Ayant disparu de la circulation depuis longtemps, l’ancien joueur professionnel de Montpellier et de Saint Etienne, un titulaire en équipe nationale au milieu des années 80, a récemment déposé sa candidature pour le poste de DTN. Il explique dans cet entretien ce qu’il l’a motivé à postuler pour ce poste et évoque l’EN. Il prévoit un retour en force des Verts prochainement.

En interview dans les colonnes de So Foot, l’ancien sélectionneur national, Vahid Halilhodžić a déclaré vouloir revivre ce qu’il a vécu avec l’Algérie : «J'ai eu des résultats partout, je travaille toujours de la même manière. Alors il faut avoir un peu de fierté, ce n’est pas rien d’amener quatre équipes en Coupe du monde. J’aurais aimé revivre ce que j’ai vécu avec l’Algérie. Partout où je passe, je suis reconnu comme l'entraîneur des Fennecs, on a laissé une super impression. Le lendemain de l'élimination contre l'Allemagne, je suis allé dans un centre commercial de Porto Alegre pour acheter quelques souvenirs, au bout de 10 minutes il y avait 2000 ou 3000 personnes qui me portaient en triomphe. Tu imagines ça ? Des Brésiliens ! Quand on est rentré, il y avait plusieurs millions de personnes dans les rues du pays. Une fête nationale. Alors je n'ai jamais reçu autant de propositions qu'en ce moment. Des sélections, des clubs, même en France. Je ne sais pas. Quand on m'appelle, je dis merci, c'est tout. Je suis un petit peu dégoûté parce que je suis vraiment un passionné de football. Il y a des gens qui travaillent avec moi qui ont du mal à supporter la charge de travail que j'impose. Je suis comme ça. Un fou de travail.»

 

La dernière réunion du BF a permis aux membres du bureau de Zefizef de faire un tour d’horizon des sujets qui préoccupent les acteurs du football algérien, de la gestion des compétitions à celle des clubs, au côté administratif en passant par les mesures qui touchent les joueurs, tout a été traité.

Les matchs disputés ce vendredi dans le groupe H ont permis de compléter encore un peu plus le tableau des 8es de finale du Mondial au Qatar. Si le Portugal était déjà qualifié, la Corée du Sud est parvenue à valider sa qualification grâce à une victoire sur le fil face aux partenaires de Cristiano Ronaldo (2-1). L'Uruguay rentre à la maison. Incroyable scénario dans ce groupe ! Grâce à une détermination fabuleuse, la Corée du Sud a fait tomber le Portugal et valide son billet pour les 8es de finale. Horta a rapidement ouvert le score (5e) avant l'égalisation du défenseur Y. Kim (27e). Hwang a donné la victoire à son équipe dans les arrêts de jeu (90e+1) dans une hystérie générale. Les partenaires de Luis Suarez ont longtemps cru tenir leur billet pour la suite de cette compétition grâce à leur performance aboutie contre une équipe ghanéenne très décevante (2-0). La première période a tourné à l'avantage de la Celeste. Après un penalty manqué par les Black Stars, les Sud-Américains ont marqué deux buts coup sur coup par l'intermédiaire du joueur de Flamengo Giorgian de Arrascaeta (26e, 32e). Au classement, le Portugal termine logiquement premier dans ce groupe grâce à deux victoires face au Ghana (3-2) et à l'Uruguay (2-0). La Corée du Sud s'est emparée de la deuxième place sur le fil grâce à une prestation remarquable face aux Portugais. Les Sud-Coréens et les Uruguayens terminent avec 4 points et la même différence de buts. La Celeste est éliminée à cause de son attaque, moins performante que celle des partenaires de Heung-min Son sur ces trois matchs (3 buts contre 2).

N’ayant toujours pas encore trouvé d’accord avec la direction de l’AC Milan pour la prolongation de son contrat, Ismaël Bennacer est convoité par plusieurs cadors européens, et notamment en Premier League. Outre les Gunners d’Arsenal, les Reds de Liverpool seraient très intéressés par le recrutement du joueur de l’EN. En effet, et selon le très sérieux média italien, Corriere Dello Sport, les  Reds auraient fait une offre à l’AC Milan pour Bennacer. Affaire à suivre

La légende du football algérien est catégorique, Djamel Belmadi ne doit pas quitter la barre technique de l’EN. « Non, désolé, le problème, c’est les joueurs, pas lui », le défend-il. Pour le premier ballon d’Or de l’histoire du football algérien, il faut préparer une équipe pour le Mondial 2026. « C’est l’objectif prioritaire », prévient-il.