Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a indiqué dimanche qu'une "évaluation" sera faite concernant la prestation de la sélection algérienne de football en Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017) qui se déroule au Gabon, après le retour de l'équipe au pays.

"Une évaluation sera établie après le retour de l'équipe nationale au pays", s'est contenté de répondre M. Sellal aux journalistes en marge des travaux de la première réunion de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), entamés au Palais des nations (Alger).

Tenus en échec d'entrée par le Zimbabwe (2-2), les Verts ont sérieusement hypothéqué leurs chances de qualification en 1/4 de finale suite à la défaite concédée face à la Tunisie (2-1), avant d'affronter lundi le Sénégal pour le compte de la 3e et dernière journée (groupe B).

M. Sellal a ajouté, par ailleurs, que le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, pris d'un malaise au Gabon, était "en train de se soigner".

Avec un point en deux matchs, le destin de l'Algérie n'est plus entre ses mains. Les Verts auront besoin de l'emporter face au Sénégal, déjà qualifié, et attendre une défaite des Tunisiens face au Zimbabwe pour espérer animer les quarts de finale de la compétition. APS

Le Gabon, pays organisateur, a été éliminé de la compétition à l'issue de la phase de poules. L'équipe de Pierre-Emerick Aubameyang a concédé le nul face au Cameroun (0-0), le troisième en autant de rencontres. La star du Borussia Dortmund a été l'auteur d'un raté assez édifiant dès l'entame de la rencontre, et d'un poteau malheureux en toute fin de match. Sa prestation dans sa globalité n'a pas été à la hauteur de son rang. L'ancien attaquant de Saint-Etienne a traversé la rencontre dans un anonymat confondant. Sans convaincre, le Cameroun, qui évoluait avec Clinton Njie et Vincent Aboubakar sur le banc, se qualifie, lui, en tant que deuxième du groupe A. 

Le grand vainqueur de cette journée est le Burkina Faso. Les coéquipiers de Charles Kaboré ont battu la Guinée-Bissau (2-0), et ont ravi la première place de la poule. Pour ouvrir le score, ils ont profité d'un but contre son camp de Rudinilson, après une mésentente avec son gardien (12e). Bertrand Traoré a doublé la mise, à la 57e minute, d'une belle frappe enroulée du gauche. Et envoyé son pays dans l'extase.

Classement du groupe A

1. Burkina Faso - 5 pts
2. Cameroun - 4 pts
3. Gabon - 3 pts
4. Guinée-Bissau - 1 pt

Le sélectionneur de l’équipe sénégalaise de football, Aliou Cissé, a affirmé dimanche que son objectif était de terminer le premier tour avec 9 points, à la veille du match face à l’Algérie au stade de Franceville (20h00) pour le compte de la 3e journée (Gr. B) de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2017 au Gabon (14 janvier-5 février).

La ligue 1 a repris ses droits après la fin de la trêve hivernale. La 16e journée tronquée de trois importantes parties s’est quand même jouée cet après-midi  et a vu la victoire éclatante du CAB contre l’OM (3-0) et celle de l’USMBA …à El Harrach par un net 2-0.

L’ESS avec  de nouveau Madoui comme coach s’est contenté d’un gain étriqué 1-0 de même que le NAHD qui s’est imposé par sur le même score contre Relizane .

 

CA Batna 3-0 Olympique Médéa

Benmansour (30'), Behloul (33'), Mesfar (68')

ES Sétif 1-0 CS Constantine

Kenniche (77')

USM El Harrach 0-2 USM Bel Abbes

Zouari (49'), Bouguelmouna (54')

NA Hussein Dey 1-0 RC Relizane

Laribi (60')

JS Saoura 2-1 DRB Tadjenanet

Djalit (SP, 50', 85') - Djahel (90') 

 

Tags:

Le Ghana confirme son rang de favori de la CAN 2017. Sans forcer leur talent, mais tout en maîtrise, les Black Stars ont dominé le Mali (1-0). Pour eux, cette victoire est synonyme de qualification pour les quarts de finale de la compétition.

Le seul but de la rencontre est venu d'Asamoah Gyan, d'une tête croisée, à la conclusion d'un centre précis de Jordan Ayew, particulièrement inspiré sur l'action (20e). Juste avant d'adresser sa passe, l'attaquant d'Aston Villa avait receptionné le ballon d'un subtil contrôle en portemanteau. Les Aigles du Mali, eux, n'ont jamais réussi à inquiéter leurs adversaires, hormis en toute fin de rencontre.

