Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, qui avait un réel problème pour composer sa charnière centrale pour le premier match amical des Verts à Doha le 1er janvier face à la Gambie, peut désormais être apaisé puisque le défenseur axial d’Al Gharafa, Mehdi Tahrat, peut lui offrir une solution. En effet, écopant d’un quatrième avertissement à la 77’ ce mercredi à l’occasion de la rencontre face à Al Sailiya, le longiligne défenseur ne sera pas concerné par le prochaine rencontre avec son club face à Shamal prévue le 3 janvier. De ce fait, le joueur peut être libéré par son club et mis à disposition de l’EN dès demain. Une situation qui permet à Belmadi de composer une charnière centrale avec Tahrat qui pourra être associé à Bedrane dans l’axe. Avec l’absence de Benlamri qui aura un match de championnat le 3 janvier et Tougai qui est actuellement à Sidi Moussa en raison de sa contamination par la Covid-19, les solutions n’étaient pas nombreuses, ce qui allait obliger Belmadi à faire jouer Bensebaïni dans l’axe. Désormais le coach national à une option au moment où il était en train d’essayer de négocier avec le Qatar SC pour lui libérer Benlamri ce qui n’a à présent plus lieu d’être. On peut dire que la suspension de Tahrat en championnat sauve d’une certaine manière Belmadi qui pour le premier match de préparation, n’avait pas beaucoup de solutions entre les mains.

Ecopant d’un second avertissement lors de la rencontre des éliminatoires de la CAN face au Botswana à Tchaker, le milieu de terrain, Ismaël Bennacer, ratera le match de la 1ère journée de la Coupe d’Afrique des Nations qui verra l’Algérie affronter le Sierra Léone (Le 11 janvier 2022). Rejoignant les Verts ce mercredi pour préparer la CAN, le milieu de terrain du Milan AC, ne sera donc disponible qu’à partir de la deuxième journée de la phase de groupes face à la Guinée Equatoriale le 16 janvier et sera également présent face à la Côte d’Ivoire le 20 du même mois. Une absence qui n’arrange pas vraiment le sélectionneur national qui souhaite avoir toutes les cartes en main pour gagner le premier match, mais qui aura toutefois des solutions de rechange de choix avec les Zorgane, Bendebkra et autre Belkebla.

La délégation de l’équipe nationale, conduite par le manager général, M. Amine LABDI, est arrivée tard hier soir à Doha où les Verts devront entamer leur stage de préparation en prévision de la CAN Total Energies – Cameroun 2021 qui aura lieu du 9 janvier au 6 février 2022.

Les Verts ont pris leurs quartiers à l’hôtel Marsa Malaz Kempinski, dans la capitale Qatarie où ils effectueront toutes leurs séances d’entraînement.

Onze joueurs étaient présents, auxquels se joindront quatre autres ce soir, mardi 28 décembre 2021, en l’occurrence Rami BENSEBAINI, Youcef ATAL, Adam ZORGANE et Ismaël BENNACER.

Trois joueurs, affectés par la COVID-19, devront, pour leur part, observer la période de quarantaine exigée par le protocole sanitaire avant de rallier le regroupement de la sélection, à savoir Mohamed Amine TOUGAI, HOUCINE BENAYADA, restés en Algérie, et Youcef BELAILI.

Les coéquipiers de Sofiane FEGHOULI ont une première séance d’entraînement en cette fin d’après-midi (18h00) en présence du staff technique au grand complet, auquel s’est joint l’entraîneur des gardiens Mohamed BENHAMOU aux côtés d’Aziz BOURAS.

Enfin, les joueurs qui ont été du voyage sont : Abdelkader BEDRANE, Ilyes CHETI, Islam SLIMANI, Adam OUNAS, Ramiz ZERROUKI, Alexandre OUKIDJA, Harris BELKEBLA, Farid BOULAYA, Mohamed El Amine AMOURA, Réda HALAIMIA et Sofiane FEGHOULI.

Pour le reste, les joueurs arriveront en stage au fur et à mesure, du fait de la Circulaire de la FIFA qui a donné aux clubs la possibilité de garder leurs éléments jusqu’au 3 janvier 2022 pour prendre part aux rencontres de leurs équipes.

Cette décision, faut-il le souligner, a perturbé le travail des sélections africaines devant préparer la CAN au Cameroun et a amené les différents staffs à revoir leur plan organisationnel en fonction de cette donne.

FAF