Contesté par l’Algérie lors de la dernière CAN, après son arbitrage vicieux aux commandes de la VAR lors deux rencontres des Verts contre l’Angola et le Burkina Faso, l’arbitre international gabonais Pierre- Ghislain Atcho a été designé par l’instance africaine pour le prochain match de l’EN prévu le 6 juin à Baraki contre la Guinée, une décision contestée par la FAF qui a saisi la FIFA pour récuser l’intéressé.

Le compte à rebours pour le début du stage de juin et la reprise des éliminatoires de la Coupe du monde a commencé. Moins de 20 jours nous separent de l’arrivée des joueurs au CTN pour préparer les matches contre la Guinée et l’Ouganda et le sélectionneur national semble avoir déjà une idée sur la composante de son groupe, avec déjà une idée précise sur chacun de ses joueurs, comparativement au stage précédent.

Le milieu de terrain du SCO Angers réalise sa meilleure saison depuis qu’il évolue dans le haut niveau. Doté d’un gabarit impressionnant, pour les spécialistes, Himad Abdelli a la carrure pour répondre présent sur les terrains africains où le jeu est très rugueux.

Comme nous vous l’indiquions il y a quelques jours, l’équipe nationale entrera en stage le 3 juin prochain pour préparer les deux matches contre la Guinée et l’Ouganda, l’entraîneur national Vladimir Petkovic a d’ailleurs commencé la préparation de sa liste, et après avoir fait le tour des clubs algériens et vu plusieurs rencontres de la compétition locale, il va pouvoir faire le tri, avant de se pencher sur les joueurs évoluant à l’étranger.

A seulement 22 ans, Anis Hadj Moussa est présenté comme un futur crack en Europe à tel point que plusieurs clubs du Vieux Continent ont tenté de le recruter avant que Feyenoord ne finisse par arracher la timbale. Conseillé par Momo Dahmane, un ancien attaquant du CRB et du CSC, le petit Anis que des spécialistes voient comme le successeur de l’auguste Riyad Mahrez en EN garde la tête sur les épaules et préfère suivre le plan de carrière établi en accord avec son conseiller sportif.

Malgré les carences enregistrées lors des deux test-matches organisés sur la pelouse du stade Nelson-Mandela de Kampala, à la suite de l’opération de rénovation qui a eu lieu dans ce stade, les dirigeants locaux gardent l’espoir de le voir homologué par la CAF de façon à ce que l’Ouganda puisse y recevoir et le Botswana et l’Algérie lors de la prochaine date FIFA.