Accédez directement au site compétition

JSK

JSK : Course contre la montre pour récupérer Souyad

Victime d’une blessure à la cheville qui l’a privé des deux derniers matchs en championnat face à l’ASO et l’ASAM, le défenseur central Badreddine Souyad n’est pas encore sûr de reprendre sa place, ce vendredi lors du déplacement à Biskra pour affronter l’USB, dans le cadre des quarts de finale de la coupe de la Ligue.

La JSK récupère les trois points de l’ASAM

La commission de discipline de la LFP a tranché dans l’affaire des réserves de la JSK à l’encontre de l’ASAM. Donnant raison à la JSK les points de la rencontre reviennent à cette dernière avec défalcation pour l’équipe d’Aïn Mlilia. Concernant le joueur Hamza Ziad, il écope de Quatre (04) matchs de suspension fermes en sus de la sanction initiale Un (01) match ferme. La formation de la JSK remonte ainsi à la 4e place avec 41 points, passant devant l’USMA et le CRB qui étaient respectivement 5e et 4e.  

Lavagne : «Dominer et créer des occasions ne suffit plus»

L’entraîneur Denis Lavagne que nous avons approché à la fin de la rencontre qui a opposé son équipe à l’ASAM regrette les deux points perdus en déplacement à cause du manque d’efficacité de ses attaquants qui ont laissé filer deux précieux points au stade Khelifi Touhami Zoubir d’Aïn M’lila.

ASAM - JSK : gagner pour croire au titre

Après avoir passé le cap de l’ASO avec brio, les joueurs de la JSK s’apprêtent à croiser le fer avec l’ASAM sur son terrain, dans un match s’annonçant difficile pour les deux équipes.

Les Kabyles, qui continuent de croire en leurs chances de jouer les premiers rôles, se rendront à Aïn M’lila dans l’objectif de gagner et d’enregistrer leur 6e victoire à l’extérieur après les 5 succès respectivement face à l’ASO, le WAT, le NAHD, le MCA et l’USMBA. Sur les 10 matchs joués en déplacement, la JSK n’en a perdu que 2 face au NC Magra (1-0) et l’ESS sur le même score. L’équipe joue mieux à l’extérieur qu’à domicile cette saison. En marge des précédentes séances d’entraînement, le staff technique a tenu à parler à ses joueurs, dans un discours franc et motivant. Les deux derniers bons résultats enregistrés face au CS Sfax et l’ASO ont  donné confiance aux camarades de Bencherifa qui semblent déterminés à enchaîner un second succès de suite en championnat et confirmer leurs intentions de jouer le titre. Pour l’entraîneur Denis Lavagne, la JSK doit impérativement enchaîner un autre succès lors de son déplacement à Ain M’lila.

 

Pour une 6e victoire à l’extérieur

Les Kabyles veulent profiter de cette rencontre face à l’ASAM, pour le compte de la 24e journée de Ligue 1, pour se rapprocher du podium et réduire l’écart avec le leader sétifien qui occupe la 1re place avec 47 points. Ils savent que cette option n’est valable que s’ils remportent la victoire dans ce match face au 11e du classement. L’ASAM reste sur une défaite en déplacement face à la JSMS. Une équipe prenable sur son terrain, ce qui constitue un avantage pour les camarades de Bensayeh qui visent leur 6e succès à l’extérieur en championnat.

 

Préparer le match de la coupe de la Ligue avec un bon moral

Après leur qualification aux demi-finales de la coupe de la CAF, et aussi leur dernière victoire en championnat face à l’ASO, c’est avec un moral gonflé à bloc que les Jaune et Vert ont préparé le match de ce soir, qui s’annonce très difficile pour les Canaris du Djurdjura ; ils espèrent enchaîner et confirmer la belle prestation de mercredi dernier. Le staff technique est plus que jamais confiant quant à un bon résultat, qui replacerait l’équipe en haut du tableau. En plus de l’importance de gagner ce rendez-vous et de se rapprocher du podium, la rencontre de ce soir servira aussi à bien préparer le match de vendredi prochain face à l’US Biskra, pour le compte des quarts de finale de la coupe de la Ligue, une compétition qui est aussi un objectif pour le club. 

