Accédez directement au site compétition

JSK

JSK : Un club koweïtien et un autre bahreïni veulent Bensayah

 

Après deux saisons passées sous les couleurs de la JSK, l’attaquant Réda Bensayah, qui reste l’un des joueurs les plus utilisés de son équipe la saison passée, commence à susciter l’intérêt des clubs étrangers. En effet, plusieurs managers veulent déjà le transférer dans des clubs étrangers avec lesquels ils travaillent actuellement.

JSK : Stambouli toujours sans visa

 

Le nouvel entraîneur de la JSK, en l’occurrence, Henri Stambouli, qui a officiellement trouvé un accord avec les responsables des Jaune et Vert n’a toujours pas rallié l’Algérie. Le successeur de Denis Lavagne attend toujours son visa pour pouvoir rentrer en Algérie et précisément à Tizi Ouzou et entamer sa mission avec sa nouvelle équipe.

JSK : Yarichène-Mellal, le 2e round

Depuis la fin du championnat, la polémique fait rage entre le groupe d’Yarichène et le président Mellal concernant celui qui présidera la JSK à partir de cette intersaison.

Stambouli : «Je n’ai pas encore eu mon visa»

 

Même s’il préfère attendre qu’il rejoigne notre pays plus précisément la ville de Tizi Ouzou pour répondre aux questions des journalistes, le nouvel entraîneur de la JSK Henri Stambouli que nous avons contacté dans l’après-midi d’hier a bien voulu nous éclairer sur la date de son arrivée à Tizi Ouzou.

JSMS 1 - JSK 1 : La JSK finit 5e de la classe

 

Victorieux face au PAC, mercredi passé au stade de Dar El-Beida, les Jaune et Vert de la JSK n’ont pas réussi à enchaîner et terminer la saison par un succès contre une équipe se Skikda qui a signé déjà sa relégation en Ligue 2.

Mellal : «Lavagne a l’esprit d’un colon»

Intervenant hier soir sur radio web du club, le président Chérif Mellal n’yest pas allé avec le dos de la cuillère en parlant de l’entraîneur Denis Lavagne et des joueurs partis, particulièrement les enfants du club.

JSK : Henri Stambouli succède à Lavagne

La direction de la JS Kabylie à sa tête le président Chérif Mellal a finalisé hier avec l’entraîneur franco-algérien Henri Stambouli qui succède ainsi à Denis Lavagne. Habitué à consommer un ou plusieurs entraîneurs par saison, le président Mellal a fait signer à son nouvel entraîneur un contrat de deux saisons.

JSK: Henri Stambouli nouvel entraîneur

 La JSK a annoncé l'engagement d'un nouvel entraineur. Il s'agit de Henri Stambouli qui vient de parapher un contrat de deux (02) ans.

Un technicien âgé de 60 ans qui cumule une grande expérience pour avoir drivé de nombreuses équipes Européennes bien connues (O Marseille, Monaco, FC Istres, CS Sedan, FC Sion, l'UD US Palmas...) Il a également exercé énormément en Afrique. Le natif d'Oran a eu à prendre en main notamment des sélections nationales à l'image du Mali et de la Guinée. Stambouli connait aussi le football Maghrébin où il a eu à entraîner des grands clubs à l'exemple du club Africain, le Raja de Casablanca et le FAR de Rabat.

Le nouveau patron des Jaune et Vert a occupé également plusieurs hauts postes de responsabilités dans le domaine de la formation.

JSK 0 - USMBA 0 : Bel-Abbès reléguée en L2

 

Hier, lors de son déplacement à Tizi Ouzou pour affronter la JSK pour l'avant-dernière journée de championnat de Ligue Une, l'équipe de l'USMBA était dans l'obligation de remporter la rencontre et espérer que le miracle se produit dans les autres stades.

JSK 1 - ESS 3 : Sétif logiquement

La JSK est tombée hier dans son jardin du 1er-Novembre-1954 devant l’ESS au terme d’une partie bien disputée dans l’ensemble.

JSK : La direction s’explique sur le départ massif des joueurs

Au moment où les supporters s’interrogent sur l’avenir de leur équipe, le président Mellal se mure toujours dans le silence. Il ne s’est pas expliqué ni sur le départ de l’entraîneur Denis Lavagne ni sur celui des cadres, ce qui inquiète les fans en cette fin de saison.

