Lundi l’Algérie sera la 6e équipe avec la plus longue série d’invincibilité de tous les temps

La sélection algérienne est sur le point de battre un nouveau record. Partant avec les faveurs des pronostics avant de recevoir le Botswana au stade Mustapha Tchaker dans lequel les Verts ne perdent jamais, c’est une opportunité de monter à la 6e place des équipes avec la plus longue série d’invincibilité. Il est difficile d’imaginer une défaite face au Botswana d’Adel Amrouche, qui est déjà éliminé de avant ce match de la 6e journée des éliminatoires. Les Botswanais voudront certes tenter de faire tomber l’Algérie, mais au vu de la qualité de la sélection nationale, il est quasi impossible que cela se produise même si le football n’est pas une science exacte. Le coach Djamel Belmadi, prépare l’équipe pour finir avec une belle victoire à domicile et réaliser un nouveau record. Les Verts qui n’ont pas perdus depuis 2018, soit deux ans et 5 mois et des poussières, ont atteint le nombre de matches sans défaite de l’Allemagne de l’Ouest dans le classement des plus longues séries avec 23 matches sans perdre, ainsi que la France qui avait réalisé aussi 23 matches sans défaite entre 2010 et 2012. Désormais un match suffit pour passer devant ces deux sélections et occuper la 6e place de ce classement dominé par le Brésil et l’Espagne qui comptent 35 matches sans défaite, l’Argentine 31 rencontres suivie de l’Italie et la France avec 30 matches. Désormais d’autres records deviennent à la portée de la sélection algérienne qui ne va certainement pas s’arrêter en si bon chemin pour d’autres exploits et d’autres records que peuvent réaliser nos Z’Hommes.

Classement

  • Brésil (1993 à 1996) - 35 matchs
  • Espagne (2007 à 2009) - 35 matchs
  • Argentine (1991 à 1993) - 31 matchs
  • Italie (1935 à 1939) - 30 matchs
  • France (1994 à 1996) - 30 matchs
  • Allemagne de l'Ouest (1978 à 1981) - 23 matchs
  • France (2010 à 2012) - 23 matchs
  • Algérie (2018 à aujourd'hui) - 23 matchs

Même si l’EN est déjà qualifiée à la CAN et que le match de demain contre le Botswana n’est que le dernier des éliminatoires et n’aura pas d’incidences sur le classement, étant donné que le Botswana est déjà hors course pour la qualif’, la partie risque de s’allumer et ce en raison de ce qui s’est passé entre les deux teams au match aller.

La sélection nationale poursuit sa préparation pour le match du Botswana. Les Verts qui comptent la présence du groupe au complet à l’exception d’Abeid retourné aux Emirat aura une journée chargée. Après une séance de shooting photo dans la matinée les joueurs qui sont allés déjeuner ont eu droit à un peu de repos avant la séance d’entraînement programmé en fin d’après-midi. Mais avant d’entrer sur le terrain du CTN, les hommes de Belmadi doivent d’abord passer un test PCR prévu à 16h45 tandis que le début de l’entraînement est programmé pour 17h00. L’occasion de bien préparer le groupe pour la dernière rencontre des éliminatoires de la CAN qui permettra en même temps aux Verts de bien préparer la rencontre du Burkina-Faso. Dans la soirée, l’équipe aura droit d’une séance vidéo avant d’aller aux soins pour les joueurs de retour de blessure ou les joueurs blessés à l’image de Ghezzal ou encore Feghouli et Bennacer qui doivent faire attention vu qu’ils reviennent récemment de blessures.

La sélection algérienne est revenue de Zambie vendredi matin. Après un match compliqué ou les Verts ont réalisés un nul (3 à 3) le sélectionneur national est revenu surtout sur l’arbitrage et les conditions de la rencontre. Il a également évoqué son avenir en affirmant qu’il est engagé avec l’Algérie.

