Accédez directement au site compétition

Ollé-Nicole : «Belkalem peut jouer sans problème en sélection»

Hier, on vous disait dans ces mêmes colonnes qu’Essaïd Belkalem pourrait bien être la solution de Lucas Alcaraz dans l’axe de la défense des Verts, et cela à commencer par le prochain stage prévu la fin de ce mois de mai. Le coach national accompagné de Hakim Medane qui connaît lui aussi bien l’ancien Canari, ont eu une longue discussion avec ce dernier lui faisant savoir qu’il comptait sur lui. Et bien voulant connaître avec exactitude l’état de forme de Belkalem cette saison, nous avons pris attache avec son entraîneur actuel qui n’est autre que l’ancien coach usmiste Didier Ollé-Nicole. L’entraîneur français ne tarit pas d’éloges au sujet de son défenseur. Entretien.

 

Vous coachez Essaïd Belkalem depuis cinq mois maintenant, dans quel état de forme le trouvez-vous ?

Comme vous venez de le dire, moi cela fait cinq mois que je suis à la tête du staff technique du club d’Orléans, et pour répondre simplement à votre question, je dirai que Belkalem joue tout le temps en tant que titulaire au sein de mon effectif. Certes il n’a pas joué les deux derniers matchs en raison de douleurs au dos, bon ce n’était pas très grave mais il n’était pas à 100% de ses capacités. Il va certainement réintégrer l’équipe pour ce dernier match décisif quant au maintien ce week-end face au Havre 

 

Donc vous estimez qu’il est au top de sa forme ?

Oui, oui, et sans la moindre hésitation. C’est un garçon de devoir, très athlétique avec un très bon jeu de tête. Sa grande force c’est aussi sa bonne lecture du jeu et le fait qu’il soit intraitable dans le un contre un. Essaïd a donc beaucoup de grands atouts et il est très bien revenu suite à ses blessures à répétition. Comme je viens de vous le dire depuis cinq mois il a joué tous les matchs. Donc avec la répétition des rencontres et le rythme des entraînements, il est revenu à son meilleur niveau en retrouvant ses automatismes et sa condition physique…

 

Considérez-vous Belkalem comme un joueur-clé de votre effectif ?

Oui, bien sûr. Certes, il n’est pas très vif sur les appuis, mais il sait compenser cela par son intelligence et sa bonne lecture du jeu. C’est un défenseur sérieux et solide, et je pense qu’il n’est plus à présenter puisque les Algériens le connaissent très bien. Lors de la phase aller, je n’étais pas là, mais concernant la deuxième partie du championnat, je dirai que c’est un très bon défenseur de Ligue 2 française.

 

Pensez-vous qu’il peut être utile en sélection nationale actuellement ?

Bien sûr et il peut tenir sa place au sein de l’effectif algérien sans aucun problème. Pour avoir entraîné en Algérie, et connaissant bien cette équipe nationale algérienne y compris les joueurs susceptibles de jouer dans l’axe de cette défense, oui Belkalem  peut être très utile et4 rendre énormément de services aux Verts. S’il jouait en 10 et qu’il était en concurrence avec Mahrez ou Brahimi, un poste où il y a beaucoup de qualités, les choses auraient été plus compliquées pour lui, mais de ce que j’ai vu et je vois en Algérie, il peut jouer sans le moindre souci. Après je ne suis pas sélectionneur…

 

Mais vous donnez votre avis ?

Tout à fait puisque vous me le demandez. J’estime même et ayant suivi avec intérêt le parcours de l’Algérie durant la précédente CAN au Gabon que Belkalem aurait pu jouer, et je suis certain qu’il aurait été très performant. Maintenant il y a un sélectionneur qui est en place, c’est lui qui fait ses choix, mais ayant coaché ce joueur ces derniers mois, et au vu de ce que j’ai pu constater dans le jeu de l’Algérie, Belkalem peut prétendre non seulement à une convocation mais à un place de titulaire.

 

Un match décisif vous attend ce vendredi ?

C’est tout simplement le match du maintien. Nous avons notre destin entre nos mains lors de notre déplacement au Havre. Ça se jouera jusqu’à l’ultime seconde entre Auxerre, le Red Star et nous-mêmes On verra bien. A la fin, permettez-moi juste de saluer tous les Algériens, car je garde un super bon souvenir de mon passage à l’USMA.   

Asma H. A.

 

 

Classement