temps de jeu aux remplaçants. En prenant cette décision de remanier son onze, le premier responsable de l’encadrement technique des Jaune et Vert frappera d’une pierre deux coups, puisque ce match face au WAT va lui permettre de découvrir d’autres éléments et aussi de faire reposer les cadres à l’image de Bensayah, Souyad et Harrag qui ont pris part pratiquement à tous les matchs de cette phase retour du championnat et les préserver pour le Clasico face au MCA. Il veut, en alignant un onze remanié contre les Tlemcéniens, donner la chance à tout le monde et aussi pour laisser souffler certains éléments clés.

 

Medane, El-Orfi, Talah et Doumbia n’attendent que ça

N’ayant pas eu assez de temps de jeu depuis le début de la phase retour, plusieurs éléments attendent avec impatience l’occasion de jouer et de démontrer de quoi ils sont capables. Parmi les éléments qui pourraient bien être utiles face au WAT, nous pourrons citer le nom d’Yacine Medane. Ce dernier qui est victime de blessures à répétition souhaite avoir sa chance en cette fin de saison et prouver qu’il n’est pas encore fini. Idem pour Ammar El-Orfi, Fateh Talah, Yacouba Doumbia ainsi que le jeune Hodeifa Arfi. Le premier se voit rarement convoqué et se contente jusque-là de quelques brides du temps de jeu, tandis que les défenseurs centraux qui ont fait déjà leurs épreuves sont victimes de la performance du duo Souyad-Bouhakak et ils devraient jouer titulaires ce samedi face au WAT et relancer la concurrence dans l’axe de la défense.

En attaque, le jeune Hodifa Arfi attend aussi la moindre occasion pour prouver qu’il peut être utile. Reste maintenant à savoir si Ammar Souayah et ses assistants vont décider de faire tourner leur effectif ou pas.

  1. H.

 

MCA : Après Deghmoum Le Mouloudia veut Kendoussi

En prévision de la saison prochaine, la nouvelle direction veut s’attacher les services des meilleurs joueurs du championnat pour bâtir une grande équipe la saison prochaine. Dans ce sens, plusieurs joueurs ont été contactés depuis quelques jours. Les responsables du MCA veulent un autre joueur de l’ESS après Deghmoum, à savoir Kendoussi, l’international de l’EN des locaux qui a même donné son accord de principe pour rejoindre le vieux club algérois.

Comme annoncé depuis plus d’un mois, la direction du MCA vise les joueurs de l’EN des locaux pour renforcer son équipe cet été. Après Dahamni, Zerrouki, Bouguerra, l’autre joueur contacté avant-hier est le milieu de terrain de l’ESS Kendoussi. Selon une source digne de foi, le joueur se  dit intéressé par le vieux club algérois, lui qui se trouve dans une situation délicate en ne touchant pas aucun salaire depuis 8 mois, tout comme son coéquipier Deghmoum qui lui aussi a décidé de quitter l’Entente de Sétif à la fin de cette saison. Notre source a confié que Kendoussi n’a pas hésité à donner son accord de principe, il est attendu après la fin du championnat pour signer au Mouloudia. Il faut dire que c’est une très bonne affaire si les dirigeants du MCA arrivent à conclure cette transaction, surtout que Kendoussi est l’un des meilleurs joueurs à son poste en championnat. C’est la raison pour laquelle Bouguerra, le sélectionneur des locaux, l’a convoqué à tous les stages de l’EN.

Une chose est sûre, Kendoussi est l’une des cibles du mercato du Mouloudia cet été comme son coéquipier Deghmoum qui a d’ores et déjà décidé de quitter l’ESS. Mais le rival le CRB et l’USMA sont aussi sur leurs traces. Une question se pose : les dirigeants du Mouloudia réussiront-ils à convaincre les joueurs question de signer au MCA ?

  1. Z.

CRB 1 - ESS 0 : Sur un petit bijou de Bourdim

CRB 1 - ESS 0

Fiche technique :

Stade du 20-Août

Match à huis clos

Arbitres : Bouteraâ, Zerhouni,  Benali

Averts. : Bouchar 26’, Nessakh 52’ (CRB),

But : Bourdim 90’+5 (CRB)

CRB :

Moussaoui, Nessakh, Boulekhoua (Belkhiter 73’), Bouchar, Keddad, Draoui, Mrezigue, Selmi (Bouras 73’), Bakir (Bourdim 82’), Belkhir (Reghba 79’), Merzougui (Aribi 73’).

Ent. : Marcos Paqueta

ESS :

Khedaïria, Debbari, Ferhani, Kendouci, Laribi, Nemdil, Boutiche, Deghmoum (Bekrar 62), Djabou (Boudebous 62’), Djahnit, Benayad (Motrani 73’, puis Hachoud 85’). 

Ent. : Darko Novic  

Film du match

20’ Corner de Bakir, tête puissante de Bouchar, Khedaïria sauve sur sa ligne

21’ Coup franc de Nessakh, tête de Draoui, Khedaïria sauve miraculeusement.

37’ Centre de Draoui dévié par Laribi mais encore une fois, Khedaïria intervient et sauve son équipe.

51’ Raid solitaire de Bakir qui s’engouffre et frappe, mais le portier sétifien intervient encore.

67’ Frappe de Boulekhoua à l’entrée de la surface boxée par Khedairia.

73’ Boulekhoua centre pour Merzougui qui frappe, mais ça passe à côté.

