USMA: Les Rouge et Noir à pied d’œuvre à Sousse

Publié le :
  • Agmenter la police
  • Diminuer la police
  • Rétablir la police
  • Partager sur :
  • Recommander sur :

Les choses sérieuses commencent déjà pour les Usmistes qui ont effectué hier leur première séance d’entraînement du stage de la préparation hivernale qui se déroule dans la ville tunisienne de Sousse.

USMA: Les Rouge et Noir à pied d’œuvre à Sousse

 

Comme prévu, c’est hier matin que la délégation algéroise s’est envolée pour la Tunisie, plus exactement pour la ville touristique de Sousse, pour effectuer le stage hivernal qui s’étalera sur huit jours, soit depuis hier au 11 janvier prochain. Les membres de la délégation usmiste, qui était composée de 39 personnes, se sont regroupés à l’aéroport Houari Boumediene. Après avoir fini avec toutes les formalités douanières, les Rouge et Noir se sont envolés pour le pays voisin et c’est donc en début de matinée qu’ils sont arrivés. Par la suite, ils ont poursuivi le voyage vers la ville Sousse par route. Comme il fallait s’y attendre, c’est vers midi qu’ils se sont installés à l’hôtel El-Mouradi Kentaoui. Le moins que l’on puisse dire est que le voyage s’est déroulé dans de très bonnes conditions mais surtout dans une ambiance conviviale. Malgré le dernier échec en coupe d’Algérie, le moral des joueurs est gonflé à bloc et sont tous déterminés à réussir le stage hivernal afin qu’ils soient prêts à 100% sur tous les plans avant l’entame de la deuxième moitié de l’actuel exercice dans laquelle ils auront comme objectif de remporter le titre du championnat et se qualifier pour la phase des poules de la Ligue des champions africaine.

 

Premier entraînement hier à 16h

Après avoir pris le déjeuner, les coéquipiers du capitaine Mohamed-Lamine Zemmamouche ont eu droit à une petite sieste afin qu’ils reprennent leur souffle après un voyage qui a duré plus de quatre heures. C’est dans l’après-midi à 16h qu’ils ont effectué leur première séance d’entraînement du stage de Sousse. Les choses sérieuses ont donc commencé dès hier pour les coéquipiers de Benkhemassa qui devront surtout tirer profit du stage hivernal afin de regagner le pays les batteries chargées.

 

Aujourd’hui, du biquotidien au menu

C’est à partir d’aujourd’hui que l’entraîneur en chef Paul Put va augmenter la cadence. Les joueurs vont être soumis à un travail biquotidien, et ce, jusqu’à la fin du stage. Koudri et consorts s’entraîneront donc deux fois par jour, le staff technique du club aura donc l’occasion de varier entre l’aspect physique et celui technico-tactique.

 

Vers la programmation d’un 2e match amical

Jusqu’au moment où nous mettons sous presse, un seul match amical est prévu lors du stage de Sousse, mais selon les informations qui nous sont parvenues l’entraîneur Paul Put songe sérieusement à programmer une deuxième joute amicale afin de donner la chance à un maximum de joueurs. Les dirigeants du club s’activent afin de trouver des sparring-partners disponibles.

A. S.

 

Meftah chef de délégation

La direction de l’USMA a désigné Mahieddine Meftah pour être le chef de la délégation usmiste lors du stage hivernal qui se déroule à Sousse, un rôle qu’il avait déjà occupé lors des différents précédents déplacements de l’USMA à l’étranger.

 

Hamra repêché

Son nom ne figurait pas dans la liste des joueurs concernés par le stage de Sousse, mais il a été repêché à la dernière minute. Abderrahim Hamra, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a finalement été bel et bien du voyage avec l’équipe à Sousse. Si une telle décision a été prise, c’est pour pallier l’absence de Toufik Zeghdane. Ce dernier n’était pas du voyage à Sousse. A noter que Hamra est le cinquième jeune concerné par le stage hivernal après Bengrina, Benchikhoune, Farhi et Yaïche.

 

Bellahcène du voyage avec l’équipe

Après une longue période de convalescence après avoir subi une intervention chirurgicale, Réda Bellahcène est définitivement rétabli. Le milieu de terrain franco-algérien a été bel et bien du voyage avec l’équipe à Sousse pour prendre part au stage de la préparation hivernale. Il sera soumis à un programme spécifique afin qu’il rattrape le retard physique qu’il accuse.

