EN: La folle rumeur : Feghouli à la place de Soudani

Publié le :
  • Agmenter la police
  • Diminuer la police
  • Rétablir la police
  • Partager sur :
  • Recommander sur :

Alors que l’équipe nationale continue tranquillement sa préparation pour la CAN et alors que le rendez-vous approche à grandes enjambées, le peu de renseignements qui filtrent de l’intérieur de l’EN est en train d’alimenter de grosses rumeurs qui ont trouvé dans les réseaux sociaux un lieu propice pour gagner en volume.

EN: La folle rumeur : Feghouli à la place de Soudani

La non-participation du Chélifien aux entraînements l’a alimentée

L’une des plus répandues de ces rumeurs de ces dernières 48h est incontestablement la blessure de Soudani et son possible forfait, puisqu’il ne se passe pas un jour sans que l’on lise çà et là des rumeurs annonçant un prochain forfait du joueur de Zagreb et surtout du rappel de Sofiane Feghouli, le réserviste, comme remplaçant.

Les fans algériens qui ne se remettent toujours pas du choc engendré par l’absence de Soso entretiennent l’espoir de le voir revenir en sélection, quitte à ce qu’il remplace un autre cadre, à savoir Soudani, ce qui paraît peu proche de la logique : d’abord, Soudani et malgré son absence aux entraînements devrait reprendre après le match de ce soir, à en croire des sources internes et même le coach Leekens qui s’exprimait avant-hier concernant cette question, en plus, et dans le pire des cas, qui est un éventuel forfait, Ounas serait le joueur le plus proche pour succéder à Hilel.

Rappelons que Soudani souffre d’une petite douleur musculaire et n’a pris part pour le moment à aucun entraînement depuis lundi date du début du stage.
Son nom risque de retentir

Le match Algérie-Mauritanie de ce soir se jouera sur fond de polémique.

La rue algérienne n’en finit pas de gronder, et ce, depuis l’annonce de la liste des 23 qui a vu le sélectionneur Georges Leekens écarter deux des cadres importants de l’EN, à savoir Carl Medjani et Sofiane Feghouli.

Malgré les explications du Belge, le public algérien très connaisseur sait que l’ancien entraîneur de la Tunisie ne dit pas toute la vérité, des zones d’ombre sont encore présentes et tout mauvais résultat risque de déterrer la crise que la FAF tente tant bien que mal à enterrer. Ainsi, et même si l’on attend peu de monde aujourd’hui à Tchaker, mais le public sera tout de même là pour voir comment l’équipe va réagir après le cuisant échec d’Uyo, il faut dire que l’EN ne s’est plus produite ici au pays depuis le nul contre le Cameroun, et le public attend de voir le résultat des remaniements tactiques, il sera donc attentionné mais risque aussi de ne pas trop pardonner un autre échec, car comme on le sait la Mauritanie n’est pas du niveau espéré pour un tel exercice, et une mauvaise prestation risque de faire flotter les problèmes au mauvais moment, et lorsqu’on sait aussi que le public qui aime énormément Feghouli n’a toujours pas compris les vraies raisons de la mise à l’ecart de son chouchou, il faudra s’attendre à des contestations, voire le nom de Soso qui sera scandé dans les travées de Mustapha Tchaker, une réclamation à l’algérienne, ce sont de bonnes raisons pour le groupe retenu de montrer une belle image pour cette dernière sortie en public, quitter Tchaker sous les applaudissements est désormais une obsession.

 

 S.M.A

 

Tout en affirmant que l’objectif de l’EN sera de grandir doucement au fil des matches

Guedioura : «Il faut bien étudier les adversaires »

Peu après son arrivée au CTN, le milieu de terrain de Watford et des Verts Adlène Guedioura a accordé une petite interview à travers laquelle il a exprimé des sentiments après avoir intégré l’EN et rejoint ses équipiers pour préparer la CAN : «C’est toujours un plaisir de venir ici, cette fois je suis le dernier à intégrer le groupe, j’avais un  match le 3 janvier, je suis arrivé en retard, je reprends petit à petit et pour le moment tout se passe bien. »

« Tout le monde est en forme »

Guedioura constate déjà que le groupe est motivé, il promet alors de se donner à fond, il lie une bonne participation à la CAN à une bonne étude du jeu des adversaires : «Je constate aussi que tout le monde est en forme, on va se mettre à fond et travailler dur, on aimerait grandir doucement dans cette compétition et aller le plus loin possible, je crois que l’essentiel sera de bien se préparer et, surtout, bien étudier le jeu des adversaires », a-t-il déclaré à la télévision nationale.

S.M.A