Après quatre journées de Ligue 1, le moins qu’on l’en puisse dire est que c’est un début de saison compliqué pour Dijon qui n’arrive pas à enregistrer de victoire. Contrairement à Strasbourg qui a signé, aujourd’hui, son premier succès (1-0) après trois défaites successives. L’international algérien, Idriss Saadi, a du attendre la 77’ pour fouler la pelouse en remplacement d’Adrien Thomasson. Pour son premier ballon, Saadi saute très haut dans la surface pour reprendre un centre de la tête. Le ballon heurte le poteau gauche !
Le Strasbourgeois affamé de ballons est signalé une minute plus tard hors-jeu dans la surface de réparation. Juste après, son coéquipier Mitrovic trouve les filets de Dijon. Saadi aurait pu corser le mise à la 84’. Lancé dans l'intervalle, Saadi prend seul la profondeur et s'en va fixer Gomis d'un crochet intérieur pied droit dans la surface. Le Strasbourgeois perd ses appuis mais s'arrache pour reprendre le ballon, contré par un défenseur dijonnais. A la 88’, le Fennec en parfaite condition physique, et sur un tir tendu de Prcic, plein axe, détourné par Gomis, a suivi dans la surface et choisit d'assurer plat du pied droit... mais le portier dijonnais capte le ballon en deux temps !

Kh. S.

 

Face à Lorient, et en cinq minutes de jeu (30’, 32’, 35’), Brest inscrit trois buts, deux pour son compte et le troisième contre son camp. Dés le début de la partie (3’), le milieu, Haris Belkebla, s’est vu averti pour simulation, au moment où ses coéquipiers réclamaient un penalty après un accrochage dans la surface. Vingt minutes plus tard, il est réprimandé par l’arbitre après un accrochage avec Hamele et fut remplacé après la pause-citron par Mbock. Quant au milieu offensif, Romain Faivre, en bonne cohésion avec Mounié, il n’a pas pu concrétiser. Ses enchainements mal cadrés, ils trouvaient le gardien adverse à la riposte. Lui aussi est remplacé à la 58' par Cardona. Les Brestois et les Lorrains ajoutent chacun un but et cèlent la partie sur le score de (3-2).

Kh. S.

 

Les Aiglons de l’OGC Nice n’ont pas tenus contre le PSG. Deux buts inscrits par les champions de France.
Le premier par Mbappé qui réussit son petit pont sur Atal et s'invite dans la zone de vérité avant de s'écrouler sur l’intervention de Khephren Thuram, venu aider son latéral en difficulté. Penalty accordé transformée en but par Mbappé. Le deuxième but, à la 45+1. Mbappé, élimine Youcef Atal, avant d'entrer dans la surface où il frappe du pied droit. Walter Benitez ne peut que repousser au sol. Angel Di Maria a suivi et termine de près du pied gauche.
Malgré tous les efforts fournis par Youcef Atal, ce dernier n’a pas montré le visage auquel il nous a habitués. Il n’a pas été aussi virevoltant. En deuxième période, il a essayé de se racheter. A la 50', il prend l'ascendant face à Mitchel Bakker sur le couloir droit et centre en bout de course. Keylor Navas se couche sur le ballon au premier poteau. L’international algérien était beaucoup mieux pendant cette période, jusqu'à ce qu’il se fasse remplacé par l'Autrichien Flavius Daniliuc à la 65’. Il a été contraint de céder sa place à cause d’un contact sur une action parisienne. Malheureusement pour son club, une minute après sa sortie, les Parisiens ajoutent le troisième but de la rencontre. Malgré la défaite des Niçois (0-3), Amine Gouiri qui a joué à la pointe de l'attaque, tout au long de la partie, a multiplié les assauts, que ce soit par ses frappes directs ou ses combinaisons. Hélas pour lui, sans résultat.

Kh. S.

 

Pour la 1re journée de la Serie A italienne, Naples s’est imposé en déplacement face à Parme (0-2).
Durant ce match, les Napolitains n’ont pas trouvé de mal à revenir avec les trois points. Ils ont inscrit deux buts en moins de quinze minutes (63’ et 77’).
Le latéral gauche algérien du Napoli, Faouzi Ghoulam, qui a participé aux matchs amicaux de son équipe n’a pas été incorporé lors de la partie. Il s’est contenté d’assister au succès de ses coéquipiers depuis le banc. Quant à Adam Ounas, il a été tout simplement écarté du groupe afin qu’il trouve un autre club.

Kh. S.

Malgré une rumeur annonçant l’achat d’une maison d’Islam Slimani à Rennes, l’attaquant algérien ne devrait pas être l’heureux élu qui renforcera les rangs du stade Rennais : «Le 25 août, Rennes ne voulait pas de Slimani. Le 19 septembre rien n’a changé... Si Slimani cherche une maison à Rennes, se sera pour apprécier la côte bretonne», a tweeté l’insider YohZe ce matin. Sur le Twitter @YohZe, un compte toujours très informé sur la Ligue 1 et très proche des dirigeants du club Rennais.

Kh. S.