Plus discret que d’habitude, le clan Belaili ne souffle aucun mot cette intersaison à propos du futur de l’attaquant de l’EN. Lorsque vous l'interrogez, ce dernier répond : « Je donne la priorité à Brest », se contentera Youcef de répondre. « Sinon, Hadj (son père) s’occupe de mes affaires. Pour le moment, j’essaie de profiter pleinement de mes vacances.», a-t-il affirmé. Alors, où jouera le chouchou des supporters algériens la saison prochaine ?

Lorsque la belle histoire des A’ avait commencé au mois de juin 2021, au stade d’Oran lors du fameux match inaugural entre nos A’ et le Liberia, beaucoup s’attendaient à ce que cette sélection suive l’exemple de son ainée chez les A, et atteigne son haut niveau en enchainant les victoires. Le processus a été bien entamé, avec pas moins de 8 à 9 mois de travail et de prospection de la part du sélectionneur Madjid Bougherra qui a pu achever une première étape durant ce stage tenu il y a un an avec un noyau assez solide.

Faute d’un temps de jeu élevé, Aïssa Mandi songe à quitter Villarreal, une année seulement après avoir signé dans ce club. D’après les médias espagnols, le défenseur axial de l’EN est dans le viseur du FC Valence, une opportunité que l’international algérien devrait saisir d’autant que le FC Valence est disposé à lui offrir la garantie de jouer régulièrement. Aïssa Mandi qui a acquis une belle renommée en Liga pendant ses années passées au Real Bétis Séville garde donc la cote auprès des clubs ibériques.

Djamel Benlamri n'a pas trop tardé pour trouver un point de chute, le défenseur central de la sélection nationale algérienne vient d’opter pour le club Saoudien Al Khaleej club. Ce dernier a annoncé la nouvelle via sa page officielle sur Twiitter. « Je viens de signer mon nouveau contrat à AL Khaleedj Club. Je suis doublement content, de parapher un nouveau contrat et de retrouver le pays que j’ai tant aimé. Merci au club Al Khaleej pour son professionnalisme et sa confiance » a commenté Benlamri sur son compte instagram. A rappeler que sur décision de la FIFA d’il y a quelques jours, l’international algérien devait payer la somme de 905 mille euros à son ancien club d'Al Shabab dans un délai de 45 jours. La direction d'Al Shabab l'avait accusé d'avoir quitté le club en 2020 en rejoignant l'O Lyon en France puis le club Qatar El-Qatari alors qu'il était toujours sous contrat avec Al Shabab selon la direction de ce dernier. Cependant Benlamri a pu régler son problème et trouver un compromis avec sans ancien club comme il le précise : « merci à la direction d’Al Shabab et son président Abou Al Walid pour tout » a-t-il souligné.

Ahmed Ifticen 


En vacances à Marrakech cette semaine, Ismail Bennacer ne savoure pas pour autant son congé. En effet, tant qu’il n’a pas réglé sa situation au Milan AC, il reste dans l’expectative. Alors que son nom est associé à un transfert à Manchester United, qui souhaiterait l’engager avec le Barcelonais Frankie De Jong, cet été, pour composer son milieu de terrain, toutefois, un contretemps bloque tout.