Fin d’espoir pour la sélection nationale A’ (joueurs locaux). Celle-ci ne jouera pas finalement la phase finale du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) prévu au début de l’année prochaine au Maroc.

Surement pour effacer l’image d’un entraîneur anti-pros qu’il s’est lui-même collée, Rabah Madjer, à travers sa conférence de presse et l’interview qu’il a accordé récemment à Jeune Afrique tente par tous les moyens de rassurer nos joueurs évoluant en Europe. L’ancien ballon d’Or africain ne s’arrête pas là, il est allé remettre le Dragon d’or à Porto à Brahimi qu’il a ensuite couvert d’éloges. L’opération séduction a commencé.

 

Moins d’une semaine après sa première sortie médiatique officielle en tant que nouveau sélectionneur national, et avant de rallier hier Porto pour remettre un trophée à Brahimi, Rabah Madjer a accordé une interview exclusive au premier média étranger l’ayant sollicité.

Jeudi dernier lors de sa conférence de presse au Centre technique national de Sidi Moussa, et avant même de donner la parole aux journalistes pour poser leurs questions, Rabah Madjer a tenu à faire une mise au point concernant ses déclarations quant aux Verts évoluant à l’étranger.

Lundi dernier, on vous annonçait en exclusivité dans nos colonnes la convocation de l’ancien joueur du NAHD, de la JSK et de l’ESS, Djamel Benlamri, en l’occurrence.Djamel Benlamri évolue en Arabie saoudite depuis la saison dernière et plus précisément au sein du club d’Echabab Essaoudi.