La Fédération Algérienne de Football, à publié sur son site officiel un rappel du règlement si jamais deux sélections ou plus terminent ex aequo.

Afin d’éclairer l’opinion sportive et répondre à certaines préoccupations concernant les modalités de classement et de qualification des sélections engagées dans la compétition préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA – Qatar 2022, la Fédération algérienne de football rappelle un point réglementaire, notamment l’article 20 du Règlement de cette compétition et son point 6.

Article 20 : Tirage au sort préliminaire, format de compétition et formation des groupes

6. Dans le système de championnat, le classement dans chaque groupe est déterminé par critères suivants :

a) Le plus grand nombre de points obtenus après tous les matches de groupes ;

b) La différence de buts après tous les matchs du groupe ;

c) Le plus grand nombre de buts marqués après tous les matches du groupe.

Si, sur la base des trois critères susmentionnés, deux équipes ou plus sont ex aequo, leur classement est déterminé comme suit :

d) Le plus grand nombre de points obtenus dans les matches du groupe entre les équipes concernées ;

e) La différence de buts des matches du groupe entre les équipes concernées ;

f) Le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches du groupe entre les équipes concernées ;

g) Le nombre de buts marqués à l’extérieur entre les équipes concernées (si seules deux équipes sont ex aequo) ;

h) Le système de points fair-play calculé à partir du nombre de cartons jaunes et de cartons rouges lors de tous les matches de groupe, qui fonctionne selon la logique ci-dessous :

– Carton jaune : moins 1 point.
– Deuxième carton jaune/carton rouge indirect : moins 3 points.
– Carton rouge direct : moins 4 points.
– Carton jaune plus carton rouge direct : moins 5 points.

i) Le tirage au sort par la commission d’organisation de la FIFA.
En d’autres termes, si la sélection d’Algérie termine à la première place du classement ex aequo avec le Burkina Faso au nombre de points, ce sont les Verts qui se qualifieront aux matches barrages grâce à la différence de buts (qui est de +17 buts après quatre journées), et ce, à l’issue des six journées du groupe A des éliminatoires.

FAF

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak Sebgag, a annoncé lors d’une déclaration faite à la presse aujourd’hui, que la sélection algérienne affrontera son homologue Djiboutien, le 10 novembre à 20h00 au Caire pour le compte de la 5ème journée des éliminatoires du mondial du Qatar. Prévue au départ le 11 du même mois, la rencontre a été avancée d’une journée ce qui arrange les Verts qui disputeront le 6e et dernier match des éliminatoires de la Coupe du Monde la 14 novembre face au Burkina Faso. Le MJS a précisé que la rencontre retour face au Burkina Faso, se jouera au stade Mustapha Tchaker de Blida, dont la gestion a été récemment confiée à la FAF. Cette dernière a devant elle un mois pour que la pelouse du stade Tchaker soit prêt à accueillir la rencontre capitale de l’EN comptant pour les qualifications à la Coupe du Monde.  À ce sujet, Sebgag s’est montré confiant en affirmant que  les techniciens lui ont assurés que le terrain sera prêt d’ici la date de cette rencontre.

Bien que fatigué par le voyage de plus de 3h30 après la belle victoire décrochée au Niger, Youcef Belaïli, s’est exprimé en quelques mots après son arrivée avec les Verts très tôt ce matin.

Impliqué dans trois des quatre buts inscrits face au Niger. Belaïli qui est à l’origine de nombreux buts de l’EN ces derniers temps et un élement clé dans l’effectif de Belmadi. Ce dernier n’avait d’ailleurs pas tari d’éloges sur le maestro des Verts qui, pour sa part n’a qu’un seul objectif, faire plaisir aux supporters algériens en allant en Coupe du Monde, tout en continuant à régaler par son talent «C’était un match difficile surtout qu’au Niger il fait très chaud. Nous avons débuté la rencontre avec l’intention de revenir avec les trois points. Al Hamdoulilah, nous avons gagné avec un large score et donné de la joie au peuple qui attendait beaucoup de notre part.» Dira Belaïli au  sujet de la rencontre avant de parler de ses prestations en disant que son but est de tout donner pour donner encore de la joie aux supporters algériens «Mon but est de toujours donner le meilleur pour le peuple, leur faire plaisir. Grâce à Dieu je réussi bien à procurer de la joie aux algériens et j’espère qu’on ira en Coupe du Monde pour leur faire encore plus plaisir»

