Riyad Mahrez sacré joueur africain de l'année 2016

Publié le :
  • Agmenter la police
  • Diminuer la police
  • Rétablir la police
  • Partager sur :
  • Recommander sur :

l'Algérien Riyad Mahrez a décroché le titre du joueur africain de l'année 2016. Il devance le tenant du titre Pierre-Emerick Aubameyang et le Sénégalais Sadio Mané.

Riyad Mahrez sacré joueur africain de l'année 2016

L'année 2016 aura bel et bien été celle de tous les succès pour Riyad Mahrez. L'Algérien a été désigné joueur africain de l'année par la Confédération africaine de football (CAF), jeudi 5 janvier. Il devance deux autres grands talents du continent : le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, tenant du titre, et le Sénégalais Sadio Mané, qui complète le podium à la troisième place.

Ces douze derniers mois, l'attaquant de Leicester City a tout raflé : au plan collectif, un championnat d'Angleterre avec son club en milieu d'année et une qualification en 8e de finale de la Ligue des champions quelques mois plus tard ; au niveau individuel, le prestigieux titre de joueur de l'année en Premier League et d'autres distinctions moindres, avant de boucler la boucle avec le titre de Joueur africain de l'année.

Un succès logique pour le joueur, qui a véritablement explosé l'an passé en inscrivant notamment 17 buts et délivrant pas moins de 11 passes décisives en championnat.

 

Onyango et l'Ouganda honorés, le Nigeria moissonne

Parmi les autres récompenses notable de la soirée, celle du club de l’année a été logiquement décernée au Mamelodi Sundowns, sacré en Ligue des champions. Le club sud-africain, qui a surclassé le Zamalek Sporting Club en finale, avait alors offert à la nation "arc-en-ciel" sa toute première consécration continentale depuis plus de 20 ans et la victoire des Orlando Pirates en 1995. Son coach Pitso Mosimane récolte pour sa part le titre d'entraîneur de l'année.

Chez les hommes, le titre de sélection nationale de l'année est revenu à l'Ouganda, qui s'est offert sa toute première qualification à la CAN depuis 1978. Et le gardien de but des Cranes Denis Onyango, qui fait également partie de l'effectif des Mamelodi Sundowns, a pour sa part hérité du titre de joueur de l'année évoluant en Afrique.

Et la soirée aura également été marquée par la belle moisson du Nigeria. Chez les femmes, les Super Eagles ont été désignées sélection nationale de l'année 2016 et Asisat Oshoala a été récompensée du titre de joueuse de l'année. Chez les jeunes aussi, les Nigérians se sont distingués avec les récompenses d'Espoir de l'année et de Meilleur jeune de l'année, respectivement décernées à Kelechi Iheanacho et Alex Iwobi.