Ligue 1

La reprise se décidera lors du BF du 15 juillet

Le président de la Fédération algérienne de football, FAF, Khireddine Zetchi, a tenu, aujourd’hui, une réunion, en présence du SG de la FAF Mohamed Saad, du membre du bureau fédéral et président de la commission de coordination des Ligues, Amar Bahloul, du membre du bureau fédéral et président de la commission Finances, Abdallah Gueddah, du président de la Ligue nationale de football amateur (LNFA) Ali Malek, ainsi que le président de la Ligue inter-régions de football (LIRF) Youcef Benmedjebeur.
Après avoir étudié la situation actuelle du football amateur, il a été décidé de tenir une réunion du bureau fédéral le mercredi 15 juillet 2020, en présence des présidents de Ligues, sur la base des décisions que prendront les pouvoirs publics en ce qui concerne la situation sanitaire liée à la Covid-19 après l’échéance du 13 du même mois.
Lors de cette réunion, le BF devra prendre des décisions quant à la reprise de l’activité footballistique.

Casoni : «Le CRB n’a pas 22 points d’avance comme le PSG pour réclamer le titre»

Bernard Casoni, l’ex-entraîneur du MC Alger, attend le dénouement du litige financier qui l’oppose au Doyen. Entre-temps, il se penche sur l’actualité du football en Algérie. Il estime que le champion d’Algérie ne peut pas être désigné comme en France, cette saison. «Le CRB n’a pas 22 points d’avance comme le PSG», souligne-t-il…

Où en est votre affaire avec le MC Alger ?
Le dossier est toujours au niveau de la Fédération internationale de football Association, c’est à elle de l’instruire.

Il y a une date pour trancher…
Non, pas pour l’instant. Vous le savez, avec le coronavirus, un grand retard a été accusé.

OK, peut-on avoir votre avis sur l’issue que devrait connaître le championnat en Algérie ?
Je suis loin de tout ça, mais si vous voulez on peut en parler. Le CRB est premier devançant le MCA de trois points, mais le Mouloudia a un match en moins. Difficile dans ce cas de désigner un vainqueur si on ne décide pas de reprendre le championnat.

Pas possible de faire comme en France, par exemple ?
En Ligue 1, c’était plus facile parce que le Paris Saint-Germain avait 22 points d’avance. Personne ne peut contester la supériorité du leader. Mais là, en Algérie, ce n’est pas possible. Ce ne serait pas juste. Il n’y a pas un qui mérite le titre plus que l’autre. Il reste combien de matches pour clore la saison ?

8 rencontres, 9 pour le MCA…
Donc, il y a 24 points en jeu, 27 pour le Mouloudia, il peut s’en passer des choses, hein ! Maintenant, que le CRB réclame le titre c’est de bonne guerre, il est premier.

Le Chabab est premier depuis le début du championnat, il a montré qu’il avait du mérite…
Je ne le conteste pas. Mais après, tout peut se jouer sur la longueur, sur la continuité, pas sur six mois. Maintenant, s’ils veulent donner le championnat au CRB, c’est leur problème, je suis loin de tout ça. Mais le mieux serait de finir les matches. Cela doit se terminer sur le terrain. Achever la saison serait l’idéal. Cela étant, je ne sais pas où en est la pandémie Covid-19 en Algérie. Quoi qu’il en soit, j’espère que les choses vont rentrer dans l’ordre rapidement.

Avez-vous reçu des offres ?
Avec le coronavirus, presque tout est l’arrêt, j’ai quelques touches à l’étranger, mais rien de concret pour l’instant. Les déplacements n’ont pas repris, donc c’est plus difficile. Aussi, je ne veux pas en parler parce qu’il peut y avoir des malintentionnés. En revanche, je peux parler d’une bonne chose enregistrée récemment en Algérie.

Laquelle ?
On s’attaque à la corruption, on a même arrêté des gens, c’est bien pour le football en Algérie. A un moment donné, il faut sortir tout ça, c’est aussi le travail des journalistes. C’est encourageant. On pourrait éviter ainsi ce qui se passe dans tous les clubs qui paient leurs employés durant trois mois et arrêtent de le faire les trois mois suivants. Ceci est déjà une ouverture à la corruption. Il faut arrêter tout ça car il y a de quoi faire de bonnes choses en Algérie. Il y a de la passion, il faut se donner les moyens pour évoluer. Seulement, les gens ne sont pas tous là avec les mêmes objectifs. Pour certains, ce n’est pas la promotion du football ou la formation des jeunes, c’est l’argent d’abord. Après, il faut savoir ce que l’on veut. L’Algérie est un pays où il y a un énorme potentiel, mais on ne peut pas dire qu’il est bien exploité, c’est dommage !

H. D.

La FAF prépare sa riposte

Dans l’une de nos précédentes éditions on vous faisait part de l’intention de la FAF de contre-attaquer et essayer de convaincre les clubs amateurs d’accepter l’idée d’un retour à la compétition.

Khaldi : «Nous attendons la réponse des autorités sanitaires»

 

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid-Ali Khaldi, était hier l’invité de la rédaction de la Radio nationale, ce qui lui a permis de revenir sur certains sujets qui intéressent l’opinion publique notamment en cette période d’arrêt des compétitions due à la pandémie de la Covid-19.

