CSC

CSC : Velud a signé son contrat

Juste après avoir obtenu son visa d’entrée en Algérie, le nouvel entraîneur du CSC, Hubert Velud, qui se trouvait en France, n’a pas hésité à prendre un avion sur Alger mardi passé. Après avoir passé la nuit dans la capitale, l’ex-coach de l’ESS et de l’USMA a rallié par route Constantine.

CSC : Velud succède à Bracci

Selon une source autorisée, après avoir décidé de limoger l’entraîneur corse, Youcef Bracci, car, comme nous l’avions écrit dans notre précédente édition, elle n’avait pas apprécié ses dernières déclarations à la presse, la direction de la SSPA/CS Constantine a contacté l’ex-coach de l’ES Sétif et de l’USM Alger, le Français, Hubert Velud, et lui a proposé de prendre en main les Vert et Noir, la saison prochaine. Ce dernier n’a pas hésité à donner son accord pour succéder à Bracci.

CSC : Gharbi, Aksas et Cheklam ont signé

Les deux ex-sociétaires du MCA, le milieu Gharbi et l’axial Aksas, l’ex- libéro de Najran Saoudi, Cheklam, et l’arrière gauche Mekkaoui de la JSK ont débarqué hier à Constantine.

Bracci : «Ramadhan, le matin, je peux tuer pour un café !»

François Bracci, l’entraîneur français du CS Constantine, a dirigé plusieurs clubs au Maghreb durant le Ramadhan. Il observe le jeûne dans tous les clubs qui font appel à ses services. Il a bien étudié la question, il en parle en expert.

CSC 1-MCA 1 : Hachoud maintient le MCA en vie

Les Vert et Rouge qui avaient raté le coup à Bologhine contre l’USMH ramènent un bon point de leur déplacement à Constantine. Boulemdaïs a inscrit le premier but et Hachoud lui répondit à dix minutes de la fin. Le Doyen ramène de Constantine le point de la survie.

CSC-MCA : Mouloudia, ton salut passe par Constantine

Pour le Doyen, c’est bien le match le plus important de cette saison qui se jouera aujourd’hui à Constantine. Un match à ne manquer sous aucun prétexte, que l'on soit du côté des supporters ou des joueurs, qui savent que le maintien passe par un bon résultat à Cirta.

CSC/Bentobbal : «Nos fans ont le droit de nous critiquer»

Rencontré, lundi passé, au stade Benabdelmalek, où il était venu suivre l’entraînement de son équipe, le directeur général du CSC, Omar Bentobbal, nous a confié qu’il ne répondra à ses détracteurs que lorsque son équipe jouera son dernier match de championnat contre la JSK.