Depuis qu’il est à la tête de la sélection, on connait tous la philosophie de Belmadi. Etre droit et correct. Pour lui, c’est grave de rencontrer des problèmes qui ne devraient même plus exister, comme c’est le cas avec les instances footballistiques européennes qui avaient chamboulés les plans de pas mal de sélectionneurs africains en décidant dans un premier temps de bloquer les joueurs internationaux africains qu’on devrait respecter plus «C’est dramatique d’en être encore là en 2021. Je ne sais pas quand on va respecter ce continent. Je parle des instances, du football européen. C’est des pratiques qui ne devraient même plus exister…Des arbitres qui sont une honte pour le football et qu’ils dirigent des matches internationaux. Quand vous êtes dans une position comme celle-là et qu’à chaque fois on siffle d’un côté en plus des deux penaltys, ça vous use mentalement, on a l’impression qu’à tout moment tout peut arriver, d’ailleurs c’est arrivé avec ce penalty de la honte, personnellement j’ai du mal à faire une analyse technique dans ce genre de situation.»

«Je suis engagé avec l’Algérie et une synergie s’impose pour avoir un environnement sain»

Concernant son avenir, Belmadi est attaché au peuple et vice-versa. Avec un pareil contrat moral et une confiance totale des algériens, rien ni personne ne risque de le faire bouger, ni prendre position par rapport à un quelconque conflit. Pour lui, ce qui est crucial c’est que l’environnement de l’EN soit propre et sain pour permettre aux Verts d’aller à la prochaine coupe du monde ou l’Algérie ne compte pas faire uniquement de la simple figuration «Je suis engagé avec mon pays et ça le peuple algérien le sait. J’ai un projet, c’est un projet commun, pas uniquement de Djamel Belmadi. Moi je suis juste une partie du projet, il y a des joueurs et un environnement autour de nous qui doit être le plus sain et le plus propre possible. En ce moment on constate que ce n’est pas le cas. Il faut que les gens fassent attention à ce qu’ils font pour le peuple justement et qu’ils ne le prennent pas en otage et qu’ils ne prennent pas l’EN en otage. Il faut faire attention, il y a une qualification à la coupe du monde, il doit y avoir une synergie et tout le monde doit tirer dans le même sens. On connait l’importance de notre public, de notre peuple, d’une coupe du monde. Ce n’est pas tout, ça reste du sport. Moi je ne suis pas politicien je suis sportif. De mon côté j’essaie de faire le maximum possible, les joueurs aussi, chacun a ses responsabilité et chacun doit faire son travail en faisant attention à ce qu’il fait et qu’il ne joue pas à des jeux dangereux. C’est aussi simple que ça.»

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, était très en colère à l’issue de la rencontre face à la Zambie. Pour deux raisons principalement, le coach national, a constaté l’arbitrage catastrophique dans cette rencontre de la 5e journée des éliminatoires de la CAN, mais aussi de la part des zambiens qui, pour lui, n’ont pas étés sportifs. Ne pouvant pas être déçu de ses joueurs dans de pareilles conditions, il ne les blâme pas surtout qu’il sait que si ce n’était l’arbitrage, l’Algérie aurait pu prétendre aux trois points dans ce match «Il était impossible de gagner le match ce soir contre la Zambie pour une raison que tout le monde connaît. Il est très difficile d’accepter le résultat de cette rencontre à cause de ce qui s’est passé. Je ne peux pas blâmer les joueurs pour leur performance et leurs erreurs dans cette confrontation. Les joueurs ont fait ce qu’ils ont fait et ce qui s’est passé est hors de portée.»

«Le staff zambien nous à espionné»

La Zambie qui avait encore une chance de qualification si elle parvenait à battre l’Algérie, avait tout essayé, même espionner les Verts lors de leur ultime séance avant le match, afin d’obtenir des informations et tenter de battre l’équipe algérienne. Un détail qui n’avait pas échappé à Belmadi qui était très remonté contre le staff zambien «Le staff de la sélection zambienne a infiltré le terrain lors de notre dernière séance d’entraînement pour nous espionner. Ce qu’ils ont fait n’a rien à voir avec l’esprit sportif.» En fin de rencontre, Belmadi est allé parler avec le coach des Chipolopolo pour lui expliquer ce qu'il pensait de ce comportement qu'il ne tolère pas.

Fiche technique :

Stade : National Heroes Stadium

Arbitre : Adelaid

Zambie : Chibwe, Banda (Musonda 30’), Chama (Sikombe 71’), Chama A, Chongo, Daka, Ghampani (Phiri 63’), Mulanga (Sautu 71’), Mwepu, Sakala, Sinkala (Kanwe 30’).

 

Algérie, M’bolhi, Abdellaoui, Abeid (Belkebla 61’), Belaïli, Benayada, Benlamri, Bounedjah (Boulaya 67’), Ghezzal (Soudani 46’), Guedioura (Zerrouki 61’), Slimani (Darfalou 90’+1), Tahrat.

