L’Olympiakos a battu PAS Lamia 1964 (12e journée de la Super-ligue grecque) par un score fleuve (6-0). Rentré à la place de l’international marocain Youssef El-Arabi (63’), l’ancien attaquant de l’ASO a quand mème participé au festival de l’Olympiakos en transformant un penalty (82’). A la faveur de ce large succès à l’extérieur, Olympiakos consolide sa place de leader du championnat avec 4 points d’avance sur son dauphin le PAOK Salonique.

 

 

 

Ce jeudi, le Milan AC, déjà qualifié depuis la précédente journée d’Europa League au second tour, se déplace en Tchéquie pour affronter le Sparta Prague. Pour cette rencontre, bien qu’il ait repris l’entraînement en compagnie de Zlatan Ibrahimovic, l’autre blessé de l’équipe, l’entraîneur Stefano Pioli a exempté pour ce match européen  Ismail Bennacer dans le but, selon Milan AC News, de le récupérer en forme dimanche soir pour la réception de Parme, solide leader de la Série A. Milan se consacre à son objectif prioritaire qui est le Scudetto (titre de champion en Italie). Voilà pourquoi Pioli préfère avoir Bennacer dans la meilleure forme possible ce dimanche.

 

Grosse désillusion et énorme déception hier dans le camp ettifaqi sur la pelouse d’Al Nasr. En effet, l’équipe de Raïs Mbolhi a concédé un nul dans les ultimes secondes du temps additionnel sur penalty perdant 2 précieux points qu’ils auraient mérités d’empocher. L’Ettifaq n’a pourtant pas tremblé dans ce match, où il a carrément dominé son adversaire, marquant 2 buts, le Nasr a eu l’occasion de revenir mais le penalty sifflé en 2e mi-temps a été raté par le Marocain Hamdallah devant Mbolhi, le cuir est allé dans les décors.

Après une réduction du score à la 89’, le Nasr est revenu et a pressé avant de bénéficier d’un penalty après consultation de la VAR, Mbolhi défie Hamdallah une 2e fois, mais cette fois-ci le Marocain a réussi son coup avec une Panenka prenant le portier algérien à contre-pied, un but intervenu à la 98’ qui a gâché la joie de Raïs et consorts qui se contentent d’un point et d’une 12e place  avec 8 unités. Al Nasr, pour sa part, reste lanterne rouge avec 4 petits points.

 

Titularisé pour la 3e fois de suite, Hicham Boudaoui a livré une belle copie dimanche à Reims où son équipe a réussi à prendre le point du nul (0-0). Aligné dans son poste de prédilection de milieu récupérateur, il a ratissé de nombreux ballons avant de sortir à la 71’. A rappeler que son coéquipier en équipe nationale Youssef Atal, toujours convalescent, était absent dans ce match.

 

 

Le FC Nantes a été sévèrement battu sur ses terres hier dimanche par Strasbourg (0/4), une défaite qui fait vraiment mal à l’équipe drivée par Christian Gourcuff. Comme lors des précédentes rencontres, Mehdi Abeid était titulaire, ce dernier qui est sorti à la 83’ avait écopé d’un carton jaune pour mauvais tacle sur un adversaire (64’).

 

Dans la rencontre entre Bordeaux et Brest, deux internationaux algériens étaient présents sur le terrain dès le coup d’envoi de la partie, Mehdi Zerkane côté bordelais et Haris Belkebla côté brestois. Dans cette empoignade, le dernier mot est revenu au néo-capé de l’EN Zerkane qui se mettra en évidence dès l’entame de la partie avec un tir puissant qui est repoussé par les deux poteaux ; en effet, le ballon heurtera d’abord le poteau gauche et le droit après sans que le portier de Brest puisse toucher le cuir. Quant à Haris Belkebla qui était très actif comme à l’accoutumée, il a été averti toutefois à la 71’ après avoir retenu le maillot d’Adli. Au final, Bordeaux l’a emporté encore une fois grâce au génial Hatem Benarfa  qui a inscrit le seul but de la rencontre (85’).

 

 

Faisant partie des joueurs qui ont chopé le coronavirus lors du dernier voyage de l’EN au Zimbabwe, Mohamed-Réda Helaimia qui était déjà absent à la précédente rencontre livrée par Beerschoot n’était dans le groupe qui a affronté hier Eupen. Après avoir été isolé pendant deux semaines, Helaimia reprendra normalement avec ses camarades en fin de semaine, prévoit-on.

 

 Doucement, mais sûrement, Galatasatray avance vers la première place du classement de la Superlig turque.

Hier, les Cimboms ont battu Hatayspor sur le score de 2-0, avec une passe décisive de l’international algérien, Sofiane Feghouli, titulaire. Il a servi l’attaquant sénégalais Mbaye Diagne sur un plateau pour l’ouverture du score, et ce, suite à un centre millimétré vers la surface de réparation.

Il s’agit de la 3e passe de Soso, alors que l’Algérien cherche encore son premier but de la saison qui tarde à venir. Notons que Feghouli est sorti à la 79’.

 

Ryad Mahrez a été dans le onze de départ hier au moment de recevoir Fulham.

Après avoir manqué le match de la C1 à Porto, il a fait son come-back ; mais hélas, il n’a pas inscrit de but. C’est Sterling et De Bruyne qui ont fait la différence dans un match où Mahrez a beaucoup bougé et a failli être décisif à maintes reprises, mais il était écrit qu’il ne sera pas buteur.

Mancehster City a glané 3 nouveaux points sans forcer et se maintient dans le top four, à 3 unités seulement du leader Tottenham.

 

 

 

 

 

 

Toujours soumis à l’isolement suite à sa contamination avec l’EN par la Covid-19, Ramy Bensebaini a manqué hier encore le match de son équipe qui affrontait Fribourg.

Les coéquipiers du latéral gauche de l’EN ont réussi à arracher le nul (2-2), le 4e en 10 matches cette saison. Ils occupent la 7e place avec le même nombre de points que le 6e l’Union de Berlin.