EN: Feghouli à la Roma, ça coince toujours

Publié le :
  • Agmenter la police
  • Diminuer la police
  • Rétablir la police
  • Partager sur :
  • Recommander sur :

Le milieu de terrain international algérien, Sofiane Feghouli, n’a toujours pas officialisé son départ. Son club de West Ham a rejeté la formule de prêt proposée par la Roma, mais le dossier reste ouvert et un transfert peur intervenir rapidement.

EN: Feghouli à la Roma, ça coince toujours

West Ham exige un transfert sec

Depuis plusieurs semaines maintenant, le joueur des Hammers fait la une de la rubrique transferts. En effet, le joueur en question n’a toujours pas réussi à trouver une porte de sortie. Ce ne sont pas les prétendants qui manquent mais c’est plutôt son club qui complique les choses. L’AS Rome a proposé la formule d’un prêt avec option d’achat mais là aussi, le club a rejeté l’offre italienne et insiste pour que le joueur soit transféré définitivement afin de récupérer une belle plus-value sur un joueur arrivé gratuitement en début de saison. Donc pour le moment, c’est le statu quo dans cette affaire. Bien que le joueur ait trouvé un accord contractuel avec les Giallorossi, son transfert n’est pas encore réglé.

Manolas pour ouvrir la voie

Dans le même temps, un joueur de la Roma pourrait être la clé pour le transfert définitif de Feghouli du côté du Stade Olympique. En effet, Kostas Manolas, le défenseur du club de la louve serait partant pour Manchester United. Une somme de 50M€ est évoquée. Ceci pourrait avoir une incidence directe sur le transfert de Feghouli. Avec 50M€, il y aura de l’argent frais pour pouvoir s’aligner sur les exigences de West Ham et permettre à Feghouli de quitter l’enfer du London Stadium pour retrouver ce qu’il n’a pas chez les Hammers, à savoir du temps de jeu. Donc, le sort de Feghouli pourrait bien être lié au défenseur de la Roma qui attend l’officialisation de son départ.

Gianluca Di Marzio : «Feghouli est le joueur type pour la Roma»

Le célèbre journaliste et blogueur italien, Gianluca Di Marzio est revenu sur la carrière de Feghouli et assure qu’il est un joueur que Spalletti appréciera beaucoup s’il signait à la Roma : «Je pense que Feghouli est le joueur type qui correspondrait à l’AS Rome. S’il a été surnommé le prince du dribble, ce n’est pas un hasard. Les dirigeants romains le savent et ne vont pas lâcher prise dans ce dossier. Feghouli a les qualités qu’il faut et il est parfaitement taillé pour la vision des choses de Spalletti.»

I. Z.

Olivier Renard : «100% de chance que Belfodil reste»

Le directeur sportif du Standard de Liège, Olivier Renard, est intervenu dans le journal belge, la Dernière Heure pour évoquer le dossier de Belfodil. Convoité de toutes parts, le joueur ne va pas forcer un départ cet hiver. Du moins, c’est ce que pense Renard : «C’est normal que tout le monde en parle vu qu’il est l’un des joueurs majeurs de l’élite. Pas uniquement grâce à ses prestations mais aussi sa mentalité. Le projet sportif qui avait été mis en place se déroule parfaitement et, à ce niveau, c’est du gagnant-gagnant. Il y a beaucoup d’intérêt mais lui n’est pas dans l’optique de forcer un départ comme Adrien Trebel. C’est ce que je vous expliquais, on ne peut pas tout le temps barrer la route à un joueur qui est méritant et exemplaire. Il y a même cent pour cent de chance qu’il reste… vu qu’il est ici. Nous voulons garder nos meilleurs joueurs le plus longtemps possible mais si Manchester United arrive…» C’est dire qu’au Standard, ils sont tout à fait sereins par rapport au fait que Belfodil va rester en ce mercato.