Le capitaine de la sélection nationale, Riyad Mahrez, en plus de régaler balle au pied à chaque rencontre des Verts, possède des statistiques impressionnantes. Auteur d’un doublé au match aller face au Niger et d’une but en plus d’une passe décisive face au même adversaire au match retour, c’est un total de 3 buts et 1 passe décisive dans ces deux rencontres contre le Niger. Ce n’est pas tout puisque l’attaquant algérien aura inscrit 10 buts lors des dix dernières rencontres avec la sélection, tout en délivrant pas mois de 4 passes décisives. Avec une moyenne d’un but par match, les performances de Mahrez en EN montrent que c’est un joueur dont l’Algérie ne peut passer. Atteignant la barre des 25 buts inscrits, il égale le nombre de buts inscrits par un certain Djamel Menad (Lui aussi champion d’Afrique en 1990) et n’est désormais qu’a deux buts du 4e meilleur buteur de la sélection algérienne qui n’est autre que Belloumi. En 68 sélections, le joueur de Manchester City aura marqué 25 buts et délivré 34 passes décisives, impliqué ainsi dans 59 buts de l’EN. Faisant partie des joueurs les plus efficaces, Mahrez pourrait bientôt pointer à la 3e place du classement des meilleurs buteurs de l’histoire de l’équipe d’Algérie occupée par Madjer avec 28 réalisations. Il n’est pas loin.

Peut être une image de 3 personnes, personnes qui pratiquent un sport et herbe

Peut être une image de 2 personnes, personnes qui pratiquent un sport et herbe

La sélection algérienne U18 qui avait affronté son homologue française il y a deux jours pour s’incliner sur le score de 6 à 0, s’est à nouveau inclinée sur le même score ce mardi matin lors de la deuxième joute entre les deux sélections à Clairefontaine. Contrairement au premier match dans lequel l’EN avait encaissé trois buts en première période et trois autres en seconde, les jeunes algériens avaient réussis à résister et n’encaisser qu’un but durant le premier half. C’est dans la dernière demie heure que les protégés de Slatni se sont écroulés pour encaisser 5 buts à partir de la 63’. Les Bleuets ont inscrits ces réalisations en quelques 20 minutes, ce qui montre le manque d’endurance des jeunes Verts. En moins d’une semaine, les U18 d’Algérie auront encaissés pas moins de 12 buts sans pavenir à en marquer un seul. Avec des jeunes qui ont beaucoup de qualités, beaucoup de travail reste à faire pour que l’EN U18 soit prête pour les jeux méditerranéens d’Oran.

Buts : Kevin Danois 7’, Mahamadou Kanoute 63’, Lesly Ugochukwa 67’, Edoly Lukosi Mateso 70’, Badreddine Bouanani 72’, Mathys Tel 90’.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak Sebgag, s’est exprimé face à la presse, avant que la délégation de l'équipe algérienne ne n’embarque à destination de la capitale nigérienne, Niamey. Le MJS a exprimé sa douleur face à la situation catastrophique dans laquelle se trouve le terrain du stade Mustafa Tchaker stade de Blida. Ajoutant qu'il avait reçu de faux rapports sur la situation du stade et de son terrain avant le match du Niger, Sebgag était en colère et a pris des décisions «Franchement c’est inacceptable d’avoir une pelouse aussi catastrophique» a-t-il déclaré avant d’ajouter «Maintenant, j'ai compris le sens des déclarations du président de la République concernant ‘’La Issaba’’ (Gang), car le gang n'est pas seulement des personnes, mais plutôt un modèle et une culture adoptés par de nombreux fonctionnaires.» Très en colère d’avoir été trompé, le limogeage di directeur du stade Tchaker n’est qu’une partie apparente de l’iceberg. Pour lui, le mal est profond et le mal doit être traité à la racine. Désormais, le stade de Blida sera géré par la FAF, qui selon les dernières nouvelle aurait l’intention d’engager une société portugaise pour l’entretien de la pelouse. Pendant ce temps, Sebgag espère que ce limogeage soit un avertissement pour les autres responsables qui doivent assurer et surtout assumer leurs responsabilités au lieu de profiter uniquement des avantages sans chercher à améliorer la situation «L’esprit ‘’Issaba’’ et sa façon de faire amène a ce que les responsables s’occupent des institutions de l’Etat comme si elle leur a été louée ou prêtée. C’est pour cette raison qu’ils ont fait des ravages. Afin de mettre un terme à tout ça, nous avons pris plusieurs décisions, notamment le licenciement du directeur du stade et le transfert de sa gestion à la fédération algérienne. On ne va pas aussi se contenter de cela puisque nous comptons bien poursuivre l’enquête et prendrons d’autres décisions.»

Le latéral gauche de la sélection nationale, Ramy Bensebaïni, n’était pas concerné par le voyage des Verts pour Niamey en prévision du match retour face au Niger. Le joueur qui était venu en début de stage était incertain et le sélectionneur Belmadi avait évoqué l’impossibilité de le faire jouer. Cela s’est confirmé après avoir joué le premier match qui  s’est terminé par une victoire de l’Algérie sur le score de 6 à 1 face au Niger. N’étant toujours pas remis, Bensebaïni, n’a pas fait le déplacement ce dimanche avec l’équipe nationale et a pris une autre direction la veille en retournant en Allemagne afin de continuer ses soins pour revenir au plus vite.

