Équipe nationale

Bounedjah : «L’Europe me tente»

Piste du LOSC en attaque Baghdad Bounedjah est bien susceptible de quitter le Qatar cet été. Les responsables de Lille auraient entamé des discussions pour recruter le goleador algérien d’Al Sadd, Baghdad Bounedjah (26 ans).

Le Milan AC rouvre le dossier Bentaleb

 

Le prestigieux club italien du Milan AC n’est pas prêt à fermer la parenthèse concernant l’international algérien Nabil Bentaleb. Selon des informations ébruitées ces dernières heures par la presse italienne, le pensionnaire de Schalek 04 serait désormais une priorité des Italiens. Des responsables du Milan AC, selon les mêmes sources, auraient pris attache avec leurs homologues allemands en vue de passer rapidement à la table des négociations et, par la même occasion, dégager un accord.

Oui, Zetchi veut Halilhodzic mais…

Les jours de Rabah Madjer à la tête de notre équipe nationale sont désormais comptés, puisque la réunion du Bureau Fédéral prévu le 24 juin prochain devra entériner la décision de se séparer des services de l’ancienne gloire du FC Porto.

Ethiopie 2-3 Algérie: les Algériennes joueront la CAN au Ghana

 

La sélection algérienne féminine a réussi hier a composter son billet pour la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations prévue au Ghana dés le mois de novembre prochain.

Les camarades de Naima Bouhenni ont réussi a frapper fort une 2e fois en l’espace d’une semaine en revenant avec une victoire 3-2 de la capitale éthiopienne Addis Abeba.

Madjer, Feghouli et Mbolhi les dossiers chauds du BF

 

Le Bureau fédéral de la Fédération algérienne de football (FAF) tiendra le 24 juin prochain sa réunion ordinaire. Compte tenu des nouveaux développements enregistrés dans la maison des Verts, la réunion du BF revêt une importance particulière. Tous les regards seront braqués donc le 24 juin prochain sur cette réunion.

Korichi : «L’EN doit être reconstruite»

Pour l’ex-DTN, Tewfik Korichi, la sélection algérienne traverse une période délicate et seul un diagnostic bien étudié peut lui permettre de se relever. Il pense que la reconstruction d’une nouvelle sélection doit commencer dès maintenant pour se projeter déjà sur la CM 2022.

Le peuple ne veut que Vahid

L’avenir du sélectionneur national Rabah Madjer à la tête des Verts est des plus incertains. Il ne devrait pas survivre à la défaite concédée jeudi soir à Lisbonne contre les coéquipiers de CR7 (3-0). La quatrième de rang après celles subies contre successivement l’Iran, l’Arabie Saoudite et le Cap-Vert.

Madjer : «Le monde doit savoir qu’on veut me virer sans le moindre match officiel»

 

Dans quel état d’esprit se trouve les joueurs à 24 heures du match face au Portugal (NDLR : conférence animée hier) ?

Vous avez vous-même constaté hier à l’entraînement que les joueurs étaient très heureux, et qu’il y avait une très bonne ambiance. Il est vrai que la mission de notre équipe s’annonce difficile demain face à une équipe qui est le champion d’Europe en titre, une équipe que je respecte beaucoup. D’ailleurs je suis très heureux d’être ici car j’aime beaucoup le Portugal, un pays où j’ai passé beaucoup de bons moments…

 

Donc l’équipe s’est remise de sa défaite face au Cap-Vert ?

Avec tout le respect que je dois pour le Cap-Vert, ce match fut un accident de parcours, car nous avons fait un très bon match avec beaucoup d’occasions ratées dont 5 fois le poteau. En deuxième période le Cap-Vert a joué sur des contres, et c’est ce qui leur a permis de marquer et de remporter cette confrontation. C’est un match qui va beaucoup nous servir pour l’avenir, et nous avons beaucoup appris de cette défaite. Demain (NDLR : aujourd’hui), j’espère que mon équipe donnera le meilleur d’elle-même, et je pense que les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend.

