MCO: Toujours zéro recrue !

Publié le :
  • Agmenter la police
  • Diminuer la police
  • Rétablir la police
  • Partager sur :
  • Recommander sur :

Tandis que la plupart des clubs de l’élite professionnelle se sont renforcés cet hiver, le club phare de l’Ouest est toujours inactif et cela suscite bien des interrogations auprès des supporters, qui s’interrogent sur les intentions de la direction.

MCO: Toujours zéro recrue !

Par M. STITOU

«Veut-on recruter ?» La question taraude l’esprit des fans du MCO, lesquels au fil du temps, se rendent à l’évidence qu’il sera difficile à la direction de recruter de bons joueurs, notamment avec un marché vide, quand on s’aperçoit qu’un attaquant qui n’a pas marqué plus de … trois buts, sa libération coute plus d’un milliard… Il est plus raisonnable de piocher dans la L2 ou la filière émigrée, or pour celle-ci, c’est jouer un coup de poker, car il est rare que des joueurs issus de l’émigration fassent leur trou au MCO. Hormis Larbi Kamel qui a laissé un bon souvenir aux Hamraoua, la plupart des transferts de joueurs franco-algériens sont considérés comme des erreurs de casting, mais faute de bonnes opportunités à saisir, sur le marché local, la direction a accepté cette semaine, de donner leur chance à des joueurs émigrés, trois d’entre eux sont avec le groupe, depuis mardi, alors qu’un défenseur axial devait rejoindre ce contingent hier après-midi, d’après les échos qui nous sont parvenus, le staff technique n’est pas convaincu par le niveau des trois émigrés, qui devaient être testés une ultime fois hier après-midi.

 

La rumeur Beldjilali

Toujours à l’affut de la moindre information, concernant l’opération recrutement, les supporters ont pu découvrir sur les réseaux sociaux, que leur club serait sur les traces de Kaddour Beldjilali (USMA), en délicatesse avec les supporters algérois, depuis l’élimination précoce en coupe d’Algérie, le président Ahmed Belhadj tente, croit on savoir, d’attirer cet élément, qui a été formé au MCO, sachant que l’USMA n’a toujours pas, payé l’indemnité de transfert de Mohamed Benyahia, cet été, c’est l’occasion pour le club algérois de rétablir les relations avec son homologue oranais, en lui cédant Beldjilali, si éventuellement il décide de se passer de ses services. Récemment Beldjilali, lors des fiançailles de Hamza Hamdadou, en croisant le président du MCO, ce dernier l’a sondé pour savoir s’il désirait revenir à son club formateur. Beldjilali esquissa un sourire, qui en disait long sur son envie de retourner au MCO, si ce transfert est concrétisé, il interviendra certainement, avant celui de Youssef Belaili, qui serait d’après la rumeur, tombé d’accord avec Baba, pour enfiler à nouveau le maillot du MCO. L’annonce du transfert sera faite, une fois que sa sanction sera réduite par la FAF, ce qui ne saurait tarder, murmure-t-on dans le proche entourage de Belaili. Ainsi si le MCO, mettait la main sur Beldjilali  avec le retour de Belaili, les supporters reverront le fameux duo Belaili-Beldjilali mais cette fois à Zabana sous le maillot du MCO. Toutefois, ce ne sont pour l’heure que des supputations, car aujourd’hui, ni Beldjilali ni encore Belaili ne sont des joueurs….du MCO !

 

M.S.

 

Un défenseur axial émigré attendu hier

Hier, un défenseur axial émigré devait rejoindre le groupe, ce défenseur subira des tests avant que le staff technique ne donne son avis. S’il satisfait aux tests, il sera engagé par le club, promet-on.

 

 

Salem a rencontré le président

Comme annoncé dans notre édition de jeudi, Ahmed Belhadj songerait à faire appel aux services de Salem Fodil, pour diriger la cellule des supporters. Mercredi, en début d’après-midi, les deux hommes se sont rencontrés, selon nos informations, ils sont tombés d’accord pour collaborer ensemble. Salem Fodil qui s’est envolé, l’après- midi pour la France entamera sa mission, dans deux semaines, assure notre source. Selon cette dernière, Salem ne s’occupera pas, exclusivement de l’encadrement des supporters, il sera également souvent avec l’équipe première, que ce soit en déplacement ou à domicile.

 

Sebbah n’a pas rejoint le stage

Toujours aux soins, Abidine Sebbah n’a pas rejoint le groupe à l’hôtel Phoenix. Selon le staff médical du club, il est soumis à « un repos forcé, il soigne un problème ligamentaire, c’est une blessure qui prend du temps, pour se rétablir », assure notre source. Cependant Sebbah n’est pas totalement inactif, en effet, il est soumis à des séances de rééducation.

 

L’infirmerie s’est vidée

A l’exception de Sebbah, tous les autres joueurs blessés sont présents au stage, de quoi rassurer le staff technique, qui souhaite tirer profit de ce stage, pour bien préparer la phase retour.

 

Séance le matin à l’hippodrome

Hier matin, l’équipe s’est entrainée à l’hippodrome d’Es Senia, un complexe situé, rappelons- le, à quelques dizaines de mètres de l’hôtel Phoenix.

 

Match face à la réserve

Dans l’après-midi d’hier, un match a été programmé avec les espoirs du club, un match d’entrainement, au cours duquel, le staff technique devait se prononcer sur les joueurs émigrés qui sont à l’essai, a-t-on appris.

 

MCO- ESM ce lundi ?

Alors que l’OMA s’est excusé, la direction du MCO s’est rabattue sur l’Espérance de Mostaganem, à cet effet, on a appris que Hassani Krimo a sollicité la direction de l’ESM, pour programmer une joute amicale ce lundi après-midi au stade Ahmed-Zabana, hier on attendait toujours la réponse des Mostaganémois.

 

Hassani, seul avec l’équipe

Depuis que l’équipe est entrée en stage bloqué à l’hôtel Phoenix, seul le téméraire Hassani Krimo est présent au stage. Avec sa riche expérience, Hassani veille au grain, pour que l’équipe ne manque de rien durant ce stage. Une mission dont il s’acquitte bien d’ailleurs !

 

Natèche au chevet de Mehdi

Hospitalisé au pavillon dix du CHUO, l’ancien attaquant du MCO des années 1970, Mehdi Hammel avait émis le vœu, de rencontrer Raouf Natèche. Une fois sollicité, le portier du MCO a accepté de rendre visite à Mehdi Hammel. Après avoir obtenu l’autorisation de son entraineur, Natèche s’est rendu à l’hôpital jeudi en début d’après-midi, très ému. Mehdi l’a remercié pour sa visite. Natèche a promis de revenir le voir, la prochaine fois avec toute l’équipe.