Accédez directement au site compétition

Ismaïl Bennacer : un cas spécial

 

Après sa petite prestation mardi contre le Burkina Faso, Ismaïl Bennacer retrouvait la compétition avec son club le Milan AC pour l’affiche dimanche contre la Lazio Rome (2/0) qui coïncidait avec le retour du public au stade San Siro.

 

L’entraîneur Stefano Pioli n’a pas jugé utile de titulariser le poumon de l’EN qui a donc commencé le match sur le banc et n’est entré qu’à la 74’, le coach milanais qui venait de perdre sur blessure Timoué Bakayoko rentré quelques minutes auparavant n’avait pas d’autre alternative que de faire entrer Ismaïl Bennacer lequel sans cette blessure de Bakayoko n’avait aucune chance de fouler la mythique pelouse de San Siro avant-hier.

 

Des ennuis musculaires qui ne s’estompent plus

Il faut préciser qu’Ismaïl Bennacer n’est pas victime de concurrence mais ce sont surtout ses ennuis de santé qui poussent Stefano Pioli à gérer son temps de jeu, d’ailleurs après le dernier Burkina Faso- Algérie (1/1), Djamel Belmadi expliquera que le jeune milieu de terrain est perturbé par une blessure aux Ischios qui a fait qu’il ne s’entraînait pas tout le temps.  ‘’On a dû le gérer jusqu’à la veille du match’’, révélera le coach national qui vantera son courage, ‘’il a un gros volume de jeu ajoutera Belmadi. Il est toujours disponible pour sortir le ballon, il ne se cache pas, il est bon sur l’avant-dernière passe, dans le pressing’’.Hélas, dérangé par une cuisse récalcitrante, Ismaïl Bennacer n’arrive plus à se hisser au niveau qui était le sien avant qu’il ne soit victime de ses ennuis de santé récurrents (il a également chopé le coronavirus il y a quelques semaines), toutefois la question se pose : comment se fait-il  que le staff médical du Milan AC n’est jamais parvenu à lui prodiguer les soins nécessaires pour que ses blessures musculaires s’estompent définitivement ?

 

Sera-t-il sur le terrain à Liverpool ?

Pour le début de sa campagne européenne, le Milan AC sera mis à rude épreuve ce mercredi avec un déplacement à Liverpool, il est possible que Stefano Pioli qui a déclaré l’autre jour qu’ii gère le temps de jeu de son international algérien car, estime-t-il, ‘’on a besoin de lui lors des matches importants’’. Et justement pour son retour dans la prestigieuse compétition européenne, le coach milanais qui sait très bien que Liverpool est réputé pour son jeu physique intense, il a besoin d’un élément comme Ismaïl Bennacer pour faire face aux Reds. Réponse demain.

M.S.

 

Ferhat floué par Nîmes

Après une saison 2020/2021 impressionnante avec notamment 9 passes décisives délivrées, Zineddine Ferhat qui a obtenu un bon de sortie de son club Nîmes Olympique ne se voyait pas rester surtout que son club venait de descendre en L2, en fin de compte ses calculs ont été faussés. D’après un de ses proches, Zineddine Ferhat ne manquait pas de sollicitations cet été, sauf qu’en voulant faire dans la surenchère, la direction nîmoise l’a privé d’un transfert pour un autre club.

 

Strasbourg s’est retiré à la dernière minute

Plusieurs clubs s’étaient positionnés sur ce dossier (OM, OL, St-Etienne, Lille….) mais un seul avait montré un gros intérêt pour l’ancien attaquant de l’USMA, c’est le Racing Club de Strasbourg qui a transmis une offre de 3,5 millions d’euros à Nîmes, cela s’est passé à moins d’une semaine de la fermeture du mercato estival le 31 août dernier, cependant Nîmes a exigé 4 millions. A 48H00 sous la pression du joueur qui désirait absolument partir, Nîmes a revu ses prétentions financières  à la baisse, en acceptant le montant proposé par le club alsacien. ‘’C’est trop tard, on a recruté un autre joueur’’, apprendra un dirigeant strasbourgeois à son interlocuteur. Depuis, Zineddine Ferhat est remonté contre son employeur qu’il accuserait d’avoir fait capoter son transfert. ‘’Zino doit digérer sa déception’’, a indiqué Pascal Plancque l’entraîneur de Nîmes le week-end dernier. Déçu par son non transfert, Zineddine Ferhat n’a plus la tête pour s’entraîner, il lui faudra du temps assure notre interlocuteur pour retrouver le moral…

  1. S.

Classement