Fermer le cadre

CAN 2013 : la FAF a arrêté le barème des primes

Publié le : par : Amirouche B.
  • Agmenter la police
  • Diminuer la police
  • Rétablir la police
  • Partager sur :
  • Recommander sur :

La Fédération algérienne de football a décidé du montant à octroyer aux joueurs de l’équipe nationale en cas de sacre final lors de la prochaine Coupe d’Afrique des nations. Le moins que l’on puisse dire est que les sommes sont relativement importantes. 1/2 milliard pour gagner la coupe d’Afrique ; 200 millions le 1er tour, puis 100 millions à chaque tour

CAN 2013 : la FAF a arrêté le barème des primes

Un demi-milliard de centimes (50 000$), c’est la somme qu’empocherait chaque joueur de l’équipe nationale en cas de victoire finale lors de la prochaine Coupe d’Afrique des nations. Ce montant  devrait satisfaire les gars de Vahid Halilhodzic et les encourager encore plus à aller jusqu’au bout lors de ce tournoi.

11,5 milliards, rien que pour les joueurs…

Chaque tour passé signifie une partie de cette somme. Si Medjani et ses camarades passent le premier tour, ils auront droit à 200 millions centimes (20 000 $). Passer les ¼ est synonyme de 100 000 millions supplémentaires (si les joueurs atteignent les 1/2 finale, ils auront droit à 300 millions). La même somme leur sera ajoutée en cas de passage en finale et de victoire lors de l’ultime match. En tout, c’est 500 millions de centimes qui garniront le compte de chaque joueur, à condition bien sûr qu’ils reviennent avec le trophée à Alger. En tout, la FAF a décidé de débloquer 11,5 milliards de centimes comme primes de joueurs. Si on rajoute la prime de Vahid Halilhodzic, celles de son staff technique, médical, administratif et logistique, ainsi que les frais de l’hébergement, les extras, la restauration… On pourra dire que l’instance footballistique algérienne devra débourser au moins 20 milliards lors de cette Coupe d’Afrique des nations. 

En 2010, la FAF avait offert le double…

Il est clair que les primes décidées par la FAF sont relativement élevées, mais si on revient 3 ans en arrière, plus exactement à la CAN 2010 qui s’est déroulée en Angola, on remarquera qu’à cette époque là, Mohamed Raouraoua avait promis le double. 100 000 € en cas de sacre final, soit plus d’un milliard de centimes pour chaque joueur si on avait réussi à remporter la Coupe. La FAF est officiellement plus riche aujourd’hui qu’elle ne l’a été en 2010, mais lors de cette dernière année, les camarades d’Antar Yahia s’étaient qualifiés à la Coupe du monde, ce qui a poussé les partenaires de la Fédération algérienne de football à faire des efforts supplémentaires.

Y aura-t-il des initiatives personnelles de la part des partenaires ?

En plus de l’argent que les joueurs percevront comme primes lors de la CAN, il n’est pas à écarter que les partenaires de la FAF fassent des cadeaux aux joueurs selon leurs activités. Nedjma, LG, Peugeot, Coca Cola et Puma pourraient décider de motiver les joueurs ou de les récompenser en cas de parcours honorable.

A. B.