La FAF réglemente le métier d’intermédiaire de joueur

La Fédération algérienne de football est déterminée à réglementer le métier d’agent de joueur, ou d’intermédiaire qui est une dénomination plus courante chez nous. Pour cela, la Commission du statut du joueur planche depuis déjà 2018.

Khaldi-Zetchi : le RDV de la dernière chance

Depuis qu’elle a déposé «ses nouveaux statuts» au MJS, la FAF n’a plus eu de nouvelles sur l’acceptation, ou pas, des amendements qu’elle voudrait apporter à son projet. Sid-Ali Khaldi est resté dans sa logique et à sa circulaire qui est de ne rien toucher lors d’une année électorale.

La LFP réhabilite Mebrek

6 jours après le décès d’Ahmed MEBREK, Président de la Ligue régionale d’Annaba, une délégation de la LFP s’est rendue hier au domicile du défunt pour présenter les condoléances de la LFP à sa famille. Medouar et Herrada Arras membre du BL se sont donc déplacés au domicile des Mebrek, une virée qui a permis aux reponsables de la LFP de rencontrer la famille du regretté, et de l’honorer, une façon de reconnaître les efforts de ‘’Ammi Ahmed’’ qui a donné une grande partie de sa vie à la gestion du football dans la région.

L’aveu d’échec des présidents des clubs professionnels

La montagne a fini par accoucher d’une souris ; la réunion des présidents des clubs du Centre avec le président de la LFP Abdelkrim Medouar n’a presque rien apporté, si ce n’est une confirmation de l’aveu d’échec et d’incapacité des 32 présidents des clubs professionnels des Ligue1 et 2. Après une virée à Oran, puis à Constantine, Medouar a accueilli hier matin les présidents du Centre à l’hôtel Olympic de Dely Brahim.

Avenir du championnat : décision demain

C’est demain qu’aura lieu la réunion statutaire mensuelle du Bureau Fédéral du mois de juin, une réunion qui se déroulera pour la première fois en présence de tous les membres dans la même salle, étant donné que les 3 dernières se sont déroulées par visioconférence.

Medouar : «Le BF devra trancher mardi»

De retour de Constantine après sa 2e rencontre avec les présidents des clubs de la région Est, le président de la LFP semble  plus que jamais décidé à mettre un terme à la saison sportive 2019-2020.

Affaire Halfaia – Saadaoui : Pression sur la CD pour condamner l’ESS

La dynamique anticorruption enclenchée par le ministre de la Jeunesse et des Sports dérange la mafia du football. Depuis que le MJS s’est constitué en partie civile dans l’affaire de l’enregistrement téléphonique, nous avons découvert ou redécouvert les cercles obscurs, qui jusque-là profitaient du système en place, basé essentiellement sur l’impunité.

Zetchi, convaincu et convaincant

Attendu de tous et de partout, le président de la FAF s’en est très bien sorti hier au micro de la Chaîne 3. Sa prestation a été jugée «excellente» par son proche entourage et «relativement convaincante» par les observateurs neutres et indépendants.

USMA : Oussama Abdeldjalil s’engage pour 2 saisons

 

  Après avoir contacté plusieurs joueurs, Antar Yahia il tient enfin sa première recrue. Il s’agit du franco-algérien Oussama Abdeldjalil qui s’est engagé hier au profit du club algérois en signant un contrat de deux saisons. En contacts permanents depuis quelques jours, les négociations ont aboutis et le joueur n’a pas hésité d’officialiser son arrivée au club Algérois, devenant ainsi la première recrue du club, en attendant que d’autres joueurs lui emboitent le pas dans les prochaines semaines. Né le 23 juin 1993 à Remchi (Tlemcen), Oussama Abdeldjalil est Doté d’un grand gabarit (1m87, 80kg). Il a été formé au club FC Villefranche et a fait un court passage à la JSK en 2015 et au DRB Tadjenanet en 2016. Il connait donc le championnat national et ce qui lui servira du bien dans sa nouvelle expérience avec l’USMA. Anis S.

 

 

Belkalem : «A 31 ans, j’ai encore les jambes pour jouer»

En dépit d’une longue période d’inactivité, l’ancien mondialiste n’entend pas raccrocher les crampons. ‘’Je n’ai que 31 ans’’, rappelle-t-il. Son retour à la JSK avec laquelle il s’entraînait avant la confinement est fortement envisageable.

LFP-clubs : 1re réunion ce jeudi à Oran

Le Bureau exécutif de la Ligue de Football Professionnel a tenu jeudi passé une réunion ordinaire à Alger sous la présidence d’Abdelkrim Medouar. Le BL a ensuite examiné la situation de la compétition suspendue le 15 mars dernier pour cause de pandémie du coronavirus, il faut dire que depuis un moment, ça parle de plus en plus d’un prochain retour de l’activité footballistique. Le MJS étant initialement d’accord a exigé récemment un protocole sanitaire que la FAF a fini par le lui remettre avant-hier.

Protocole sanitaire: Dr Zerguini a publié hier ses propositions

 

 

Lors d’une de nos précédentes éditions, le docteur Zerguini médecin chef de la commission médicale de la CAF et membre de la commission médicale de la FIFA s’est montré prêt à aider la FAF dans l’élaboration de son protocole médical pour la reprise des championnats de football.