JSK/ Doumbia : «Je veux marquer mon passage comme Dabo, Demba et Coulibaly»

Doumbia : «Je veux marquer mon passage comme Dabo, Demba et Coulibaly»

Intervenant hier sur la radio web du club, la nouvelle recrue des Jaune et Vert Yacouba Doumbia a confirmé avoir paraphé un bail de 4 ans au profit de la JSK. «Oui, j’ai signé un contrat de 4 saisons et je suis très content de rejoindre ce grand club. Je sais que la JSK fait partie des géants de l’Afrique et je serai à la hauteur de la confiance placée en moi. Les négociations n’ont pas tardé entre les deux présidents et comme c’est moi qui ai choisi la JSK, je n’ai pas hésité un seul instant pour signer mon contrat. Je sais qu’il y a 3 Maliens, à savoir Dabo, Demba et Coulibaly qui ont déjà porté le maillot de la JSK et je vais marquer mon passage comme eux. Je ne connais pas personnellement Dabo, mais Demba et Coulibaly sont comme des frères pour moi», a affirmé l’international malien du Stade Malien.  

 

«J’ai joué comme récupérateur, mais mon poste de prédilection est dans l’axe»

Interrogé sur le poste dans lequel il évolue, Doumbia annonce : «J’ai joué auparavant comme récupérateur, mais ces dernières années, je joue dans l’axe. Mon poste de prédilection est dans l’axe et j’aimerais bien continuer à jouer dans ce poste. Mon rendement dans l’axe est meilleur, car les gens m’ont beaucoup apprécié à ce poste. J’ai commencé à jouer au football dans mon quartier puis dans une équipe avant de rejoindre le Stade Malien.»

 

«Je me donnerai à fond pour la JSK»

Ayant réussi à séduire les responsables de la JSK lors de la double confrontation ayant opposé son équipe aux Canaris, l’international  malien promet de tout donner pour apporter le plus attendu de lui. «Avec le Stade Malien, j’ai tout donné et je viens avec la même détermination pour apporter le plus attendu de moi. Je sais que la JSK est un grand club et je ne rechignerai pas sur l’effort pour suivre les traces de Dabo, Demba et Coulibaly. C’est mon premier contrat professionnel avec la JSK et je ne vais pas décevoir ceux qui ont placé leur confiance en moi», a-t-il ajouté.

 

«Je viens pour gagner le championnat et la coupe de la CAF avec la JSK»

Sur ses ambitions avec le club, l’international malien se montre très ambitieux. «Je viens avec une grande motivation et mon ambition est de gagner le championnat et la coupe de la CAF. J’ai remporté le titre du championnat avec le Stade Malien et j’ai opté pour la JSK pour des titres. Comme je l’ai déjà dit, je donnerai tout pour être à la hauteur de la confiance placée en moi», a-t-il dit avant de poursuivre : «Je m’apprête à rejoindre la Kabylie et je salue tout le peuple algérien et les Maliens qui vivent en Algérie.»

 

«Demba et Coulibaly m’ont conseillé de signer à la JSK»

Avant de conclure son intervention, le désormais ancien défenseur du Stade Malien a confié qu’il connaît bien Demba et Coulibaly, les deux anciens défenseurs centraux internationaux maliens  qui ont marqué leur passage à la JSK. «Demba et Coulibaly sont comme des frères pour moi. Ils avaient joué pour plusieurs clubs et ils m’ont conseillé de signer à la JSK en me disant que c’est un grand club.  Je salue au passage les responsables de la JSK et je leur promets que je donnerai le meilleur de moi-même pour apporter le plus attendu de moi», a-t-il confié.

  1. B.

JSK : Mellal change presque toute l’équipe

Promettant la stabilité pour pouvoir jouer le titre et la coupe de la CAF la saison prochaine, le président Chérif Mellal a décidé finalement de presque changer toute son équipe, laquelle a atteint la finale de la coupe de la CAF et remporter la coupe de la Ligue.

La JSK se vide

 

Malgré les promesses des responsables du club, à leur tête le président Mellal, de privilégier la stabilité, la plupart des cadres sont déjà partis et d’autres risquent de leur emboîter le pas. La JSK n’a jamais connu une telle hémorragie puisque même lors de la première saison du président Mellal à la tête du club, où il s’était séparé de plusieurs joueurs, il n’y avait pas autant de départs massifs.

Benchaira : «Je pars avec le sentiment du devoir accompli»

Après deux ans et demi à la JSK, Mohamed Benchaira est le premier joueur sous contrat à quitter le club cet été. Il a récupéré ses papiers et va pouvoir signer ailleurs. Dans ce petit entretien, il confirme l’information et passe un message au peuple kabyle.