Averts : Belaïli 35’ : Algérie/ Daka 45’+1 et Chongo 90’+3 : Zambie

Buts : Ghezzal 19’, Slimani 25’ et 55’ Algérie/ Daka 34’ s.p, Chama 52’ Daka 80’ s.p
Peut être une image de texte qui dit ’GROUP Î PTS PLAYED WON ALGERIA (Q) DRAW 11 MAGAIA LOST DIFF 5 ZIMBABWE (Q) 2 8 5 2 BOTSWANA 2 1 o 5 ZAMBIA 1 1 3 5113-6’

 

La sélection algérienne vient d’enregistrer son 23e match de rang sans défaite. Non pas sans souffrir, les Verts, ont dû faire face à des conditions difficiles à tous les niveaux dans ce match de la 5e journée de qualification à la CAN.

2ans 5 mois et 9 jours après, l’Algérie continue sa belle série d’invincibilité. Déjà qualifiée avant ce match, la sélection algérienne, avait débuté la rencontre idéalement en ouvrant la marque dès la 19e par l’intermédiaire du revenant Ghezzal bien servi par Slimani. Sur une pelouse difficile, les Verts seront tout de même parvenus à prendre l’avantage et de doubler la mise après 25 minutes seulement, après que Ghezzal ait rendu la pareille à Slimani en lui délivrant la passe du 2e but. Voyant que son système de jeu n’était pas adapté et que la Zambie allait couler le coach zambien n’a pas attendu pour effectuer les premiers changements qui s'avéreront fructueux. C’est à la 30 qu’il opère deux changements qui permettront aux Chipolopolo de revenir dans le match. La première réalisation est venue après un penalty quasi imaginaire sifflé par l’arbitre à l’encontre de Benlamri 34’ pour voir le score en rester là à la pause (1 - 2). En seconde période, la Zambie qui n’avait pas d’autre choix que de se risquer en attaque parviendra à niveler la marque à la 52’ sur une tête de Chama. La réaction des Verts ne se fera pas attendre puisque Slimani une nouvelle fois bien servi par Bounedjah parviendra à redonner l’avantage aux siens trois minutes après l’égalisation des locaux. A la 80’, l’arbitre sifflera un nouveau penalty des plus généreux en faveur de la Zambie que Daka transformera de nouveau pour ajouter le 3e but égalisateur. Dès lors les joueurs algériens ont perdus leur sang-froid et ont vivement contestés l’arbitrage qui pour eux était clairement partial. Le score en restera la finalement malgré une sacrée frayeur en fin de match sur une balle renvoyée par Abdellaoui sur le poteau de M’bolhi heureusement sans conséquence. La fin de match était très tendue, les mauvaises appréciations de l’arbitre ont faillis stopper la balle série des Verts qui enchainent avec une 23e rencontre sans défaite.

Il faut dire également que malgré les importantes absences, la qualité de la pelouse, l’arbitrage et un adversaire qui a joué le tout pour le tout, les hommes de Djamel Belmadi, ont réalisé un très bon résultat. Cela a aussi permis au coach national de voir de près les nouveaux à l’image de Zerrouki qui a fait sa première apparition. On peut dire que la première rencontre de préparation du match face au Burkina-Faso est positive et très enrichissante. Par ailleurs, ce nul de l’Algérie face à la Zambie, met terme au suspens dans le groupe H qui connait désormais son deuxième qualifié à savoir le Zimbabwe qui s’est imposé de son côté au Botswana sur le score de 1 à 0.

 

Comme prévu la sélection nationale a effectué mercredi soir sa séance d’avant match sur la pelouse du stade qui abritera la rencontre de la 5e journée des éliminatoires de la CAN. Une séance durant laquelle le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a apporté les derniers réglages avant cette confrontation dans laquelle l’Algérie aspire à un bon résultat pour maintenir cette invincibilité qui dure depuis plus de deux ans. L’EN a des records à battre et s’est bien préparer pour éviter avant tout de perdre cette rencontre tout en visant une victoire dans des conditions difficiles en Zambie.  Concernant l’état d’esprit du groupe, les joueurs ont tous le sourire et le moral au beau fixe, toutes les conditions sont réunies pour que les Verts fassent un grand match jeudi soir à partir de 20h00.