Algérie-Guinée aura été l’une des plus ennuyeuses rencontres de l’EN de ces 4 dernières années, cela a déçu la galerie venue en grand nombre découvrir une nouvelle version de la sélection, lancée en juin dernier par le même sélectionneur à savoir Djamel Belmadi, mais l’équipe n’a pas été au rendez-vous.

L’entraîneur national Djamel Belmadi s’est dit satisfait du résultat de la rencontre et surtout de la réaction de certains joueurs, notamment les revenants et ceux qui ne jouent pas souvent, d’après lui c’était le but principal de ce match : « On avait des nouveaux à voir dans ce match et des éléments qui n’ont pas eu du temps de jeu, on avait Tougaï qui a joué contre l’Iran, Bentaleb qui n’a pas joué avec nous depuis longtemps, Delort aussi, Ounas, Bendebka aussi n’a pas beaucoup de matches, Zeghba, on a essayé beaucoup de joueurs, ils ont donné une grande satisfaction, plus important que le résultat c’est vrai c’est important ; mais on voulait voir les joueurs, qui n’ont pas eu l’opportunité de jouer, c’est ça le but de ce match. »

« On a eu droit à une très bonne opposition »

Le coach évoque le jeu des Guinéens, il reconnaît leur suprématie : « Cette équipe nous a toujours créé des difficultés, des éléments très athlétiques, matures, et qui ne craignent pas de jouer, en plus il faut un vécu ensemble pour avoir un jeu fluide contre un tel adversaire, on n’est pas tombés contre une petite équipe, c’était une très bonne opposition aujourd’hui. »

 « Les pilliers sont des gagneurs »

L’entréen en jeu des pilliers comme Mahrez, Slimani et Belaïli a apporté le plus escompté, pour le coach, ce n’est pas une surprise : « L’idée de la gagne est toujours là. On n’a pas réussi à rester 35 matches invaincus pour rien, ça montre qu’on a la culture de la gagne, surtout les cadres, ils savent  qu’il faut chercher la victoire, mais la priorité c’est de voir des joueurs  ceux qui n’ont pas beaucoup joué en sélection et n’ont pas joué ensemble,  ils n’ont pas d’automatismes, ni le vécu ensemble pour avoir une qualité de jeu importante, mais je suis satisfait d’eux. »

« Il faut beaucoup de travail à Mrezigue »

Le coach n’a pas aligné Mrezigue et Zedadka, rien d’alarmant d’après lui, lui qui ne veut pas griller ses joueurs : « J’ai un principe de ne pas mettre le joueur en difficulté, là où je sens qu’il n’est pas prêt, Mrezigue a 3 jours avec nous, il a des moyens  certes, mais c’est un autre niveau, il lui faut beaucoup de travail, c’est un joueur d’avenir,  je préfère le mettre dans une situation plus confortable comme Amoura, il a patienté et ces 4 derniers matches il joue, il commence à se sentir au niveau international. »

 « Le Nigeria a aligné ses remplaçants contre les locaux »

Concernant le match de mardi, Belmadi sait qu’il aura droit à une équipe-type des Super Eagles, il veut être prêt pour leur infliger une 3e défaite de suite : « J’ai vu le onze du Nigeria, c’est un bon résultat, ce n’était pas l’équipe-type, on le savait avec Madjid, ils allaient faire comme nous, ils ont laissé 95% de l’équipe pour le 2e match, ils ont comme but de nous déjouer, on a joué cette équipe 2 fois durant mon mandat, on a gagné, ils ont cet esprit de revanche et ils sont venus dans cet objectif, ça sera un bon match, on espère être au rendez-vous. »

« Le public d’Oran est à remercier »

« On remercie le public d’Oran, 17 ans c’est trop, l’Ouest aime le foot, je suis de Mostaganem et je sais cela, c’est une région qui a enfanté des joueurs internationaux et qui en sort encore, on a été heureux ensemble, et il nous reste encore un autre match contre une équipe forte, on est déjà pressés à jouer ce match, on va essayer de faire encore un grand match avec ce public. »

S.M.A