90’+5 Coup franc de Bourdim qu’il met dans la lucarne de Khedaïria.

 

Sur un petit bijou de Bourdim

 

La rencontre face à la formation de l’Entente n’a clairement pas été facile pour des Belouzidadis qui ont encore une fois dominé les débats mais qui ont péché dans la finition. Encore une fois, ils se remettent à un exploit individuel à savoir une petite merveille d’Amar Bourdim.

On le disait dans notre édition d’hier, cette rencontre face à l’ESS était l’occasion rêvée pour le Chabab de tuer enfin tout suspense dans cette saison et de se rapprocher encore un peu plus d’une nouvelle consécration en championnat. On savait que la rencontre allait être difficile et ça l’a été sur le terrain avec une équipe de l’ESS très bien organisée, faut-il le souligner. Malgré une nette domination, le CRB a, comme c’est le cas depuis le match contre le NAHD, péché dans la finition et dans le dernier geste. D’ailleurs, il ne fallait certainement pas être diabétique pour les supporters qui ont suivi le match car ils auraient pu faire un malaise tant il y avait des actions dangereuses en faveur des Belouizdadis mais qui ont été gâchées et qui méritaient clairement un meilleur sort. Finalement, le club de la capitale a dû s’en remettre à un exploit individuel pour se sortir d’affaire et c’est le meneur de jeu Amar Bourdim qui est le héros de la journée à Belouzidad. En effet, sur l’ultime action du jeu, il place une merveille de ballon dans le filet et ne laisse aucune chance à Sofiane Khedaïria. Une victoire ô combien précieuse pour les Rouge et Blanc qui font désormais un pas de géant en vue du titre de champion d’Algérie et qui tuent un peu plus le peu de suspense qui restait par rapport à l’issue de cette saison.

 

Le but du titre

Pour tout le monde, le bijou inscrit par Amar Bourdim est le but le plus important de cette fin de saison car il remet la JSK à bonne distance, il permet au Chabab de reprendre sa marche en avant et, surtout, il rapproche le club de la capitale d’un exploit historique à savoir gagner trois titres de champion d’Algérie de suite, ce qui serait une première en Algérie puisque ça n’est jamais arrivé. C’est pour cette raison que tout le monde est allé vers le numéro 10 pour le porter en triomphe et le remercier de ce cadeau magnifique.

 

Super Khedaïria a longtemps repoussé l’échéance

Le score de cette rencontre aurait pu être lourd, plus lourd pour l’Entente. Si le Chabab s’était imposé par 4 buts d’écart, personne n’aurait trouvé ça scandaleux. Cependant, si l’ESS ne perd qu’à la dernière minute, c’est en grande partie grâce aux exploits réalisés ou plutôt aux miracles de Sofiane Khedaïria. Le portier de l’ESS a sorti au minimum 5 arrêts décisifs au cours de cette partie et on ne parle pas des interventions banales qu’il a eues à faire, on parle de balles de but. Il a mis en échec à lui seul l’attaque belouizdadie durant 94 minutes mais finalement, il a craqué sur le but de Bourdim.

  1. Z.

USMA-CSC demain (18h) 31e journée : Jamais deux sans trois

En accueillant le CSC demain, l’USMA sera appelée à confirmer son réveil. La victoire demeure impérative afin de rester toujours en course pour une place parmi les six premiers en fin du championnat, synonyme d’une participation pour une compétition continentale lors du prochain exercice.

Après un passage à vide terrible, l’USMA a retrouvé des couleurs, en enchaînant deux victoires face au WA Tlemcen et au MCA. Deux victoires qui lui ont permis de se relancer pour la course vers une place parmi les six premiers du championnat, synonyme d’une participation à une compétition continentale lors du prochain exercice. La formation de Soustara aura demain une nouvelle opportunité pour améliorer son classement, à l’occasion de la réception du CSC au stade Omar-Hamadi, surtout quand on sait que la 31e journée de la Ligue 1 Mobilis lui sera favorable, vu que certains prétendants pour les premiers rôles, à savoir le MCA, le PAC et l’ESS joueront en déplacement. Profitant de jouer à la maison, elle devra coûte que coûte enchaîner une troisième victoire de rang. Non seulement pour confirmer son réveil, mais aussi pour augmenter ses chances d’atteindre son principal objectif en fin de saison, en attendant de disputer le match retard face au CRB, dont la date n’a pas encore été communiquée par la Ligue de football professionnel. Ayant retrouvé des ressources mentales, notamment après avoir remporté le grand derby algérois face au Mouloudia dimanche dernier, les joueurs usmistes vont aborder la confrontation de demain avec un moral gonflé à bloc mais aussi avec un seul mot d’ordre ; rester sur la lancée des victoires.

 

Méfiance, le CSC est en quête de rachat

Certes, le CSC est en train de réaliser un parcours moyen depuis l’entame de la phase retour, mais ce sera un adversaire à prendre très au sérieux. Drivé par Kheireddine Madoui, il est composé de plusieurs bons joueurs capables de créer des difficultés pour les Usmistes, surtout quand on sait qu’il demeure l’un des prétendants pour une place parmi les six premiers en fin de saison. Sur une mauvaise passe après avoir enchaîné trois contre-performances, la formation constantinoise viendra à Alger avec l’ambition de se racheter. Les protégés de Jamil Benouahi devront s’en méfier pour éviter une mauvaise surprise dans un match qui s’annonce décisif pour la course vers une place qualificative pour une compétition continentale lors de la saison prochaine.

A.S.