Large vainqueur du Niger sur le score de 6 à 1, la sélection national s’est déjà remise au travail pour préparer le match retour prévu à Niamey ce mardi 12 octobre. Décidés à enchaîner pour se maintenir à la première place, la sélection algérienne a fait un travail de récupération avec des séances d’étirements et de travail musculaire. Pendant ce temps un autre groupe travaillait sur le terrain avec au programme un travail tactique et match d’opposition entre les joueurs. Le coach a mis en place un plan bien étudié afin de permettre au groupe d’être au mieux de sa forme pour le match de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde. Rappelons que cette rencontre retour face au Niger est prévue mardi à 17h00 au stade Seyni Kountché de Niamey. Par ailleurs la sélection nationale s’envolera ce dimanche à 13h00 vers la capitale du Niger à bord d’un vol spécial, pour parcourir les 2585km qui séparent Alger de Niamey. La durée du vol est d’environ 3 heures 45 minutes.

Peut être une image de ‎11 personnes et ‎texte qui dit ’‎الجزاكر المحلي الوطني المنتخب ودية مباراة 5 14 البنين 1 VS #ALGBEN 3 الجزائر Sacca Mohamed 30 (ج ض) زروقي 4مروان سايح بن رضا '75 (ج ض) بوقرة أيمن '90 Lesverts.faf LesVerts mobilis PARTENAIRE OFFICIEL adidas Condor Coca-Cola www.faf.dz ASPETAR ALRAYANE‎’‎‎

La sélection national des A’ s’est imposée en amical ce samedi face à son homologue du Bénin sur le score de 3 à 1. Entrant dans le cadre de la préparation de la Coupe Arabe qui débutera dans moins d’un mois, la sélection drivée par Madjid Bougherra, enchaine avec une 4e victoire en amical et semble prête pour le tournoi qui se déroulera au Qatar. Après avoir disposé du Libéria sur le score de 5 à 1, la Syrie sur le score de 2 à 1, puis le Burundi, l’EN A’, s’imposer à Bologhine contre le Bénin sur le score de 3 à 1. Ouvrant la marque en début de match, soit à la 4’ sur un penalty signé Merouane Zerrouki, les algériens se sont fait rejoindre au tableau d’affichage à la demie heure de jeu par l’intermédaire de Sacca Mohamed qui a égalisé pour le Bénin. Terminant la première période sur un score de parité, les Verts imposeront leur rythme en deuxième mi-temps pour parvenir à reprendre l’avantage à un quart d’heure de la fin de la rencontre grâce à Bensayah. Ratant de nombreuses occasions, les algériens obtiendront un penalty en toute fin de match que transformera Aymen Bouguerra à la 90’+1. Remportant une quatrième victoire depuis l’arrivée de Madjid Bougherra, l’EN des A’ aura inscrit 13 buts en 4 rencontres, tandis que la défense n’a pris que 3 buts, ce qui confirme la solidité de cette équipe dont la préparation semble être un succès sur toute la ligne.

La sélection algérienne U18, s’est inclinée dans le match amical qui l’a opposée à son homologue de la France sur le score de 6 à 0. Une lourde défaite peut les jeunes Verts devant un adversaire qu’ils croiseront de nouveau samedi en amical sur la même pelouse. Dans cette première joute qui entre dans le cadre de la préparation des Jeux Méditerranéens, les algériens n’ont pas fait le poids en encaissant trois buts dans chaque mi-temps. Les protégés de Slatni, ont commis beaucoup d’erreurs et le paieront dès le début de la rencontre. En effet, dès la 5, l’Algérie encaisse un premier but sur corner pour encaisser deux autres buts quasiment de la même manière. Des erreurs de marquage et de positionnement ont coutés 3 buts en première période. Comme si cela ne suffisait pas le défenseur axial, Abdellaoui, s’est fait sévèrement expulser en fin de première période, réduisant ainsi les chances de l’EN U18 de tenter de revenir dans le match. Avec un arbitrage qui favorisait la France en accordant des touches aux Bleus et privant les Verts de quelques corners en sifflant des remises en jeu, il était difficile pour l’Algérie d’espérer quelque chose dans ce match. Certes, les camarades de Lagha n’ont pas été bons, mais avec un arbitrage qui penche d’un côté ça devient plus difficile, surtout que l’EN algérienne a continué à tenter d’attaquer malgré l’infériorité numérique. Créant des espaces à l’adversaire, le résultat final n’est qu’une suite logique des événements de ce match, qui aura toutefois permis au sélectionneur de desceller pas mal de lacunes qu’il faudra corriger. Le prochain match face aux français aura lieu mardi à partir de 11h00 et l’on pourra voir si les jeunes Verts ont tirés les enseignements de cette lourde défaite.

Buts : Yoann Koré x 2, Mathys Tel x 2 ; Lenny Perringuel x1, Lukoki x1. France Algérie U18