 

Allez-vous compter sur les joueurs qui connaissent bien le jeu portugais ?

Il est vrai que nous avons deux joueurs qui ont déjà joué au Portugal dont Soudani et Slimani. Il y a aussi Brahimi qui évolue au FC Porto. Je pense que nous avons de bons joueurs à l’image de Slimani, un vrai battant, pareil pour Soudani. Donc un bon groupe demain fera le nécessaire. Nous avons visionné leur match contre la Tunisie (2 buts partout), et nous en avons tiré les conclusions. On mettra en place un système de jeu adéquat afin de ne pas perdre, mais aussi pour tenter de gagner, car les joueurs ont cette envie de gagner surtout après la rencontre du Cap-Vert.

 

Le président de la FAF a déclaré que votre sort sera connu après le match du Portugal, est-ce votre dernier match ?

Normalement je ne suis pas censé répondre à cette question car le sujet aujourd’hui c’est le match face au Portugal. Maintenant pour répondre à votre question, je dirai ce qui doit arriver arrivera après cette rencontre. Nous nous sommes venus pour livrer une belle prestation contre le Portugal, et je ne m’occupe pas de ce qui se passe ailleurs.

 

Allez-vous changer de système de jeu et de joueurs pour ce match par rapport au Cap-Vert?

Nous avons étudié le jeu contre le Portugal notamment contre la Tunisie.  Cette équipe renferme de très bons éléments à l’image de Mario, Silva et beaucoup d’autres. Mais notre équipe aussi renferme de bons éléments à l’image de Brahimi, Slimani, Bounedjah. Ces derniers ont une mission à accomplir avec beaucoup de rigueur et détermination.

 

Cette rencontre, la considérez-vous comme étant un match référence ?

Je ne peux pas parler de match référence. Jusque-là nous avons joué plusieurs matchs amicaux, nous en avons gagné 4 et perdu 3. Le but des rencontres amicales c’est de corriger les erreurs, et nous avons eu le courage de le faire. Mais bon à présents je donne raison à mes collègues qui m’ont précédé et qui refusaient toujours de jouer des joutes amicales, car ils ne souhaitent pas se retrouver dans la même situation dans laquelle je me trouve actuellement. Mais mon staff et moi-même avons eu le courage de dire nous voulons jouer pour construire une équipe sur des bases solides. Maintenant on demande notre départ parce que nous avons perdu des matchs amicaux, c’est du jamais vu. Il faudra aussi virer l’entraîneur portugais après son match nul face à la Tunisie ici au Portugal. Quand on gagne des matchs, on n’en parle jamais, on n’évoque que les défaites malheureusement. Mais je suis certain que ce groupe peut aller très loin, si on sera toujours là bien sûr.

 

Finalement et après réflexion, allez-vous préparer un plan anti-Ronaldo ?

Moi en tant qu’entraîneur je vois les choses autrement. Quand un gardien encaisse des buts, on dit que c’est la faute à la défense. Et quand celle-ci ne marche pas, on dit que c’est le milieu qui n’a pas fait son job, mais finalement c’est toute l’équipe qui doit défendre. Après le Cap-Vert j’ai parlé avec mes joueurs en leur précisant toutes les fautes qu’ils avaient commises contre le Cap-Vert. Et je pense qu’ils vont corriger tout cela demain face au Portugal. Mais bon pour revenir à Ronaldo, je dirai que si toutes les défenses du monde n’ont pas pu arrêter Ronaldo, je ne sais pas comment moi vais-je l’arrêter.

 

Jusque-là vous avez effectué beaucoup de changements, avez-vous à présent votre idée sur l’équipe-type sur laquelle vous allez compter ?

