JSK

ASO 0 - JSK 2 : Le coaching gagnant de Bouzidi

Tenue de réaliser un résultat positif, tout en étant soumis à une très forte pression en raison de la lourde défaite concédée le week-end dernier à domicile face au CRB, la JSK a su relever le défi hier au stade Mohamed-Boumezrag face à l’ASO Chlef.

JSK/ Azlef : «Je soutiens Yarichéne à 100% »

 L’ancien vice-président Malik Azlef se dit favorable pour la reprise du club par Yazid Yarichène. Joint par nos soins dans l’après-midi d’hier, Azlef, qui est toujours bloqué en France depuis l’apparition de la pandémie de Coronavirus, affirme que ce sera une belle chose si Yarichène, ancien président de la section football, accède à la présidence du club. «Je soutiens à 100% Yarichène. C’est quelqu’un qui dispose de moyens et qui écoute les autres. En plus, il est intelligent. Avec lui, la JSK sera entre de bonnes mains, mais je dois vous dire que c’est l’assemblée des actionnaires qui tranchera l’avenir du club», a affirmé Azlef.

 

 

Au sujet de l’élection de Djaffar Aït Mouloud à la tête du Club sportif amateur, l’ex-président du conseil de surveillance avoue que c’est une bonne chose pour le club. «Je suis content qu’Aït Mouloud soit élu à la tête de la présidence du CSA. C’est l’homme qu’il faut pour la JSK. Il est cultivé, il est courageux et a de l’expérience. C’est quelqu’un qui assume ses responsabilités», a-t-il dit.

 

«Je ne peux pas défendre Mellal, alors qu’il ne m’a jamais consulté»

Vu que certains supporters lui reprochent d’être un fervent soutien du président Mellal, Azlef se défend : «Je n’ai aucun contact avec le président Mellal. Je ne peux pas le défendre, alors qu’il ne m’a jamais consulté. S’il m’avait consulté, j’aurais pris sa défendre.»

 

«Le CA n’existe que sur le papier»

Azlef a avoué que depuis la venue de Mellal, le conseil d’administration ne s’est réuni qu’une seule fois et que lors de cette fameuse réunion, ils ont parlé de tout, sauf de l’avenir du club. «Pour moi, il n’y a pas de conseil d’administration à la JSK, il n’existe que sur le papier. Le conseil d’administration est composé de 7 membres, à savoir le président du CSA, le président Mellal, Benabderhmane, Azzedine Mellal, Khelifa Chioukh, Rachid Kana et moi, mais le président Mellal ne les consulte pas. Je suis en contact avec certains d’entre eux qui m’ont avoué qu’ils n’ont jamais été associés dans la prise de décisions», a-t-il confié.

 

«Les décisions sont prises par des personnes étrangères au club»

L’ancien vice-président a jeté un pavé dans la mare en déclarant que les décisions sont prises par des personnes étrangères au club. «En principe, le recrutement devait être fait par le conseil d’administration en concertation avec le staff technique, mais cela n’a jamais été le cas. Les décisions sont prises par des personnes étrangères au club. C’est au président Mellal de s’expliquer maintenant sur son recrutement.»

 

«On avait facilité la venue de Mellal, car certains nous accusaient d’avoir pris le club en otage»

 Accusé par certains d’avoir déroulé le tapis rouge au président Mellal lors de sa venue sans lui demander la moindre garantie, Azlef revient sur les conditions dans lesquelles celui-ci avait repris le club. «Lorsqu’il était venu, les supporters étaient avec lui. Certains nous avaient même accusés d’avoir pris le club en main ; c’est pour cela qu’on lui avait cédé le club. En ce qui concerne les 50 milliards de centimes qu’il avait promis d’injecter dans les caisses du club, c’est Nassim Benabderhmane qui s’est porté garant pour lui. Je dois rappeler qu’après l’échec du directoire présidé par Madjen, aucun autre ne s’est manifesté. Il ne faut pas aussi oublier que Mellal a fait de bonnes choses depuis sa venue même s’il avait trouvé une équipe en place.»

 

«Avec Samy Idrès, le CSA était géré par procuration»

En raison de tout ce qui a été dit sur l’influence qu’il exerçait sur l’ancien président du CSA Samy Idrès, le président Mellal déclare qu’il est très content du changement qui s’est opéré à la tête du CSA. «Sous l’ère Samy Idrès, le CSA était géré par procuration. Je le suppliais de venir assister aux réunions, mais il ne venait pas. En tant que manager général, Samy Idrès avait beaucoup apporté au club, mais en tant que président du CSA, il n’avait pas assumé ses responsabilités», a-t-il expliqué.

 

«On avait renouvelé notre confiance à Mellal, car on n’avait pas le choix»

Sur sa décision de renouveler sa confiance au président Mellal au mois de février dernier, alors que certains membres du CSA et quelques actionnaires comptaient la lui retirer, Azlef expliquera : «On avait renouvelé notre confiance au président Mellal au mois de février dernier, car on n’avait pas le choix. Personne ne s’était manifesté pour reprendre le club, car on ne pouvait pas le destituer et laisser le club sans président. J’ai toujours refusé la présidence du club. Il avait promis qu’en trois ans, il bâtirait une grande équipe. Je crois que c’est aux actionnaires de trancher l’avenir du club lors de la réunion que devra provoquer le président du CSA. Chacun donnera son avis et on prendra les décisions qui s’imposent», a-t-il souligné.

  1. Boumali

ASO-JSK : Bouzidi sort la carte Kaddour-Cherif

Après deux matchs nuls face au CABBA et le MCO et une défaite face au CRB, la JSK disputera vendredi son 4e match de la saison face à l’ASO, le 2e hors de ses bases. La dernière défaite à domicile face au CRB a laissé des séquelles chez les joueurs et aussi les supporters.