Au classement de ce groupe D, le Ghana, désormais qualifié, conforte sa place de leader avec six points. Le Mali, lui, est troisième, avec un point. Dans la poule, les hommes d'Alain Giresse sont mal en point, avant le match entre l'Egypte et l'Ouganda (samedi à 20 heures).

Le défenseur central de l’équipe nationale de football, Ramy Bensebaïni, blessé au genou, a déclaré forfait pour le match face au Sénégal, lundi au stade de Franceville (20h00) dans le cadre de la 3e journée (Gr. B) de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2017 au Gabon.

Le joueur du Stade de Rennes (Ligue 1/France), victime d’une contusion au genou avant même le début de la compétition, a ressenti des douleurs à l’issue du match face à la Tunisie (défaite 2-1) disputé jeudi dernier.

Considéré comme l’une des rares satisfactions de l'EN en terre gabonaise, Bensebaïni devrait céder sa place à Hicham Belkraoui qui aura à composer l’axe central avec le nouveau capitaine Aïssa Mandi.

L'Algérie n’a pas été épargnée par les blessures lors de ce tournoi. Après l’attaquant Hilal Soudani (cuisse), le gardien de but Raïs M’bolhi (genou) a déclaré forfait face à la Tunisie et sa présence contre le Sénégal n’est pas encore acquise.

CRB Aïn Fekroun - USM Blida           0-0  

JSM Béjaïa - GC Mascara                  0-1

CAB Bou Arréridj - US Biskra        2-0

AS Khroub - ASM Oran                      2-1      

Amel Bousaâda - MC Saïda                2-0     

JSM Skikda - RC Arbaâ                      2-3

MC El-Eulma - Paradou AC           (reporté)

Samedi (16h00) :

ASO Chlef - WA Boufarik                    

Classement                    Pts             J

1). Paradou AC              37             16

2). JSM Béjaïa               28             17

--). USM Blida                28             17

--). CAB Bou Arréridj   28             17

5). US Biskra                 27             17

6). MC Saïda                  23             17

--). JSM Skikda              23             17

8). Amel Boussaâda       22             17

9). ASO Chlef                 20             16 

--). WA Boufarik             20             16

--). CRB Aïn Fekroun    20             17

12). AS Khroub              19             17

13). ASM Oran               18             17

14). GC Mascara            15             17

15). MC El-Eulma          14            16

16). RC Arbaâ                 12            17

 
Tags:

Après une défaite d’entrée face à la RDC, le Maroc s’est bien relancé lors de la deuxième journée du groupe C de la CAN 2017, en disposant du Togo par 3 buts à 1.
Dans un stade d’Oyem quasiment vide, Mathieu Dossevi refroidit cependant l’élan des Lions de l’Atlas dès la 5e minute en concluant victorieusement le premier contre togolais d’un tir croisé à moins de dix mètres de la cage marocaine.

Après une très courte période d’apathie, le Maroc égalise sur une tête d’Aziz Bouhaddouz consécutive à un corner (15e). Le match des Lions de l’Atlas est lancé. Et à la 21e, Romain Saïss, de nouveau de la tête, cette fois sur un coup franc excentré tiré par Fayçal Fajr, donne l’avantage au Maroc.

Le Togo continue de se montrer dangereux, à l’image d’Emmanuel Adebayor malgré l’opposition de Mehdi Benatia, le capitaine marocain, diminué par une blessure et qui n’a pas sa pointe de vitesse habituelle (24e).

Au retour des vestiaires, le scenario ne change guère. Agassa doit s’employer après que son défenseur Serge Gakpé a manqué un dégagement (50e). Trois minutes plus tard, il ne peut qu’accompagner du regard une tentative d’Omar El Kadouri qui frôle son montant gauche.

Le Togo réagit par Adebayor, bien servi par Dossevi, mais dont la tête n’est pas assez piquée (55e). Cette tentative ouvre une courte et timide période de domination pour les Eperviers. Mais ce qui devait arriver : à force de déjouer, le Togo se fait surprendre par un contre de Youssef En-Nesyri dont le tir à ras de terre bat un Kossi Agassa très mal inspiré 71e).