  1. H.

 

Match spécial pour Benbot

Le match de ce soir entre l’ASAM et la JSK sera très spécial pour le portier Oussama Benbot, qui retrouvera son club formateur qu’il a quitté en 2018. Le dernier rempart des Kabyles fera tout pour garder sa cage vierge et honorer son engagement avec la JSK. Même s’il a déjà affronté l’ASAM à plusieurs reprises, le rendez-vous de ce soir sera très spécial pour lui puisqu’il se jouera dans sa ville natale.

 

+++++++++++++++++

 

Idem pour Iratni

Cette rencontre de la 24e journée de Ligue 1 qui mettra aux prises l’ASAM avec la JSK sera celle des retrouvailles. En plus du gardien Oussama Benbot, le match de ce soir sera très spécial pour le milieu du terrain de l’ASAM Fayçal Iratni. Ayant fait toutes ses classes à la JSK, le natif de Tizi-Ouzou a quitté le club durant l’intersaison pour rejoindre la formation d’Ain M’lila. Il aura l’occasion ce soir de retrouver ses ex-coéquipiers.

  1. H.

 

Lavagne pose ses conditions : «Je veux le maintien des cadres et des garanties financières pour rester»

Trois jours seulement après avoir révélé dans les colonnes de France Football qu’il a exigé de la direction des garanties financières et sportives pour qu’il poursuive son aventure avec la JSK, Denis Lavagne a réaffirmé hier sur les ondes de la Chaîne III que son avenir avec les Jaune et Vert est tributaire de la réponse que réservera le président Mellal à ses conditions.

Lavagne veut des garanties pour rester

Dans une interview accordée à France Football, le coach de la JSK revient sur le parcours de son équipe qui est toujours en course pour trois titres. Finir la saison avec au moins un sacre est dans les cordes de la JSK, mais pour cela il faudra faire preuve d’une meilleure efficacité devant tout en continuant à se montrer solides en défense. L’entraîneur Denis Lavagne sait que le plus dure reste à venir mais compte sur l’état d’esprit qui anime ses joueurs pour réussir sa saison. Abordant les différentes compétitions match par match, les objectifs à court terme fixés permettent à la JSK d’avancer sereinement et plus l’équipe enchaîne les bons résultats plus elle se rapproche des titres «Au départ effectivement, l'objectif était de se qualifier pour la phase de poules. Une fois en poule, on a visé les quarts. Et puis les demies ! Cette envie d'aller loin, c'est d'abord l'ambition des joueurs, plus qu'un objectif. On a une aventure à finir !» Malgré un effectif composé majoritairement de jeunes joueurs qui manquent d’expérience au niveau africain, ce groupe relever d’importants défis et faire gagner en maturité les joueurs «C'est une compétition difficile avec un plateau relevé ! Elle permet vraiment à mes joueurs, qui sont relativement jeunes et manquaient d'expérience au niveau africain, de se mettre en lumière.»

«Jouer en Afrique n’a rien de simple»