A. S.

 

Mankoura dans le viseur

Dans l’optique de renforcer le compartiment offensif de l’équipe en prévision de la phase retour, la direction de l’USMA est à la recherche de bons attaquants pour les recruter. Selon une source proche de la direction usmiste, on croit savoir que le bon parcours du jeune attaquant Mankoura réalisé lors de la phase aller avec son équipe du WA Boufarik n’est pas passé inaperçu des responsables de la cellule de recrutement du club algérois qui s’intéressent sérieusement à lui, mais ils veulent tout de même le soumettre à une période d’essais avant de décider de le retenir ou non. Courtisé aussi par la JSK, Mankoura n’est pas maître de son destin, ce qui va obliger la direction de l’USMA à passer tout d’abord par son homologue du WA Boufarik pour négocier sa lettre de libération.

 

Haddad convainc Mansouri de rester

Par ailleurs, et comme rapporté par nos soins dans ces mêmes colonnes, le gardien de but de l’USMA Smaïl Mansouri a émis le vœu de quitter le club cet hiver. La raison est simple, il n’est pas satisfait de son statut en étant un éternel remplaçants, lui qui s’est contenté de jouer un match seulement durant toute la phase aller, à l’occasion du derby algérois ayant opposé l’USMA à l’USMH. Selon une source proche du dossier, on apprend que le portier usmiste a rencontré le président Haddad avant-hier où il lui a fait part de son souhait de partir en optant pour un autre club qui lui donnera la chance de jouer mais surtout relancer sa carrière. Mais finalement, le président a su convaincre Mansouri pour rester pour au moins jusqu’à la fin de la saison, en lui faisant savoir que l’équipe aura besoin de lui lors de la phase retour et qu’il aura bel et bien la chance de jouer. Convoité par plusieurs clubs du championnat, Smaïl Mansouri poursuivra l’aventure avec les Rouge et Noir. La preuve, il s’est envolé avec l’équipe pour la Tunisie pour effectuer le stage hiverna avec les meilleurs sentiments.

A.S.

 

Sayoud : «Personne au CRB ne m’a contacté et je ne suis pas contre l’idée de rester»

Annoncé au CRB, Amir Sayoud dément tout contact avec ce club, c’est ce qu’il nous a affirmé lorsque nous l’avons joint au bout du fil. «Je n’ai reçu aucun contact du CRB et je n’ai négocié avec personne. Je suis lié avec l’USMA jusqu’en 2020 et le club qui me veut doit tout d’abord passer par la direction de mon club pour négocier ma lettre de libération. Je préfère plutôt rester concentré sur la préparation de mon équipe. On va effectuer le stage hivernal en Tunisie et on fera tout pour le réussir », a-t-il affirmé. Poursuivant sa déclaration, le meneur de jeu usmiste avoue qu’il n’a jamais songé quitter l’USMA. Certes, il n’est pas satisfait de sa situation dans la mesure où il a été peu utilisé par les différents entraîneurs qui se sont succédé au club durant toute la phase aller. Mais il connaît bien ses qualités et est déterminé à cravacher dur lors de la préparation hivernale afin de revenir en force lors de la phase retour et être ainsi au niveau des espérances des supporters qui attendent beaucoup de lui. «Il est vrai que je ne suis pas amplement satisfait de ma situation au sein du club. J’avoue que j’aurais pu beaucoup mieux faire, mais malheureusement je n’ai pas eu la chance suffisante pour montrer ce dont je suis capable. Franchement, je ne suis pas contre l’idée de rester à l’USMA, d’autant plus que je suis toujours sous contrat. Tous les moyens sont réunis pour que je réussisse dans ce club, mais il faut que je joue d’une manière régulière. Dans tous les cas de figure, je vais fournir plus d’efforts lors de la préparation hivernale pour convaincre mon entraîneur. Je ferai de mon mieux pour revenir en force lors de la phase retour et être ainsi au niveau des attentes de tout le monde que ce soit les dirigeants, le staff technique que les supporters », a-t-il indiqué.

A. S.