Au retour des vestiaires, le scenario ne change guère. Agassa doit s’employer après que son défenseur Serge Gakpé a manqué un dégagement (50e). Trois minutes plus tard, il ne peut qu’accompagner du regard une tentative d’Omar El Kadouri qui frôle son montant gauche.

Le Togo réagit par Adebayor, bien servi par Dossevi, mais dont la tête n’est pas assez piquée (55e). Cette tentative ouvre une courte et timide période de domination pour les Eperviers. Mais ce qui devait arriver : à force de déjouer, le Togo se fait surprendre par un contre de Youssef En-Nesyri dont le tir à ras de terre bat un Kossi Agassa très mal inspiré 71e).

La sélection militaire algérienne  s'est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe du monde 2017, après sa victoire contre la Corée du Nord sur le score de 2 buts à 1 vendredi à Mascate (Oman), pour le compte de la 3e et dernière journée (groupe B) de la compétition (15-28 janvier).

Les buts de la rencontre ont été inscrits par Harag (11'), Meziane (52') pour l'Algérie. Hyon Jin-Sim (12') pour la Corée du Nord.

C'est le 3e succès en autant de rencontres pour les Algériens après les deux victoires obtenues face à l'Allemagne (2-1) et l'Iran (3-1).

Dans l'autre rencontre du groupe, l'Allemagne et l'Iran ont fait match nul (0-0). A la faveur de ce nul, l'Allemagne décroche le second billet qualificatif pour les quarts de finale.

L'Algérie termine en tête du groupe B avec 9 points, suivie de l'Allemagne (4 pts), la Corée du Nord (3pts), alors qui l'Iran ferme la marche (1 point).

"Le match était difficile face à un adversaire direct à la qualification. Nous allons savourer cette victoire et à partir de demain (samedi), nous allons nous remettre au travail pour préparer notre 1/4 de finale", a déclaré le milieu de terrain algérien Youcef Maamar.

L'Algérie sera fixée sur son adversaire en quart de finale prévu le mardi 24 janvier prochain, à l'issue des rencontres du groupe C composée de l'Egypte, de la Pologne, du Canada et de la Syrie.

Le groupe A est formé du pays hôte Oman, de la Guinée, du Bahreïn et de la France. L'Irlande, le Mali, le Qatar et les Etats-Unis composent le groupe D.

Les Eléphants de la Côte d’Ivoire ont réussi, vendredi 20 janvier, à arracher le nul (2-2) face aux Léopards de la RDC, en match de la deuxième journée du groupe C de la CAN 2017. Un score qui permet aux Congolais de conserver la tête du classement et aux Ivoiriens de rester en course pour la qualification en quarts de finale.

Menés deux fois au score, les Ivoiriens ont réussi à chaque fois à revenir dans la partie.

Les Léopards de la RDC prennent très tôt l’avantage au score. A la 10e minute, précisément. Kabananga, dans la surface de réparation, trouve Kebano qui fusille le portier ivoirien d’une frappe limpide.

Les premières minutes du match sont à l’avantage des Congolais. Mubele, Kabananga et Kebano ne montrent très incisifs en ce début de partie sans parvenir à doubler le score.

Un manque d’éfficacité puni à la 26e minute de jeu par une tête de Bony qui reprend un corner de Gradel. L’attaquant de Stoke trompe Matampi et permet aux Ivoiriens de revenir au score.

Mais les Congolais ne doutent pas longtemps. Deux minutes après, Kabananga, déjà buteur lors du premier match face au Maroc, permet à la RDC de reprendre l’avantage. Le score reste inchangé jusqu’à la mi-temps.

Les Ivoiriens le savaient avant le début du match. Une défaite devant la RDC allait compliquer la défense du titre remporté il y deux ans.

En revenant des vestiaires, ils se lancent à l’attaque et contraignent les Congolais à reculer. Les Léopards jouent plus en contre. Une stratégie qui manque de peu de réussir. A la 65e minute de jeu, Mubele manque de peu d’alourdir le score. Après un déboulé de plusieurs mètres, il se retrouve à quelques mètres de la cage ivoirienne, mais ne parvient pas à cadrer sa frappe.

Dans la foulée, le capitaine ivoirien Serey Dié, d’une belle frappe de trente mètres, remet les deux équipes à égalité. Le score ne change plus.

La RDC garde la tête du classement avec quatre points. La Côte d’Ivoire avec deux points garde toujours ses chances de qualification