L'Argentine a tremblé mais passe. Favorite au coup d'envoi, l'Albiceleste a battu ce samedi l'Australie (2-1) à l'occasion des huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022. Contre les Socceroos de Graham Arnold, deuxièmes du groupe D derrière la France, les Argentins ouvrent la marque par Lionel Messi. Pour le 1000e match de sa carrière, l'attaquant du Paris Saint-Germain surprend Mat Ryan d'une frappe du gauche dans la surface de réparation (35e), sur un service de Nicolas Otamendi. La première réalisation de l'ancien Barcelonais dans un match à élimination directe en Coupe du monde. En seconde période, peu avant l'heure de jeu, l'Argentine vient presser la défense australienne et profite d'une erreur de Mat Ryan pour ajouter un nouveau but, par Julian Alvarez du droit (57e). Les Australiens relancent le suspense par Craig Goodwin (77e), sur un tir dévié par Enzo Fernandez, et menacent à plusieurs reprises l'arrière-garde argentine, qui résiste jusqu'au bout aux nombreux assauts adverses. En quarts de finale, la sélection de Lionel Scaloni rencontrera les Pays-Bas de Louis van Gaal, tombeurs des Etats-Unis. Les deux nations s'étaient affrontées en demi-finales du Mondial 2014, pour une qualification aux tirs au but des Sud-Américains.

Les Oranje ont assumé leur statut. Après une phase de poules conclue à la première place du groupe A, les Pays-Bas de Louis van Gaal ont décroché ce samedi leur qualification pour les quarts de finale de la Coupe du monde 2022. Les partenaires de Frenkie de Jong ont pris le meilleur sur les Etats-Unis (3-1), deuxièmes du groupe B, en huitièmes de finale. Les Néerlandais ont scellé le suspense en première période grâce à deux buts de Memphis Depay (10e) et Daley Blind (45e), l'attaquant du FC Barcelone et le piston de l'Ajax Amsterdam trompant Matt Turner sur deux passes de Denzel Dumfries. La sélection de Gregg Berhalter s'est relancée par Haji Wright (76e), avant une troisième réalisation de Denzel Dumfries venue clore pour de bon les débats (81e).

Le dernier qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 est connu. Ce vendredi, la Suisse de Murat Yakin a composté son billet pour la suite de la compétition. La Nati s'est imposée contre la Serbie au terme d'une rencontre spectaculaire (3-2), à l'occasion de la dernière journée comptant pour le groupe G, celui du Brésil. En tête sur un but de Xherdan Shaqiri (20e) puis dos au mur après les réalisations d'Aleksandar Mitrovic (26e) et Dusan Vlahovic (35e), les Suisses recollent avant la pause grâce à un nouveau but de l'attaquant de l'AS Monaco Breel Embolo (44e), avant de prendre un avantage décisif dès le retour des vestiaires grâce à Remo Freuler (48e). Sans Neymar et avec une équipe remodelée, le Brésil s'est incliné dans les arrêts de jeu contre le Cameroun (0-1), sur un but de Vincent Aboubakar (92e), et n'enchaîne pas une troisième victoire consécutive. Un résultat sans conséquence d'un point de vue comptable. Avec six points, la Seleçao de Tite finit en tête du groupe G et affrontera en huitièmes de finale la Corée du Sud, qui a renversé le Portugal (2-1) et arraché la deuxième place du groupe H. La Suisse termine à la deuxième place avec également six unités, mais une moins bonne différence de buts que les Brésiliens, et défiera le Portugal. Le Cameroun et la Serbie sont éliminés.

Déjà vainqueur de l'Allemagne, le Japon a réalisé jeudi un nouvel exploit en disposant de l'Espagne (2-1), pour le compte de la dernière journée du groupe E à la Coupe du monde 2022. Comme contre la Mannschaft, la sélection nippone était menée sur un but d'Alvaro Morata (11e), mais les joueurs de Hajime Moriyasu ont renversé les débats sur des réalisations de Ritsu Doan (48e) et Ao Tanaka (51e). Dans le même temps, l'Allemagne de Hansi Flick a signé sa première victoire aux dépens du Costa Rica de Keylor Navas (4-2). Après avoir ouvert la marque par Serge Gnabry (10e), les partenaires de Manuel Neuer craquent sur des buts de Yeltsin Tejeda (58e) et Juan Pablo Vargas (70e), avant de prendre définitivement les commandes sur un doublé de Kai Havertz (73e, 85e) et une réalisation de Niclas Füllkrug (89e). Le Japon accroche la première place de la poule avec six points. Les Japonais seront opposés à la Croatie, deuxième du groupe F, en huitièmes de finale. Malgré cette défaite, l'Espagne termine deuxième avec quatre unités. La Roja de Luis Enrique sera opposée au Maroc, premier du groupe F, pour une place en quarts de finale.

Le tableau final de la Coupe du Monde 2022 au Qatar commence à se dessiner ! Le Maroc, qui s’est imposé contre le Canada (2-1) lors de la troisième journée de la phase de groupes de la Coupe du Monde 2022 au Qatar, s’est qualifié pour les huitièmes de finale en terminant en tête du groupe F. Les Lions de l’Atlas, qui se qualifient pour la phase à élimination directe d’un mondial pour la première fois depuis 36 ans, jouera contre le deuxième du groupe E. Dans l’autre rencontre du groupe F, il y a eu match nul (0-0) entre la Belgique et la Croatie. Avec ce résultat, les diables rouges sont éliminés dès la phase de groupes tandis que les Croates se qualifient pour les huitièmes de finale en terminant derrière le Maroc. Ils joueront contre le premier du groupe E lors du prochain tour.