Les journalistes et médias algériens connaissent trop bien la situation. Mes amis portugais ne savent pas ce qui se passe au sein de notre équipe nationale. Il faut qu’ils le sachent et qu’ils le transmettent au monde entier. Je suis victime d’une machination alors qu’on a commencé à faire du bon travail depuis ces 7 derniers mois. Nous étions dans une période de prospection et d’essais. On a travaillé pour tenter de trouver les solutions.

Face au Nigeria, nous avions livré une très belle prestation, et nous avons même failli gagner alors que je n’avais que 10 jours à la tête de l’EN. Et depuis et jusqu’à maintenant, on a fait que des matchs amicaux, trouvez-vous normal qu’on décide de limoger un coach après une défaite en amical, alors que je n’ai pas joué le moindre match officiel. Malheureusement, des choses anormales se passent dans notre football.

 

Croyez-vous que le Portugal peut aller loin en Coupe du monde ?

Le Portugal est une équipe que je respecte beaucoup. D’ailleurs je vais supporter cette nation lors de cette Coupe du monde car ce pays m’a ouvert beaucoup de portes. C’est une équipe qui a les moyens d’aller très loin en Coupe du monde avec un bon coach et de bons éléments à leur tête Cristiano Ronaldo. Je leur souhaite une bonne Coupe du monde.

 

Vous étiez agacé par rapport à l’horaire du match, avez-vous pris une décision quant au jeûne des joueurs ?

Je l’ai dit, et je le répète encore une fois, j’ai bien voulu accepter de jouer face au Portugal, mais je n’étais pas du tout d’accord sur l’horaire qui ne nous arrange pas dans ce mois sacré du Ramadhan. Maintenant pour ce qui est du jeûne des joueurs, et bien chacun sera libre de faire comme il veut. Donc la décision revient aux joueurs. 

Asma H. A.

 

Boukhanchouche de retour dans le 11

Madjer veut mourir avec ses idées

Des changements aujourd’hui face au Portugal, oui, il y en aura par rapport à la rencontre face au Cap-Vert.

D’abord dans les bois, et comme annoncé dans nos colonnes hier, c’est Abdelkader Salhi qui sera titulaire.

Sa première titularisation avec les Verts, puisque jusque-là, les deux matchs qu’il avait joués, c’était en tant que remplaçant, contre la Zambie et la République centrafricaine.

Islam Slimani, très attendu ici à Lisbonne, fera aussi son retour dans le onze rentrant après qu’il ait été relégué sur le banc des remplaçants face au Cap-Vert.

Slimani, meilleur buteur des Verts, tentera de prouver que la sélection peut compter dans les grands matchs comme il l’a fait jusque-là.

En défense, Rabah Madjer a aussi opéré à des changements en replaçant Ramy Bensebaïni dans l’axe de la défense aux côté de Mandi. Sur le côté droit et comme souvent, c’est Zineddine Ferhat qui assurera le couloir droit de la défense algérienne, un poste qui n’est pas le sien, puisque avec son club du Havre, c’est comme ailier droit qu’il a terminé meilleur passeur de la Ligue 2.

 

Medjani en sentinelle, Benmoussa à gauche

Du côté de gauche de la défense, on notera aussi le retour de Mokhtar Benmoussa, qui n’avait pas lui aussi joué vendredi dernier.

Carl Medjani est lui aussi de retour dans le 11 comme sentinelle.

Dans la récupération, et contrairement au match du Cap-Vert où Bentaleb était associé à Ferhat, aujourd’hui c’est aux côtés du revenant Boukanchouche qu’il sera aligné. Boukhanchouche, dont le coach national a dit beaucoup de bien lors de la conférence de presse, alors que ce dernier revient tout juste d’une blessure et souffrait d’un manque de compétition en fin de saison : « Boukanchouche est un excellent joueur. Il revient très bien, et affiche une excellente forme actuellement », nous a fait savoir Rabah Madjer hier lors de la conférence de presse.

