La JS Kabylie a affronté le TP Mazembe dans le cadre des seizièmes de finale bis de la Coupe CAF. Le club congolais a trouvé toutes les difficultés du monde à s’imposer devant des kabyles qui ont adopté un plan ultra-défensif ne laissant que Belaouidat en pointe et en agissant que par des contres sporadiques menés le plus souvent par Baiteche

Les Kabyles ont cru réaliser l’essentiel en terminant la première mi-temps sur le score de 1-0 suite au but de Sinkala (12’) et ont pu résister jusqu’à la fatidique 89’ où un petit relâchement a permis aux locaux de rajouter un second but par le malien Coulibaly.

La JSK doit se ressaisir dans une semaine à Tizi-ouzou si elle veut retrouver les poules de la coupe de la CAF.

Voici par ailleurs l’équie qui a évolué cette après-midi :

JSK : Asselah, Guemroud, Tizi Bouali, Ferhani, Redouani, Yettou, Djerar, Benaldjia, Benabou, Boualouidet, Baiteche.

Entraîneur : Rahmouni

 

 

 

 

Tags:

Le Mouloudia d’Alger voulait revenir de Dar Es Salem avec une victoire, mais il n’a pas pu le faire puisque les Young Africans ont marqué le seul but de la partie, celui de la victoire. Les Mouloudéens doivent attendre le match retour à Alger pour valider leur qualification.

National Stadium de Dar Es Salem Tanzanie, terrain praticable, temps clément, affluence moyenne, arbitrage  du trio Rwandais,  M. Osama Ata El Manan Hassan assisté par M.M. Teogene Ndagijimana et Jean Bosco Niyitegeka.

Averts : Hachoud 78’

Buts : Kamusuko 61’

Young Africans :

Deogratias Munish, Nadir Haroub ©, Hassan Ramadhani, Mwinyi Haji, Vicent  Bossou, Said Juma, Saimon Msuva, Thabani Kamusoko, Obrey Chirwa, Haruna Nyonzima (Emmanuel Martine 81’), Deus Kaseke (Donald Ngoma 57’).

Ent : George Lwandamena

MCA : Chaouchi, Hachoud, Mebarakou, Bouhenna, Karaoui, Kacem, CEO, Bouguèche (Zerdab 75’), Derrardja, Gourmi ‘Seguer 73’), Nekkache (Aouedj75’).

 

Ent : Kamel Mouassa.

Tags:

Coup de tonnerre à la CAF, en charge depuis près de trois décennies (1988) et souvent réélu sans opposition, le Camerounais Issa Hayatou a perdu son poste de président de la CAF, c’est le Malgache Ahmad Ahmad, qui, contre toute attente, a remporté les élections qui se sont tenues hier dans la capitale éthiopienne, Addis- Abeba. 

Previous Next

 

Les Ghanéens n’ont rien compris à ce qui s’est passé dans le banc mouloudéen. Une minute après l’heure de jeu, Mouassa procède à son second changement. Il fait appel à Aouedj pour remplacer Mokdad. Ce dernier n’accepte pas le changement, il est allé directement insulter son coach. Les deux hommes en sont arrivés aux mains. Honteux ! Mokdad, dans un moment de colère, a terni l’image de l’Algérie.