L'équipe de France termine sa phase de poules de Coupe du Monde par une défaite face à la Tunisie, mais reste première de son groupe. Dès le début du match, la défense avait craqué sur un coup-franc, avant que l'arbitre ne refuse la réalisation pour une position logique de hors-jeu. Par la suite, Mandanda, a tout d'abord repoussé les assauts tunisiens, sur des tentatives de Khazri (35e), et Laïdouni (52e), avant de craquer. Sur une récupération haute, Khazri s'est joué de Varane plein axe pour ajuster une astucieuse frappe du gauche et tromper la vigilance du portier rennais et ouvrir la marque (58e, 1-0). À ce moment, Didier Deschamps a donc décidé d'opérer des changements, faisant entrer Mbappé, Griezmann, Dembélé ou encore Rabiot. Plus dominateurs à ce moment, les champions du monde ont eu quelques opportunités, sans pour autant réellement se montrer dangereux, jusqu'à l'ultime seconde. Sur un ballon qui traînait dans la surface, Antoine Griezmann a surgi pour envoyer une belle demi-volée et arracher un nul. C'est ce qu'on pensait avant que le but soit finalement refusé ! L'équipe de France s'incline 1-0 et termine première de son groupe. La Tunisie repart finalement bredouille, l'Australie s'étant imposé 1-0 contre le Danemark pour empocher le second ticket pour les 8es de finale.

Portée par un doublé de Marcus Rashford, l'Angleterre a dominé le pays de Galles ce mardi (3-0), pour terminer en tête du groupe B. Les Three Lions affronteront le Sénégal en huitièmes de finale de Coupe du monde, dimanche (20 heures). Dans l’autre rencontre du groupe, les Etats-Unis ont validé leur billet en disposant de l’Iran. Une victoire méritée pour les coéquipiers de Christian Pulisic, dominateurs. L’ailier de Chelsea a ouvert le score en première période, se jetant pour pousser au fond des filets un centre de Dest (38e, 1-0). Juste avant la pause, Timothy Weah a pensé doubler la mise mais son but a été refusé pour une position de hors-jeu (45+5). Après la pause, l’Iran s’est quelque peu réveillé et par deux fois Ghoddos est passé proche de l’égalisation mais sa tête et sa frappe ont fuit le cadre (52e, 65e). Les Etats-Unis finissent en deuxième position du groupe et se disputeront une place en quart de finale contre les Pays-Bas.

Les Pays-Bas se sont imposés face au Qatar, dans leur dernier match de la poule A, obtenant leur billet pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Le Sénégal a lui disposé de l’Équateur et également obtenu sa qualification pour la suite de la compétition. Dès le début du match, les Lions de la Téranga ont pris le jeu à leur compte. Idrissa Gueye et Boulaye Dia ont d’abord loupé deux grosses occasions en manquant de précision (3e, 8e). Finalement, le Sénégal a réussi à trouver la faille en toute fin de première période. Ismaïla Sarr a devancé Torres pour obtenir un pénalty. L’ailier l’a ensuite transformé avec sang-froid en ouvrant son pied (43e, 1-0). Au retour des vestiaires, le Sénégal est tombé dans un faux rythme, laissant l’Equateur reprendre la main. La sanction est alors arrivée lorsque Moses Caicedo a profité d’un marquage laxiste pour égaliser à bout portant, sur corner (68e, 1-1). Les Lions de la Téranga, éliminés à ce moment de la rencontre, n’ont pas eu le temps de douter. Dans la foulée, Kalidou Koulibaly a remis les siens devants sur coup de pied arrêté (70e, 2-1). Dans l’autre rencontre du groupe, le Pays-Bas a poursuivi son sans-faute face au Qatar. Cody Gakpo a confirmé sa bonne forme en marquant pour la troisième rencontre d’affilée, au terme d’une belle action collective (25e, 1-0). Après la pause, Frenkie De Jong a enfoncé le clou pour les Néerlandais (49e, 2-0).

Après le Brésil, le Portugal décroche à son tour sa qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022. Lundi soir, les champions d'Europe 2016 ont validé leur ticket pour la phase à élimination directe grâce à une victoire contre l'Uruguay (2-0). La sélection de Fernando Santos doit attendre le second acte pour dominer les coéquipiers d'Edinson Cavani. Bruno Fernandes ouvre la marque sur un centre que Cristiano Ronaldo, pourtant sur la trajectoire, ne dévie pas de la tête (54e). Si la Celeste se procure ensuite plusieurs situations franches, les Portugais confirment leur succès sur un doublé du milieu offensif de Manchester United (93e), sur penalty après une main uruguayenne dans la surface validée par la vidéo.

Grand favori de cette Coupe du monde, le Brésil sera bien au rendez-vous des 8es de finale ! Longtemps sans idées, la Seleção a tout de même terminé fort et validé sa qualification en s’imposant sur le fil contre la Suisse (1-0) ce lundi à l’occasion de la 2e journée du groupe G. Si le but libérateur était refusé à Vinicius en raison d’un hors-jeu préalable de Richarlison, la pression auriverde s’accentuait et Casemiro se transformait en sauveur inattendu en trouvant la faille d’une superbe demi-volée dans la surface (1-0, 83e) !