Fermer le cadre

MOB 0 - NAHD 0 : Belhani écœure Béjaïa

Publié le : par : M. A.
  • Agmenter la police
  • Diminuer la police
  • Rétablir la police
  • Partager sur :
  • Recommander sur :

Dans un match très disputé entre deux prétendants en force à l’accession, le Mouloudia de Béjaïa, actuel leader de la Ligue 2, n’a pu faire mieux qu’un match nul zéro partout devant une solide équipe du NAHD emmenée par un Belhani des grands jours.

MOB 0 - NAHD 0 : Belhani écœure Béjaïa

Le début de la rencontre sera très animé entre deux formations qui entameront la partie sans le moindre round d’observation. Ce sont toutefois les Crabes qui se créeront les occasions les plus nettes, à commencer par celle d’Akrour, qui verra son coup franc bien brossé de la droite de la surface nahdiste boxé en corner par Belhani (3’). Dix minutes plus tard, Nemdil déborde sur la droite et centre sur Djaballi, lequel voit sa tête passer au-dessus du cadre, alors qu’il était excellemment placé (13’). Le jeu se stabilisera par la suite au milieu de terrain, avec quelques incursions timides de part et d’autre, notamment de la part d’Ahmed-Benyahia, qui fut très remuant sur son couloir droit. On notera toutefois quelques occasions de la part des locaux, tout d’abord par l’intermédiaire de Djaballi qui profite de l’avantage laissé par l’arbitre avant d’éliminer deux adversaires et frapper au but, le ballon qui prenait le chemin des buts sera sauvé sur la ligne par Guebli (33’). Mais l’occasion la plus nette fut celle, où bien servi par Ferhat à l’entrée de la surface de réparation, Akrour place une frappe puissante, mais Belhani était à la parade, le cuir revient sur Djaballi, mais reprend du plat du pied, et alors que tout le stade croyait à l’ouverture du score, Belhani à la faveur d’un magnifique réflexe dévie le cuir en corner d’une parade exceptionnelle (41’). Belhani ne s’arrêtera pas là, puisqu’il annihilera une autre occasion des Crabes, lorsqu’il déviera en corner un magnifique coup franc des 18m de Hamlaoui (44’).

 

La seconde période débutera de la même façon que sa devancière, avec une équipe du MOB déterminée à faire trembler les filets adverses, alors que de l’autre côté, les Nahdistes semblaient suivre une stratégie qui consistait à contenir l’adversaire avant de porter l’estocade lors du dernier quart d’heure. La première occasion de ce second half est à mettre à l’actif de Rahal qui récupère aux abords de la surface un ballon perdu par Khedis, mais sa frappe est bien captée par Belhani (47’). Le même Belhani continuera à écœurer les attaquants adverses, lorsque bien embusqué dans la surface de réparation, Akrour récupère un ballon perdu par la défense adverse et se retrouve devant des bois vides, mais c’était sans compter sur la vista d’un incroyable Belhani qui anticipe la frappe pour chiper le cuir dans les pieds d’Akrour (51’). La domination des Béjaouis se poursuivra, le show Belhani aussi, lorsqu’il déviera encore une fois en corner un coup franc bien botté par Hamlaoui (52’). Le jeu se stabilisera au milieu de terrain pendant de longues minutes, avant que la domination du MOB ne reprenne de plus belle lors du dernier quart d’heure. Mais il était dit que Belhani allait être l’homme de cette partie, lorsqu’il déviera sur sa transversale un très bon coup franc d’Akrour, le cuir reviendra sur Rahal, mais Slimi intervient en catastrophe pour éloigner le danger (82’). C’était la dernière occasion de ce match qui verra les deux formations se quitter sur un match nul et vierge. Un résultat qui fait plutôt les affaires des Nahdistes qui auront à jouer deux matches de suite à domicile.

M. A.

 

Fiche technique :

Stade Unité Maghrébine, Béjaïa, temps frais, affluence nombreuse, pelouse en très bon état.

Arbitrage de M. Saïdi assisté de MM. Hadj Saïd et Rezgane.

 

Avert. : Chebana (7’) – MOB.

Zerrouki (18’), Belhani (35’), Guebli (45’+3), Khiter (70’) - NAHD

 

MOB : Toual, Baouali, Chebana, Guedjali, Hamlaoui, Ferhat, Rahal, Akrour, Nemdil, Djahel (Amrane 54’), Djabali (Aït Ali 74’)

Ent. : Rahmouni

 

NAHD : Belhani, Khiter, Khedis, Slimi, Guebli, Boussaid, Bendebka (Ousmail 74’), Zerrouki, Madi (Zennou 60’), Ahmed-Benyahia, Brinis

Ent. : Gaci 

 

 

Accrochage sans gravité entre supporters

Cette belle confrontation entre le NAHD et le MOB a été caractérisée par un fair-play total au niveau du rectangle vert. Ce n’était malheureusement pas le cas chez les supporters des deux camps. On a pu constater quelques accrochages entre eux, avant la rencontre, aux abords du stade de l’Unité maghrébine, mais fort heureusement sans gravité ni dégâts.

 

Le wali de Béjaïa dans la tribune d’honneur

Les bons résultats du MOB en ce début de saison ont eu des conséquences très positives sur les finances du club, puisqu’on enregistre à chaque rencontre jouée au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa, des affluences de plus en plus importantes. La rencontre d’hier face au NAHD n’a pas dérogé à la règle, avec une affluence record. Reste qu’on a pu enregistrer la présence d’un supporter  particulier, il s’agit du wali de Béjaïa, fervent supporter du MOB, lequel a tenu à être présent dans les travées pour soutenir moralement son équipe qui joue l’accession cette saison.

 

Partie arrêtée pour quelques minutes en raison des fumigènes

On jouait la 28e minute, lorsque l’arbitre de la rencontre, M. Saïdi, ordonnera l’arrêt momentané de la partie, et ce, à la suite de l’utilisation abondante de fumigènes de la part des supporters du MOB, ce qui a créé un énorme brouillard qui a rendu la visibilité pratiquement nulle sur le terrain. L’arrêt de la partie a duré un peu moins de deux minutes, puis le match a repris.

 

Ferhat remplace Benhocine

Absent pour cause de blessure contractée lors du dernier match face au RCA, le jeune défenseur latéral droit du MOB, Benhocine, a été remplacé par son coéquipier, Ferhat, lequel a eu à occuper un poste inhabituel, lui qui demeure un milieu de terrain défensif de formation. Ferhat a été préféré par le coach Rahmouni à son coéquipier, Berrami, pourtant bien plus apte à occuper ce poste. La raison de ce choix est la méforme de l’ex-joueur du SAM, qui n’a pas été à la fête lors des dernières rencontres de championnat.

 

Djabali préféré à Amrane

Buteur attitré du MOB depuis l’entame de la saison, Amrane a été placé sur le banc de touche par son entraîneur, M. Rahmouni, lequel a préféré ménager son poulain après avoir fourni un très bon match mardi dernier face au RCA. Ce n’est qu’après la reprise de la seconde période qu’Amrane a été incorporé à la place de son coéquipier, Djahel.

 

Un match sous haute tension

Annoncé comme le match phare de cette 12e journée de Ligue 2, la rencontre qui a opposé le Nasria et son homologue du MOB a tenu toutes ses promesses, notamment sur le plan engagement et intensité de jeu. La rencontre s’est même jouée sous haute tension, où un climat électrisé était perceptible au stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa, dans une rencontre qui opposait deux prétendants en force à l’accession. On notera tout de même que la partie s’est terminée dans un fair-play total entre les joueurs des deux camps, mais aussi dans les gradins.