Pré-honneur de Béjaïa : L’US Soummam accède en division honneur

Publié le : par : Rahib Medhouche
  • Agmenter la police
  • Diminuer la police
  • Rétablir la police
  • Partager sur :
  • Recommander sur :

Comme annoncé dans notre édition de vendredi passé, un match capital attendait les Jaunes de l’US Soummam au Rouge du Ghalia Club de Béjaïa.

Pré-honneur de Béjaïa : L’US Soummam accède en division honneur

Ce match s’est joué au stade Opow de Béjaïa et il était à sens unique, puisque le leader a gagné sur le score de six à un devant une équipe du Ghalia composée dans sa majorité des jeunes juniors. Les buts de la rencontre ont été inscrits par Guerrari (2 buts), Moumen (1), Salim (1) et Younsioui. Ce résultat lui permet d’accéder donc en division honneur de Béjaïa, alors que le NRB Semaoun, soit le dauphin, qui espérait un faux pas du leader pour lui chiper la 1re place, a gagné en déplacement devant l’US Amalou, mais ce résultat n’a pas suffi aux gars de Semaoun pour y accéder, mais c’est l’US Soummam qui accède ainsi après quelques années de disettes. Pour ceux qui ne connaissent pas l’US Soummam, disons que ce club a été créé le 10 mai 1991. Depuis le début de la saison qui vient de s’achever, il a mené le bal dans le groupe pré-honneur de Béjaïa, et ne quittant cette 1re place que rarement. Le club, qui a disputé jusque-là 20 rencontres, a gagné 16, fait trois matches nuls et enregistré une seule défaite. L’étoffe d’un champion quoi et qui a inscrit 58 buts, soit la meilleure attaque et encaissé 16, soit la deuxième meilleure défense après celle du NRB Semaoun qui en a encaissé que onze. Ce club qu’est l’USS a une ossature dont les joueurs sont presque tous de même niveau, jeunes dans leur majorité, mais bien encadrés par deux joueurs expérimentés et très respectés de tous, à savoir Nabil Bourai, Arezki Benallouache (un garçon d'exception qui depuis août 2012 n'a raté aucun match, mais aussi aucune séance d'entraînement). Le comité directeur est composé de 4 personnes, entre autre le président qui a pour nom Mouloud Kadri, Nacer Mekriou (trésorier), Ahmed Keddou (DTS) et Mohamed Chelhab qui est secrétaire. Ce dernier ainsi que Mouloud Kadri sont des membres fondateurs et respectivement S/G et V/P de mai 1991 au 30 juin 2002 puis respectivement S/G et président du 20 août 2012 à cet instant. L’US Soummam est entraîné en ce moment par Mohand Melizou, un ex-joueur de l’USS, de la JSMB, de l’USOA et du MOB.

R. M.

 

Ils ont dit :

Kadri Mouloud (président) : «On a tous bossé»

«Enfin, le championnat est terminé et nous avons réussi à atteindre notre objectif quoique la tâche était difficile, surtout avec un seul point d’écart (avance) que nous avions sur le NRB Semaoun qui était tout juste derrière nous. Ce sont des matches de coupe, on y a cru et au bout une accession en division honneur. Depuis le début de saison, on n’a pas lâché et les joueurs avaient confiance en les dirigeants, dont je suis le président du club. La course-poursuite entre notre équipe et le NRB Semaoun a duré jusqu’à la fin de l’exercice. Je vous dis une chose, l’année prochaine, je vais former une bonne équipe pour accéder et ne pas s’éterniser dans le groupe honneur. Je suis revenu de bon cœur dans cette équipe et le résultat est là».

 

Mohamed Chelhab (SG) : «On a réussi à redorer le blason du club»

«Depuis le début de la saison, tout le monde a travaillé la main dans la main pour y arriver. On remercie les joueurs qui ont su se transcender depuis le début de saison. Je dirais, en plus de l’USS qui mérite son accession, deux autres équipes la méritent, le NRB Semaoun et Bouhamza. Il y avait un point d’écart entre nous et le dauphin, et cela a duré jusqu’à la fin de l’exercice. De notre côté, on était revenus pour faire un pas en avant et nous allons continuer sur cette même lancée, la saison prochaine».

 

Melizou Mohand (entraîneur) : «Accession méritée»

«Certes, l’accession était difficile à se dessiner, mais on a réussi quand même à atteindre cet objectif d’aller en groupe honneur de la wilaya. Un point d’écart depuis la phase retour, c’était difficile de le faire et de le garder. Dieu merci, il y a l’accession qui vient couronner les efforts consentis par tout un chacun parmi nous. S’il y a des enseignements à tirer, je dirais que le niveau est équilibré et en ce qui nous concerne, nous avons tous travaillé et je rends aussi hommage à Lyazid Azzi, qui a bien travaillé lui aussi dans cette équipe, avant son départ vers la fin de la phase aller».

 

Benallouache Arezki : (le plus vieux joueur et le plus régulier) : «Dieu merci, nos efforts ont payé»

«On a bien travaillé et le staff technique a fait du bon boulot dans cette équipe. Les joueurs ont bien bossé, et je remercie Lyazid Azzi pour le travail qu’il avait effectué avec le groupe. Me concernant, si je suis régulier, c’est parce que j’aime le foot et tant que j’ai donné la parole au club, je ne peux lésiner sur les efforts, afin de donner ce plus attendu de moi. Je dédie cette accession aux habitants d’Ighil Ouazzoug, comme je remercie mes voisins de Sidi Ahmed».

 

Moumeni Farès (Le plus jeune joueur) : « L’accession n’était pas facile »

« Depuis le début de saison, on s’est tracé comme objectif l’accession en honneur de Bejaia et voila que cette accession est acquise. On avait bien bossé et j’avoue que nous avons rencontres dés équipe difficiles à manier et d’autres d’un niveau faible. Je dédie cette accession à tous les fans qui aiment l’USS ».

R. M.

 

Ils sont artisans de l’accession :

 

Staff dirigeant et technique 2012/2013 :
Président du CSA : Mouloud Kadri
Secrétaire Général du CSA : Mohamed Chelhab
Trésorier : Nacer Mekriou
DTS : Ahmed Keddou
Entraîneur des seniors : Mohand Melizou
Entraîneur des juniors : Wahib Boubalou
Entraîneur des cadets : Mahmoud Lies
Entraîneur des minimes : Brahim Mezai

Effectif : Saison 2012/2013 :
Adouane Ali (Né le 14/03/1983) et Kherouni Tawfik (né le 19/07/1988), Rahmani El-Hocine (né le 04/09/1988), Moumeni Farès (né le 12/12/1991), Meniche El Khiar (né le 08/02/1986), Bourai Nabil (né le 06/07/1980), Bouhris Fawzi (10/12/1991), Tabli Nadjim (né le 19/11/1985), Hamitri Achour (né le 11/07/1987), Laib Mounir (01/02/1983), Benalouache Arezki (12/05/1980), Grari Imadeddine (20/05/1991), Younssaoui Youghourta (29/08/1983), Zouaoui Salim (08/07/1984), Aït Zenati Nabil (12/07/1986) Bouamama Salim (07/05/1985) et Mernache Nadir (01/03/1981.)