MCA

Casoni annonce la couleur : «On jouera tous nos matchs pour la gagne»

Bernard Casoni, l’entraîneur du Mouloudia d’Alger, adepte du jeu offensif, veut commencer son aventure avec le Mouloudia d’Alger avec une victoire avec la formation de Biskra. Le technicien français reconnait quand même que son équipe n’est pas encore prête sur le plan physique et tactique à cause du retard dans la préparation, mais il reste optimiste pour réaliser un bon résultat à Biskra.

MCA : El-Mouaden, le nouveau phénomène du Mouloudia

Le nouveau milieu de terrain mouloudéen, Abdallah El-Mouaden, est l’un des joueurs qui s’est le plus illustré au cours du stage de préparation en France et s’annonce comme le nouveau phénomène du MCA.

Karaoui : «On est prêt pour battre l’USB»

Le milieu de terrain du MCA Amir Karaoui se dit très optimiste de voir son équipe réaliser une bonne saison. Il croit dur comme fer que son équipe aura son mot à dire cette saison, bien qu’il reconnaisse que le stage de France n’a pas été à la hauteur.

MCA : L’anxiété de Casoni

Quand Bernard Casoni a été engagé par le MCA, au moment de signer son contrat, l’équipe était à son deuxième jour de stage et quand il l’a rejointe, elle avait joué son premier match amical face à Côte Chaude. Et c’est lundi dernier qu’il a pris réellement les choses en main.

MCA : Le stage tourne au fiasco

Décidément, ce stage en France ne s’est pas déroulé comme on l’avait laissé entendre après l’histoire du choix du site, qui suscita de nombreuses critiques.

MCA : Ou jouera le Mouloudia ?

Comme chaque saison, le doyen des clubs algériens est toujours SDF, n’ayant pas encore assuré un stade où l’équipe sera domiciliée pour la saison 2017-2018 après que le président de l’USMA Haddad lui a refusé la domiciliation dans son «stade» de Bologhine en privilégiant le nouveau promu, le PAC.

Boulekhoua : «Je viens défier Hachoud et Boudebouda»

 

Utilisé sur le flanc gauche de la défense face à Côte Chaude samedi dernier, le transfuge de l’USMH a affiché de belles dispositions, lui qui sait pertinemment qu’il arrive dans un club où ses concurrents directs sont pour l’heure indéboulonnables, affirme haut et fort qu’il n’a pas peur de la concurrence.

Kaci Saïd : « On nous a refusé de recevoir au 5-Juillet et à Bologhine »

Après deux années loin des affaires du Mouloudia d’Alger, KSK revient et trouve à son arrivée un gros chantier. N’importe qui se serait fait la malle, mais il est resté se battre. Il a réussi en un temps record à tout régler, ou presque. Résultat, le MCA est en France pour parfaire sa préparation avec un groupe au complet et sous la houlette d’un entraîneur rigoureux, avide de réussite, beaucoup de joueurs ont accepté de baisser leurs salaires, plusieurs jeunes sont promus, les cadres en fin de contrat ont rempilé et le recrutement a été relativement réussi. KSK a eu ce qu’il voulait. On peut dire sans le risque de nous tromper qu’il a réussi un petit miracle.  Dans cet entretien, le directeur général sportif du MCA revient sur cette période courte, mais très mouvementée où il a dû prendre des décisions très importantes, mais courageuses pour l’avenir du MCA.

Mouassa : «J’ai battu Casoni 3 à 0»

Kamel Mouassa a terminé second en championnat, ce qui a permis au Doyen de valider sa place pour disputer la Ligue des champions. Il a qualifié le MCA pour les quarts de finale de la coupe de la CAF. Un peu contre toute attente, il y a eu un changement de direction qui a empêché le coach de continuer l’aventure mouloudéenne. Malgré tout, il souhaite au Doyen d’accrocher une seconde étoile. Il évoque aussi dans cet entretien la JSK, lui qui avait chapeauté le staff technique de ce club. Il juge, à ce titre, que Sadmi serait un bon choix pour succéder à Hannachi, mais que celui-ci doit s’entourer de bons dirigeants comme c’était le cas jadis quand il avait gagné les titres avec ce prestigieux club.

MCA : Bertrand Marchand et Luis Fernandez ont dit non

Hier, tout le monde attendait l’identité de l’entraîneur du MCA que Kaci-Saïd a décidé de garder secret. Seulement, on a appris que le Mouloudia a pris attache avec deux coaches qui ont décliné l’offre mouloudéenne. Il s’agit de Bertrand Marchand et de Luis Fernandez.

MCA : Kaci Saïd dans l’embarras

Même si la préparation a déjà débuté, le groupe mouloudéen n’est toujours pas parti pour le stage ; la direction devra trouver rapidement des solutions afin que le groupe soit prêt pour le début du championnat.

MCA : Vazquez ne viendra pas

Dans notre édition d’hier, Vázquez s’est exprimée dans ces mêmes colonnes afin de confirmer sa venue à Alger pour hier à 13h. Seulement, l’entraîneur n’est pas venu. Renseignement pris, le coach a exigé son staff, après avoir consulté la composante actuelle du staff technique, mais le MCA a refusé sa demande et donc, Fernando Vazquez ne sera pas l’entraîneur du Mouloudia Club d’Alger.

Vázquez à Compétition : «Les Chnaoua sont exigeants, tant mieux, moi aussi !»

De Madrid, le nouvel entraîneur du Mouloudia d’Alger, Fernando Vázquez s’exprime pour la première fois à un journal algérien. Il rassure les Mouloudéens qu’il sera aujourd’hui à Alger vers les coups de 13h. Il assure aussi que ce fut juste un contretemps qui l’a contraint à retarder sa venue à aujourd’hui, mais dans sa tête, il est l’entraîneur en chef du MCA et qu’il va l’officialiser dès son arrivée aujourd’hui à Alger.

MCA : Vázquez ira directement au siège signer son contrat

C’est ce soir que le nouvel entraîneur en chef du Mouloudia d’Alger, Fernando Vázquez, arrive à Alger. Il ira directement au siège pour parapher son contrat avant de rentrer à l’hôtel se reposer. Le directeur général sportif du MCA, Kamel Kaci Saïd, qui est en contact permanent avec le coach a tout réglé avec lui ; il ne reste donc que la signature qui se fera ce soir.