 

Bensebaïni de retour dans l’axe

C’est pour dire que Rabah Madjer, et si démission ou limogeage y aura après ce match du Portugal, il veut rester fidèle à ses principes et mourir avec ses idées. Boukhanchouche, un joueur qu’il avait déniché et en qui il croit beaucoup, alors que l’opinion publique n’a cessé de critiquer ce choix.

Comme milieu offensif, on retrouvera Yacine Brahimi sur le côté gauche, et Riyad Mahrez à droite.

Tel est donc le 11 qui devra débuter aujourd’hui face aux champions d’Europe en titre, le Portugal en l’occurrence.

Asma H. A.

L’équipe probable :

Salhi, Bensebaïni, Mandi, Benmoussa, Ferhat, Medjnai, Bentaleb, Boukanchouche, Mahrez, Brahimi, Slimani

Fernando Santos : «Ronaldo jouera ce match»

Hier le sélectionneur portugais a livré lui aussi une conférence de presse, un point de presse qui n’a pas duré plus de dix minutes. Bien évidemment la question récurrente des journalistes portugais présents concernait leur star Cristiano Ronaldo : «Est-ce qu’il jouera ou non ce match face à l’Algérie ?» Et bien Fernando Santos a tenu à rassurer l’assistance en affirmant : « Ronaldo jouera bel et bien ce match. Il avait bénéficié de quelques jours de repos après sa finale de Ligue des champions. On avait vécu la même situation lors de notre préparation de l’Euro avec Ronaldo et Pepe qui avaient disputé cette finale, et cela ne nous avait pas vraiment perturbés.

Voulant savoir si son plan de jeu changera avec l’entrée de l’attaquant du Real de Madrid, le coach portugais avouera : « Non, non, rien ne va changer. On jouera exactement de la même manière que lors de nos deux précédents matchs, à savoir la Tunisie et la Belgique», affirma-t-il.

Interrogé sur l’équipe algérienne, et s’il avait suivi les prestations de cette dernière notamment face au Cap-Vert, Santos a tenu à nous faire savoir : «L’Algérie est une équipe de valeur, qui renferme des joueurs techniques de niveau mondial dont certains connaissent bien le Portugal à l’image de Slimani et de Brahimi. Il y a Mahrez de Leicester. Cette équipe d’Algérie est aussi dirigée par un ancien grand joueur que les Portugais n'ont pas oublié avec cette fameuse finale de 1987 pour Porto», a-t-il précisé.

  1. H. A.

 

 

Près de 40 000 supporters attendus ce soir

Le stade de la Luz sera presque plein aujourd’hui à l’occasion du match amical Portugal-Algérie. Selon les organisateurs, ils seront près de 40 000 spectateurs à venir assister au match dont une poignée d’Algériens qui ont fait le déplacement de France et d’Algérie. Les billets au prix de 15, 20 et 25 euros ont tous été vendus par internet via le site de la Fédération portugaise de football. Pour rappel, la capacité du stade de Luz est de 66 000 spectateurs.

 

El Hamel rend visite aux Verts

Hier dans la soirée, le directeur général de la Sûreté nationale a rendu visite aux Verts dans leur lieu de séjour  Mariott.

Profitant de sa présence à Lisbonne dans le cadre d’une visite officielle avec ses homologues portugais, le DGSN a tenu donc à adresser un message d’encouragement aux joueurs de l’EN et leur staff à la veille du match face au Portugal.

 

Retour à 2h du matin ce soir

Le vol de notre équipe nationale est prévu ce soir à partir de 2h du matin, juste après le s’hor. Il est important de préciser que nos joueurs vivant à l’étranger rejoindront leurs domiciles dans les différentes villes européennes directement via Lisbonne.

 

Condoléances

Très peiné par le décès de Khaldi Abderrahmane, frère de Karim, le magasinier, de la sélection algérienne, les membres de la sélection algérienne et l’ensemble du personnel de la FA tiennent à lui présenter leurs sincères condoléances et l’assurent en cette douloureuse circonstance de leur profonde sympathie.