Hannachi veut Mavugo Laudy
Hannachi veut Mavugo Laudy

Publié le : par : Mohamed A.
  • Agmenter la police
  • Diminuer la police
  • Rétablir la police
  • Partager sur :
  • Recommander sur :

Comme nous l'avons rapporté précédemment, le président Mohand-Chérif Hannachi est sur les traces d'un attaquant africain de nationalité burundaise. Selon une source autorisée, il s'agit de Mavugo Laudy qui joue pour l'équipe de l'AS Police.

Hannachi veut Mavugo Laudy
Agé à peine de 20 ans, cet international burundais a été proposé à la direction de la JSK par un manager dont les dirigeants ont préféré taire le nom pour le moment. Cet attaquant dont on dit beaucoup de bien est convoité par d'autres clubs et sa venue à la JSK n'est pas acquise pour le moment.

Karouf s'est renseigné sur lui  
D'après notre source, l'entraîneur Mourad Karouf s'est renseigné sur ce joueur quelques jours seulement après que son CV ait atterri sur le bureau de Hannachi. Il a, en effet, appelé au téléphone son entraîneur en équipe nationale, à savoir Adel Amrouche, pour tenter de récolter le maximum d'informations sur ce joueur. Il semble que le coach algérien de la sélection burundaise l'a énormément encensé, mais on ignore pour le moment si les dirigeants de la JSK sont entrés en contact avec lui. N'ayant droit qu'à un autre joueur de nationalité étrangère étant donné qu'il est contraint de garder l'international ivoirien Madani Camara, le président Hannachi comptait au départ résilier le contrat de l'ex-pensionnaire du MCEE, mais il s'est vite rendu compte qu'il ne peut le renvoyer sans l'avoir indemnisé.
Le président promet un grand attaquant africain
Tout en promettant un grand attaquant africain, le président Hannachi refuse catégoriquement de dévoiler son identité pour éviter la surenchère des autres clubs. Toutefois, d'après l'un de ses proches, sa priorité est d'engager l'attaquant Mavugo Laudy. Il ciblait au départ l'international malien du TP Mazemble, Cheibane Traoré, mais comme il n'a pas les moyens pour concurrencer le président du club congolais, il s'est rabattu sur l'attaquant burundais. Ainsi, pour ne pas se tromper sur sa valeur comme ce fut le cas pour l'attaquant Makan Dembélé, Hannachi a chargé son entraîneur de discuter directement avec Adel Amrouche.   
M. A.