Le très controversé arbitre gambien, Bakary Gassam, vient d’être désigné par la commission d’arbitrage de la CAF pour officier le match des demi-finales de la Coupe de la CAF qui mettra aux prises Orlando Pirates au Ahly Tripoli. Malgré la polémique autour de lui et ses antécédents, l’instance africaine a décidé de continuer à faire confiance à l’arbitre qui avait officié le match des barrages pour la Coupe du monde entre l’Algérie et le Cameroun lors duquel il avait tout fait pour éliminer les Verts et réussir sa mission. Presque récompensé en se faisant désigner pour cette demi-finale, Gassama qui traine des casseroles derrière lui devra se tenir à carreau cette fois pour éviter d’attirer l’attention et surtout montrer qu’il est un bon sifflet dans l’espoir d’être concerné par les prochains grands événements.

Le match retour de la Coupe de la CAF entre la JSK et les Royal Léopards a été reporté finalement au 6 février à 18h00 au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou.

Coup de théâtre ! La commission des compétitions interclubs a décidé de reporter une quatrième fois la rencontre retour de la Coupe de la CAF entre la JSK et Royal Léopards. Alors que l’équipe adverse devait se rendre à Tizi-Ouzou vendredi pour jouer ce match retour comptant pour le dernier tour des qualifications pour la phase de poules, elle n’a pas pu effectuer le vol en raison d’une tempête en Turquie qui avait cloué tous les avions au sol. Avec un plan de vol qui devait ramener l’équipe eswatinienne via Istanbul, l’avion a dû faire demi-tour. Devant l’absence de son adversaire et après avoir tenu la réunion technique avec les officiels de la CAF la matinée du match, l’arbitre à par la suite attendu l’adversaire 15 minutes avant de siffler la fin du match. Tout le monde pensait alors que ça n’allait être qu’une simple formalité et que la commission en question allait valider la victoire de la JSK. Mais contre toute attente, cette dernière à décider de reporter une énième fois cette rencontre qui aura déjà grandement perturbé l’équipe de la JSK, ainsi que la LFP dans sa programmation. Impuissante devant cette décision, la direction de la JSK qui comptait sur l’aide de la FAF, déplore l’inefficacité de cette instance et son inaction face au traitement auquel est soumis le représentant algérien et finaliste de la dernière édition de la Coupe de la CAF.

Dans un communiqué publié par la direction de la JSK, cette dernière s’étonne et cette décision et du non-respect des règlements.

Communiqué de la direction de la JSK :

La commission des compétitions interclubs de la CAF a décidé, aujourd’hui, de reporter la rencontre JSK vs Royal Léopards, au 06/02/2022, à 18 h 00, à Tizi-Ouzou.

La JS Kabylie, très étonnée par cette décision, fera appel, étant donné que l’équipe adverse n’a pas demandé le report du match, et s’est juste contentée de nous informer de son impossibilité de voyager.

Pourtant, le règlement de la compétition est très clair, en pareil cas. Il incombe à l’équipe visiteuse de prendre ses dispositions pour le voyage.

La JS Kabylie, tout en prenant acte de cette décision, déplore l’immobilisme de la FAF, qui ne semble pas s’inquiéter du sort de la JSK, qui, pourtant, représente l’Algérie en compétition africaine.

  

 

 

 

 

 

La rencontre de la JSK face aux Royal Léopards prévue demain, risque certainement d’être annulée avec une possibilité de forfait de l’équipe eswatinienne qui devait railler l’aéroport Houari Boumediene d’Alger via Istanbul. Effectuant un vol Manzini-Le Caire, puis le Caire-Istanbul pour arriver à Alger aujourd’hui à midi, les Royal Léopards n’ont pas pu se rendre en Algérie en raison de la suspension de vols en Turquie en raison d’une tempête de neige. Avec des vols très limités et une seule piste d’atterrissage ouverte, plusieurs avions étaient soit bloqués au sol soit faits demi-tour. L’aéroport étant fermé au trafic et vu que la rencontre de la Coupe de la CAF entre la JSK et les Royal Léopards est prévue pour demain, il est donc fort probable que cette fois l’instance africaine prenne une décision après trois reports déjà en raison de la difficulté de l’équipe d’Eswatini de trouver des plans de vol. Tandis que la JSK avait fait le voyage pour le match aller dans un vol spécial, il est tout de même à se demander pourquoi les Léopards n’ont pas fait de même. Selon les informations que nous avons pu obtenir, les vols vers la Turquie étaient annulés et les Royal Léopards devaient être restés au Caire, ce qui signifie que les chances d’arriver aujourd’hui à Alger sont très minces. A savoir si dans ce cas, la CAF reportera une quatrième fois ce match ou si elle devra donner la victoire par forfait à la JSK.

Dans un communiqué publié par la page officielle de la JSK, la direction du club annonce que l’arrivée de l’équipe de Royal Léopards prévue aujourd’hui devrait être décalée. En raison d’un changement de plan de vol, l’équipe eswatinienne, a demandé à la CAF de décaler la rencontre prévue le 26 janvier de 24h puisqu’elle ne devrait débarquer à l’aéroport Houari Boumediene que demain. Reporté déjà à deux reprises, l’équipe de Royal Léopards risque cette fois d’essuyer un refus de report de la part de la JSK puisque cette dernière aura un match de championnat face au CSC le 29 janvier pour le compte de la 16e journée. A moins que la CAF impose un décalage, pour la JSK qui a préparé cette rencontre pour le 26 ne peut pas chambouler tout son travail en raison d’un problème de vol du club d’Eswatini, ce qui devrait être un argument de taille pour que le l’instance africaine maintienne la date du 26 pour le déroulement de cette dernière rencontre avant la phase de groupe de la Coupe de la CAF.

Voici le communiqué publié par la page officielle de la JSK

La JSK a reçu, en fin de matinée, un mail émanant de la fédération de football de l'Eswatini, indiquant que la délégation de Royal Léopards qui devait arriver aujourd’hui à Alger, via Rome, pour affronter la JSK ce mercredi 26 janvier à Tizi-Ouzou, a dû changer son plan de vol et reporter son arrivée en Algérie.

Le club Royal Léopards a sollicité la CAF pour décaler de 24 heures la date du match.

Nous tiendrons nos chers supporters informés en temps opportun de l'évolution de la situation.