JSK : Mellal tente de remobiliser ses joueurs

Afin de consolider les liens avec les joueurs, le président des Jaune et Vert les a invités dimanche-soir à un dîner au niveau de la résidence du club et en présence des membres du staff technique et d’autres employés du club.

JSK : L’étau se resserre autour de Mellal

Reçu hier en compagnie de d’autres supporters par le président du Club sportif amateur Djaffar Aït Mouloud, l’ancien président du comité de supporters Sid-Ali Asli lui a transmis les requêtes de tous les fans qui s’inquiètent de plus en plus sur l’avenir de leur équipe notamment après l’humiliante défaite concédée devant le CRB.

La JSK doit réapprendre à jouer au football

C’est honteux ce qui s’est passé vendredi au stade du 1er-Novembre après la défaite par 3 à 0 contre le CRB qui restera gravée à jamais dans l’histoire du club kabyle qui continue à concéder de lourdes défaites face à sa bête noire.

JSK- CRB : Tout pour arrêter Koukpo et Sayoud

Ayant supervisé le CRB face à Al Nasr de Libye, l’entraîneur Youcef Bouzidi sait que pour espérer battre son adversaire son équipe doit non seulement marquer, mais doit aussi éviter d’encaisser.

JSK : 7 raisons pour battre le CRB

Après le point du match nul ramené d’Oran, le week-end dernier, les Kabyles sont déjà concentrés sur leur rencontre face au CRB, qui se jouera vendredi au stade du 1er-Novembre. Un match d’une importance capitale pour les Jaune et Vert pour plusieurs raisons.

Professionnalisme: les licences de 6 clubs sont prêtes

La Fédération algérienne de football (FAF) s’apprête, par le biais de la Direction de contrôle de gestion et des finances (DCGF), à remettre aux clubs de la Ligue 1 les licences professionnelles pour la saison 2020/2021.

La DCGF procédera à la remise des licences aux SSPA qui ont déjà satisfait à tous les préalables établis pour l’octroi de la LCP, à savoir la JS Saoura, la JS Kabylie, le Paradou AC, le NC Magra, le WA Tlemcen et l’AS Aïn M’lila ; suivront les autres clubs dont le dossier est incomplet à des niveaux différents, puisque sur les 14 clubs, trois, en plus de la JSK, sont engagés en Coupes africaines (CR Belouizdad, MC Alger et ES Sétif), trois à qui manquent deux documents seulement notamment la convention CSA – SSPA, alors que pour le reste le nombre de pièces manquantes oscille entre trois et huit.

JSK : Bouzidi prépare son plan d’attaque pour le CRB

L’entraîneur Youcef Bouzidi ne compte rien laisser au hasard à l’approche du prochain match de son équipe face au CRB, pour le compte de la 3e journée de Ligue 1 programmé pour vendredi prochain. À 5 jours de ce rendez-vous important pour la suite du parcours, le coach des Jaune et Vert de la JSK veut avoir le maximum d’informations sur cette formation belouizdadie. 

Mellal : «Je suis satisfait du rendement de l’équipe»

Le président des Jaune et Vert, et lors de son intervention hier matin sur les ondes de la radio Chaîne II, s’est dit satisfait du rendement et de la prestation de son équipe qui a réussi à revenir avec un point du match nul de son déplacement à Oran.

MCO 0 - JSK 0: Le point du cœur pour les kabyles

En se déplaçant à Oran, la JSK allait clairement chercher un bon résultat pour effacer le dernier faux pas à domicile face au CABBA. Finalement, la formation des Jaune et Vert rentre avec un bon point de ce déplacement. Le nouveau staff technique à sa tête Youcef Bouzidi a mis en place une stratégie de jeu défensive en optant pour les contres.

JSK : Daragi hors des plans de Bouzidi

En plus d’Ahmed Aït-Abdeslam et Marouane Loucif qui sont blessés, un autre joueur n’est pas concerné par le match de demain face au MCO. Il s’agit du milieu de terrain tunisien Oussama Daragi qui n’a pas été retenus par le nouvel entraîneur Youcef Bouzidi.

JSK : Bouzidi veut des guerriers à Oran

Le nouvel entraîneur de la JS Kabylie, Youcef Bouzidi, a tenu une réunion avec ses joueurs qui a duré près de 45 minutes lors de la séance de l’après-midi pour tenter de les motiver en prévision de la rencontre face au MCO. Aucun dirigeant n’a pris part à cette réunion puisqu’hormis les membres du staff technique, il n’y avait aucune autre personne dans les vestiaires. 

JSK: Ça a chauffé entre les joueurs, Abdeslam et Mokbel

Ce qui s’est passé lors de la séance de la reprise d’avant-hier restera sans nul doute dans les annales de l’histoire de la JSK. Et pour cause, le directeur sportif Kamel Abdeslam qui voulait s’adresser aux joueurs avant l’entame de la séance d’entraînement a été empêché par ces derniers de leur dire quoi que ce soit.

JSK : Bouzidi booste ses joueurs

C’est d’un groupe quelque peu affecté que le nouvel entraîneur Youcef Bouzidi a hérité depuis dimanche dernier en raison du semi-échec concédé à domicile lors de la première sortie de la saison face au CABBA.

JSK : L’ère Bouzidi commence

Le néo-entraîneur Youcef Bouzidi, qui a succédé officiellement au Tunisien Yamen Zelfani, a entamé comme prévu son travail hier après-midi à l’occasion de la séance de reprise des Jaune et Vert.