CAN 2021: Algérie 0-1 Guinée éq : L’Algérie tombe de haut

La sélection algérienne s’est inclinée dans le deuxième match de la phase de groupes de la CAN 2021. Une défaite qui vient mettre un terme à une série de 35 matches sans défaite et qui compromet sérieusement les chances de passer en huitième. L'équipe d'Algérie doit impérativement assurer une victoire face à la Côte d’Ivoire lors du 3e et dernier match pour passer en huitièmes et ce ne sera certainement pas une mince affaire.

C’est une défaite amère et une victoire historique pour la Guinée Equatoriale, qui pour sa première rencontre face à l’Algérie, s’est imposée en Coupe d’Afrique des Nations et arrête la série d’invincibilité de l’EN. Dans un match avec énormément de pression, les Verts n’ont pas su réagir après leur premier nul face à la Sierra Léone. Une défaite qui vient mettre à nu les carences des algériens qui n’arrivent plus à gagner en match officiel depuis le nul face au Burkina Faso. Avec un jeu statique et très peu de mouvements, l’Algérie ne pouvait pas compter sur la volonté à elle seule. Les Verts ne combinaient pas et n’ont pas produit le jeu auquel ils nous avaient habitués. Il faut dire également que la pelouse ne permettait pas de développer le jeu et l’adversaire avait finalement aussi bien étudié les champions d’Afrique en titre en mettant en place un système de jeu efficace. Avec un 4-2-3-1 assez avancé, les équatoguinéens ont fermés les espaces empêchant la transmission de balle rapide vers l’avant. Le jeu de l’Algérie n’a plus de secret pour personne, ce qui a permis à leur adversaire de se positionner de façon à bloquer toutes les offensives de Belaïli et autre Bounedjah. Usant de ruse et de la provocation, les équatoguinéens ont finis par gagner la bataille psychologique en faisant perdre leur sang-froid aux Benlamri et autre Mandi. Au fil des minutes, la pression augmente et les joueurs de Belmadi perdaient peu à peu leur lucidité. Le coach qui a donné des instructions pendant la mi-temps a réussi à redonner quelque peu confiance à ses poulains pour maitriser le contrôle du ballon, mais cela ne suffisait pas pour arriver aux cages adverses. Avec une ligne offensive inoffensive, c’est la Guinée équatoriale qui commencera à croire d’avantage en ses chances pour voir cette équipe porter le coup fatal à la 70’ par l’intermédiaire d’un joueur de 2ème division espagnole à savoir Obiang. Dès lors, les Verts devaient prendre tous les risques pour essayer de revenir au score, mais les joueurs étaient tellement sous pression qu’ils rateront la multitude d’occasions qu’ils se créeront dans les 20 dernières minutes. Avec cette défaite, l’Algérie qui compte un point dans le groupe E n’a plus son destin entre ses mains. L’EN doit impérativement s'imposer lors du 3e match face à la Côte d’Ivoire pour se qualifier. Ce que craignant le plus Belmadi est en train d’arriver. Il avait à maintes reprises parlé de la difficulté de se maintenir au sommet, aujourd’hui l’Algérie tombe de haut face à une équipe qui n’avait pourtant rien d’une foudre de guerre. Pourvu que cela n'abatte pas les joueurs qui doivent continuer d'y croire jusqu'au bout. Par la suite un bilan s'imposera et ce qui doit changer changera.