Denis Lavagne, reconnait que jouer dans le continent africain est difficile. Avec de longs déplacements, la chaleur, les pelouses et l’arbitrage, sont autant d’obstacle qui doivent être surmontés en plus du jeu et des résultats qu’il faut assurer sur le terrain «Le club marocain de Berkane, tenant du titre, était le grand favori. Le Coton Sport de Garoua (CAM), que j'ai dirigé il y a une dizaine d'années, a toujours sorti de bons joueurs. Quant aux Zambiens de NAPSA Stars, c'était la grosse inconnue. Vous savez, jouer en Afrique n'a rien de simple, qu'il s'agisse des déplacements, des conditions climatiques, du terrain, parfois de l'arbitrage ! Mais on a débuté avec un succès sur le Coton Sport et un nul en Zambie, obtenu dans les arrêts de jeu. Cela nous a mis dans une dynamique positive. Il y a eu le nul à Berkane et bien sûr la victoire au Cameroun, à Garoua où on a fait l'exploit.» Mettant l’accent sur la jeunesse de son effectif et son manque d’expérience, Lavagne ne peut être que satisfait de la progression de ses poulains qui réussissent même à gagner à l’extérieur «le stade Taieb M'hiri de Sfax ne m'avait jamais réussi en quatre matches. Défaites avec le Coton Sport en C1 africaine, avec le Cameroun contre la Libye à la dernière minute et deux fois avec l'Etoile du Sahel, en Championnat et en Coupe de la Confédération... Là, on a gagné 1-0 à l'aller, en sortant un bon match avec une équipe, je le rappelle, très jeune qui découvre cette compétition. Ils apprennent et franchissent des caps, tour après tour. Je pense notamment à cette confrontation contre le Stade Malien, qui nous a envoyés en poule. A l'aller, on avait perdu sur un penalty contestable à la dernière minute.» Pouvait-on lire dans l’entretien accordé à France football. Le technicien français apprécie la combativité des joueurs de la JSK et la volonté qui anime le groupe. Interrogé sur ce qui caractérise cette formation, Denis Lavagne estime que le mérite revient au groupe «J'ai un groupe de joueurs avec une grosse volonté, beaucoup de solidarité, qui leur permet d'aller chercher des résultats. On développe de temps en temps du jeu, on est solides défensivement. En revanche, on a du mal à concrétiser devant.»

«Coton Sport est très revanchard»

En évoquant le prochain adversaire en demi-finale de la Coupe de la CAF face à Coton Sport que la JSK a réussi à battre en phase de poules en aller-retour, l’entraîneur des Jaune et Vert qui connait bien ce club s’attend à une rencontre difficile dans cette troisième confrontation face aux camerounais «ils seront très revanchards après les deux défaites infligées en poule. Je m'attends à un match aller à Garoua très compliqué. A ce sujet, je me souviens qu'en poule, ils nous avaient avancé l'heure du match, de 16 heures à 14 heures. Il faisait plus de 40 degrés !»

«20 matches en un mois et demi c’est impossible à tenir»

Avec un calendrier démentiel, la JSK qui peut encore prétendre à trois titres, soit le championnat, la Coupe de la Ligue et la Coupe de la CAF, va être soumise à un rythme infernal avec un match tous les trois jours, ce qui oblige le coach à faire tourner l’effectif et il se pourrait que cela ne soit pas suffisant «Il nous reste 17 matches à disputer sur la scène nationale et la CAF souhaite que les Championnats se finissent le 30 juin au plus tard ! On a aussi un quart de finale de Coupe de la Ligue et deux matches de Coupe d'Afrique. La JSK joue sur trois tableaux et a, a minima, vingt matches en un mois de demi... C'est impossible à tenir ! Régulièrement, j'ai fait tourner cette saison et on a laissé filer pas mal de points. Parce que jouer tous les trois jours, c'est compliqué.»

«Rester la saison prochain ? Il me faut d’abord des garanties»

Tout le monde sait que la direction de la JSK souhaite prolonger le contrat de l’entraîneur qui donne entière satisfaction. Mais pour Lavagne, il faut d’abord que la direction affiche ses ambitions et ses intentions par rapport à la qualité de l’effectif. Beaucoup de paramètres entrent en compte et le coach veut d’abord parler de certains points avant de  donner son accord pour prolonger «Je ne suis pas pressé. Je me suis engagé jusqu'à la fin de la saison. On est venu me relancer fin février pour que je renouvelle mon contrat. Mais aujourd'hui, il y a encore des points à éclaircir, que ce soit sur le plan financier ou sportif. Le club souhaite-t-il conserver ses joueurs et développer l'équipe ? Il me faudra des garanties. Et si cela s'arrange, pourquoi pas.»

JSK-ASO : gagner et se rapprocher du podium

C’est aujourd’hui à 18h que les Canaris du Djurdjura renoueront avec le championnat, lors de la réception de l’ASO, dans le cadre de la 23e journée de Ligue 1. Bensayeh et ses camarades vont devoir oublier l’euphorie de la qualification aux demi-finales de la coupe de la CAF et retremper dans l’ambiance du championnat ; une chaude empoignade les attend face à une équipe de l’ASO qui se bat pour le maintien.

