Boudebouz presque rétabli
Boudebouz presque rétabli

Publié le : par : A. B.
  • Agmenter la police
  • Diminuer la police
  • Rétablir la police
  • Partager sur :
  • Recommander sur :

Annoncé incertain jusqu'avant-hier face au Rwanda à cause de sa tendinite à la cuisse, Ryad Boudebouz s'est entraîné hier à Blida, mais en solo.

Boudebouz presque rétabli
  Il a eu droit à un travail spécifique, presque le même que celui suivi par Aoudia, Doukha et les autres blessés au cours de ces derniers jours.  
La séance d'entraînement a duré 1h30. Elle a été dirigée par le préparateur physique de l'équipe nationale, Cyril Moine, mais a été suivie de très près par l'entraîneur en chef, Vahid Halilhodzic. En effet, en plus de s'être occupé des autres joueurs, Vahid n'a pas arrêté de faire des allers-retours pour voir Ryad et s'informer auprès de Cyril Moine comment son joueur répondait au programme. 

Ryad a tenu le coup
La séance a commencé par des tours de piste en compagnie de Cyril Moine. Ce dernier a ensuite dirigé une longue séance d'échauffement où la partie inférieure du corps a été ciblée. Ryad Boudebouz, toujours en solo, a ensuite pris un ballon, fait quelques passes, jonglé et effectué des conduites de balle. A la fin de la séance, Cyril Moine a appelé le joueur à effectuer une très longue séance d'étirement où les muscles de la cuisse, notamment la gauche, ont été visés. En douceur, Boudebouz a étiré le muscle touché et n'a montré aucun signe de gêne ou de difficulté à le faire. Si la blessure de Boudebouz ne s'était pas complètement cicatrisée, il aurait ressenti des douleurs, ce qui n'a pas été le cas. Vahid Halilhodzic qui tient plus que tout à aligner le milieu de terrain des Verts ce samedi a assisté presque à toute la séance d'étirement. Debout à moins d'un mètre de son joueur, il n'arrêtait pas de lui demander de faire des trucs. «Qu'est-ce que tu ressens ? Comment tu te sens…», demandait le coach à son joueur. Bonne nouvelle donc pour les Verts qui devraient récupérer Boudebouz.  
A. B.