I. Z.

Il effectuera sa visite médicale aujourd’hui

Officiel : Medjani à Trabzonspor pour un an et demi

Hier dans ces mêmes colonnes on vous faisait savoir que Carl Medjani était en négociations très avancées avec son ancienne équipe du Trabzonspor.

Il y a quatre jours de cela, l’ancien capitaine des Verts s’était rendu en Turquie pour rencontrer le nouveau président du club. Ces premières discussions avec la nouvelle direction du club turque se sont plutôt bien passées, puisque à la suite de ce premier round, Medjani s’est envolé dimanche pour Madrid afin de rencontrer les dirigeants de son club de Laganés. Une rencontre qui avait pour but de résilier son contrat qui le liait jusqu’à la fin de saison avec le nouveau promu de la Liga. Une résiliation de contrat qui s’est faite avant-hier lundi en début d’après-midi, puisqu’un accord à l’amiable a été trouvé entre le joueur et ses responsables, d’autant plus que ces derniers avaient même recruté il y a quelques jours de cela son remplaçant pensant que le défenseur de l’EN allait être absent pour plusieurs jours à l’occasion de la coupe d’Afrique des nations. Du coup, le club de Laganés s’est retrouvé avec un joueur en plus, ce qui a en quelque sorte facilité le départ de l’Algérien.

 

Ersun Yanal, la raison qui a motivé son choix

Hier mardi, Medjani a pris encore une fois l’avion pour retourner en Turquie, mais cette fois-ci pour parapher son contrat avec son ancien club de Trabzonspor. Un club avec qui Medjani a eu un différend quant à des salaires impayés il y a quelques mois de cela. un problème que le joueur a d’ailleurs porté devant la plus grande instance mondiale du football, la FIFA, en l’occurrence. Néanmoins et concernant ce conflit, les deux parties ont réussi à trouver un accord à l’amiable il y a deux jours, et ce sont mises d’accord pour un nouveau contrat d’un an et demi.

Il faut dire aussi qu’en plus de l’accord à l’amiable trouvé avec la direction turque pour régulariser sa situation salariale d’il y a quelques mois, ce qui a aussi poussé Carl Medjani à revenir à Trabzonspor, c’est le retour de son ancien coach Ersun Yanal. Ce dernier qui avait succédé à  l’époque à Vahid Halilhidzic connaît très bien l’Algérien. Medjani avait pour rappel réalisé l’une de ses meilleures saisons sous la houlette du coach turc et espère ainsi faire de même cette saison.

 

Ainsi donc, il est prévu que Medjani passe sa visite médicale ce matin, cette dernière sera bien évidemment suivie de sa signature jusqu’à l’été 2018.

 

Leekens ne l’a pas banni de la sélection

Finalement, la non-convocation de Medjani pour la CAN au Gabon ne lui aura pas porté que préjudice, même si le joueur est resté sous le choc à la suite de l’annonce de la nouvelle.

En effet, la non-présence du capitaine des Verts dans la liste des 23 lui a permis de trouver un club preneur lors de ce mercato. L’objectif étant de retrouver du temps de jeu, même si Madjani avait disputé pas moins de 12 matchs sur 17 et le motif du manque de compétition invoqué par le coach national lors de sa conférence de presse était peu convaincant. Toutefois, et alors que beaucoup pensaient que cette non-convocation sonnait comme la fin de la carrière internationale de Medjani, nous avons appris que Georges Leekens ne l’a nullement banni de sa liste des joueurs à qui il pourrait faire appel dans l’avenir. Bien au contraire, l’entraîneur belge aurait confié à ses proches collaborateurs que dès que Medjani retrouvera du temps de jeu, il sera à nouveau rappelé en sélection.

Plutôt une bonne nouvelle pour le joueur qui souhaite bien évidemment une bien meilleure fin en équipe nationale que celle d’une mise à l’écart définitive à la suite d’une surprenante non-convocation pour la coupe d’Afrique des nations au Gabon.

Asma H. A.