JSK : Match retour face au Coton Sport au 5-Juillet

La JSK a réussi à sauver l’honneur des clubs algériens en se qualifiant aux demi-finales de la coupe de la CAF après avoir battu le CS Sfax chez lui et fait match nul à domicile, dimanche passé. Après leur brillante qualification, les camarades de Bensayeh affronteront le Coton Sport de Garoua au prochain tour, un adversaire qu’ils connaissent parfaitement bien puisqu’ils l’ont affronté dans la phase des poules et l’ont battu en aller et retour.

JSK 1 - CSS 1 : Ici, c’est Tizi

Oui, la JSK a joué avec le feu et certains joueurs ont mis l’équipe en difficulté, voire en danger, mais la JSK s’est qualifiée aux ½ finales de la coupe de la CAF. C’est notre seul représentant en Afrique, c’est la fierté de l’Algérie.

JSK-CSS : Les Kabyles à 90’du dernier carré

La JSK affrontera, aujourd’hui à partir de  17h, le club tunisien du CS Sfax, dans le cadre des quarts de finale retour de la coupe de la CAF. Le match aller, qui s’est joué à Sfax, s’est soldé par une victoire des Kabyles sur le score d’un but à zéro.

Mellal : «Je ne promets pas un titre cette saison»

Le président Chérif Mellal a fait une révélation de taille lors de sa conférence-débat avec les supporters à Ath Ziki. Lui qui a déclaré au mois de mars dernier que le coach Denis Lavagne prolongera son contrat juste après le retour de l’équipe de Lusaka où elle avait joué le match de la deuxième journée de la phase des poules.

Lavagne exige la concentration : «Il faut garder la tête froide»

C’est hier mercredi que les Canaris du Djurdjura ont repris le chemin de l’entraînement, après avoir bénéficié de deux jours de repos accordés par le staff technique, à la suite de la belle victoire acquise dimanche passé à Sfax et lors du match aller des quarts de finale de la coupe de la CAF face au CSS (1-0).

JSK : Lavagne axe sur la récupération

Engagée sur les trois fronts, la JSK était soumise à une programmation infernale où elle jouait chaque trois jours avant le dernier match à Sfax où elle a affronté le CSS. Après la décision de la LFP de reporter le match du championnat face au CRB, qui est prévu pour samedi prochain au stade du 20-Août, les camarades de Bencherifa auront assez de temps pour bien préparer leur match retour des quarts de finale de la coupe de la CAF face au représentant tunisien.

Mellal : «On tient à notre 8e étoile»

Dans différentes déclarations accordées à la chaîne TQ5 et au site du club, le président Mellal a réaffirmé son ambition d’offrir à la JSK sa 8e étoile. La victoire arrachée haut la main à Sfax l’a renforcé dans ses convictions et c’est pour cela qu’il parle de son souhait de remporter cette coupe de la CAF.

CSS 0 - JSK 1 : Les Canaris presqu’en demi-finale (vidéo)

En s’imposant en déplacement par 1 but à 0 devant Sfax, les Canaris ont mis un grand pas vers la qualification, pour ne pas dire qu’ils sont déjà aux demi-finales. Il faudra un miracle pour le représentant tunisien, dominé de bout en bout sur son terrain par la JSK, pour renverser la vapeur au match retour.

CSS-JSK : La qualification passe par Sfax

 

C’est aujourd’hui à 17h au stade Taieb-Mhiri de Sfax que les Canaris du Djurdjura renoueront avec la coupe de la Confédération africaine de football en donnant la réplique au CS Sfax, pour le compte du match aller des quarts de finale de la coupe de la CAF.

JSK 0 - MCO 1: Coup d’arrêt pour la JSK

La 97e confrontation dans l’histoire de la JS Kabylie et du MC Oran en championnat a souri aux gars d’El Hamri vainqueurs logiques sur le score étriqué d’un but à zéro (1-0).