Doudène : «Tabti devra prouver ce qu’il a dit sur le terrain»

Karim Doudène, l’ex-manager général de la JS Kabylie, se penche sur le nouvel effectif des Canaris. Il parle aussi de la sortie de Tabti, le futur n°10 des Jaune et Verts…

 

 

Que pensez-vous du nouvel effectif de la JS Kabylie ?

A part deux ou trois joueurs, les autres me sont inconnus, je ne peux donc en parler. En tout cas, je ne peux pas les juger. Il faut leur laisser le temps de s’installer, attendre le démarrage du championnat pour pouvoir les apprécier.

Et parmi les départs, y a-t-il des joueurs que vous regrettez ?

Dans le monde du football, on enregistre toujours des départs et des arrivées mais, là, je crois que la JSK a perdu l’ossature de son équipe. Qu’on le veuille ou non, le club a laissé partir des cadres importants au niveau de tous les compartiments du jeu. Je ne veux pas citer un nom en particulier, mais je peux dire que les partants étaient des joueurs qu’on alignait régulièrement. Ils étaient donc des titulaires indiscutables et c’est une perte.

Une grosse perte ?

Quand on se sépare de son ossature, on doit en principe en préparer une nouvelle qui soit meilleure et à laquelle il faudra accorder du temps. La JSK va jouer la coupe d’Afrique cette saison (coupe de la CAF, ndlr), elle n’aura pas le droit à l’erreur. Pendant deux ou trois années, le club a joué le maintien, cette fois il s’est classé troisième, il n’a désormais pas le droit de faire moins bien, c’est ça le problème. Il y a maintenant une nouvelle équipe, j’avoue que ce sera difficile. Cela étant dit, je ne pense pas que les joueurs partis l’aient fait sur un coup de tête. Ils avaient sans doute leurs raisons.

A priori, la JSK est mal partie pour jouer les premiers rôles…

Je ne peux pas me prononcer. Je ne cerne pas 80% du nouvel effectif, puisque je ne connais pas les nouvelles têtes. Il s’agira d’attendre l’entame de l’exercice pour se faire une idée. Mais je peux m’avancer un peu pour dire que ce sera difficile.

Tabti, le meneur de jeu de l’ASMO, est sur le point de rallier la JSK mais, déjà, il affirme qu’il est le meilleur n°10 d’Algérie, qu’en pensez-vous ?

S’il est acquis à cent pour cent à la JSK, il devra justifier ce qu’il a dit sur le terrain. Apparemment, il s’agit d’un jeune. Mais quand on débarque à la JSK et qu’on dit d’emblée qu’on est le meilleur meneur de jeu du pays, il faudra le prouver sur le terrain. Depuis un temps, j’ai noté que tous les joueurs qui optent pour la JSK se laissent aller à des déclarations un peu osées. «Je veux jouer le championnat», affirme l’un, «Je veux jouer la coupe d’Afrique», ajoute l’autre. Mais la vérité du terrain, c’est autre chose.

Donc, Tabti devra prouver sur le terrain ce qu’il a dit en dehors…

Oui, il doit prouver ce qu’il a affirmé ce samedi à la presse S’il le fait, ce sera tout à son honneur. Après, le football n’est pas une science exacte, faut-il le rappeler. On peut réussir comme on peut passer à côté. Tabti dit qu’il est le meilleur n° 10 d’Algérie, je ne vois pas pourquoi il n’est pas en équipe nationale. Le pays en a besoin.

H. D.

Tags:

Classement