Le match de jeudi passé a permis à l’EN et au sélectionneur national de comprendre que le Zimbabwe est finalement plus coriace que prévu.  Kadewere et consorts ont réalisé un début de match époustouflants et ont même failli ouvrir la marque à deux reprises, n’était la vigilance de notre défense et de son gardien Raïs Mbolhi.

Presqu’une année après, l’équipe nationale renoue avec la compétition officielle avec cette troisième journée des éliminatoires de la CAN-2022. Totalisant six points après ses deux victoires successives aux dépens de la Zambie (5-0) et le Botswana (0-1), l’EN tentera de prendre le large dans ce groupe d’autant plus que l’adversaire de ce soir le Zimbabwe est son dauphin avec 4 points.