MCO

MCO : Plus de vedettariat

Naguère le MCO se distinguait souvent pendant la période de recrutement en frappant un bon coup, une manière de répondre aux exigences des supporters qui sont plutôt adeptes de la politique de vedettariat.

MCO : Bouaïcha signe 2 ans

Arrivé hier à Oran, Bouaïcha n’a pas tardé à se mettre d’accord avec les dirigeants du MCO en s’engageant pour les deux prochaines années avec le club phare de l’Ouest. Pour rappel, Bouaïcha était libre depuis la résiliation de son contrat à la JSK après la fin du championnat.

MCO-Solinas : «J’imposerai la rigueur dans le travail»

Après 48h d’âpres négociations, le coach italien s’est engagé avec le MCO en signant un contrat d’une année, qui a été paraphé vendredi soir. L’objectif de l’ancien driver de la JSMB est de redorer le blason d’une équipe sur le déclin depuis plus d’une décennie.

MCO-Bouaïcha : «Qui n’aimerait pas jouer au MCO»

Libéré par la JSK, cet élément pourrait rebondir au MCO avec lequel il est en contact via son manager. L’idée de rallier l’effectif oranais semble plaire à ce joueur qui s’est maintes fois, par le passé, distingué avec ses anciennes équipes face au MCO.

MCO-Aoued : «Je n’écarte aucune possibilité»

Rentré lundi de France, Amin devra se pencher sur son avenir. Annoncé de retour au CRB, ce milieu de terrain, à la touche très technique, souhaite d’abord écouter ses dirigeants avant de prendre toute décision.

MCO-Abdelli : «Je n’ai pas signé pour rejoindre le banc»

Le latéral gauche, Mohamed Abdelli, qui avait opté pour le MCO il y a à peine quelques jours, a décidé hier, tout bonnement de remettre le chèque bancaire qu’il avait reçu des mains d’Abdelillah, le responsable du MCO, qui l’avait recruté pour faire partie de l’effectif du Mouloudia la saison prochaine. Abdelli lui a demandé de résilier le précontrat qu’il avait signé avec le club d’El-Hamri à la fin de la semaine dernière.

MCO : Kalaidji préfère se retirer

C’était prévisible, l’assemblée des actionnaires a eu raison de Larbi Abdelilah qui a dû abandonner le poste de président directeur général de la SSPA/MCO, en laissant sa place à Youssef Djebbari.

MCO : Toujours pas de grosses pointures

Inactif dans le recrutement pendant longtemps, le MCO a enfin décidé d’enclencher cette opération en recrutant en l’espace de 48 heures pas moins de cinq joueurs, à savoir Sidibé, Abdelli, Belarbi, Naït-Amin et Mokhtar, une liste qui peut s’allonger d’ici la fin de semaine avec les arrivées de Zahzouh, qui a finalisé avec les dirigeants, mais qui doit ramener ses papiers (il appartient à l’Olympique Médéa).

MCO : Sidibé ouvre le recrutement

C’est avant-hier en fin d’après-midi que le MCO a enfin enregistré sa première recrue. C’est Somaila Sidibé qui a eu cet honneur. Ce jeune Malien qui a fêté ce samedi, quelle coïncidence, ses 21 ans, était évidemment tout heureux de pouvoir enfin s’engager avec un club algérien.

MCO : Quelles solutions pour sortir de la crise ?

Les années se suivent et se ressemblent pour le MCO. Alors qu’on prévoyait qu’un vent de changement allait souffler enfin sur le club phare de l’Ouest, à la mi-juin il n’y a rien de tel, c’est même le scénario des précédentes intersaisons qui est en train de se reproduire au grand dam des supporters qui ne savent plus à quel saint se vouer pour voir enfin leur club sortir des luttes pour le pouvoir.

MCO-Belhadj parle de son départ et lâche : «Voilà pourquoi Naftal retarde son arrivée»

Comme annoncé dans l’édition parue hier, Belhadj Ahmed n’a pas apprécié l’absence de son avis dans la décision donnant à Youcef Djebbari le droit d’intégrer son argent dans le capital de la SSPA-MCO. Une décision à laquelle il n’a pas assisté affirmant n’avoir pas été informé comme il l’explique dans cet entretien réalisé avant-hier soir

MCO-Sebbah : «Je quitterai le MCO si…»

Abidine Sebbah fait partie des joueurs qui ont saisi la CRL pour soit empocher son dû soit bénéficier de sa libération. Il nous exprime dans cet entretien son désarroi de vivre cette situation chaque été.

MCO : Naftal pas encore, Djebbari et Baba ferment la vanne

Samedi passé, tous les yeux étaient braqués vers la fameuse réunion regroupant les principaux acteurs du fonctionnement du club phare de l’Ouest et le DJS, Ghebri Badreddine, pour cette affaire de procès-verbal donnant la possibilité à Naftal via Sonatrach de racheter les actions de la société mouloudéenne.