Alors que le milieu de terrain Hacene Dalil Khoudja n’était pas dans l’effectif retenu par le coach Benchouia pour la nouvelle saison 2022/2023, il figurait toujours au niveau de la LNFA comme joueur de l’USMH parce qu’il était encore sous contrat avec le club. L’ex-joueur de l’ES Ben Aknoun refusait de résilier son contrat, avant de trouver un club preneur. Il ne voulait en aucun cas se retrouver sans club la saison à venir. Le joueur a fini par trouver un terrain d’entente avec la direction du club harrachi pour résilier son contrat. Il serait sur le point de rejoindre les rangs de l’IBKEK, nouveau promu en Ligue 2. Cette nouvelle va permettre à la direction de libérer une place pour l’une des nouvelles recrues.

 

En attendant Bidani

L’autre joueur qui n’a pas été retenu par le coach Benchouia, et qui n’a toujours pas résilié son contrat, c’est le défenseur central Bidani. Il a été une nouvelle fois approché cette semaine par la direction afin de résilier son bail. Mais aucun accord n’a été trouvé pour le moment. Bidani refuse catégoriquement de quitter le navire harrachi, estimant qu’il est lié au club et qu’il est décidé à aller jusqu’au terme de son contrat signé la saison dernière. La direction harrachie espère s’entendre avec le jeune Bidani afin de libérer une dernière licence et d’éviter de compter un joueur indésirable.

  1. A.

 

Le nouveau maillot sera présenté ce samedi

Alors que l’ouverture de la saison approche à grands pas, la direction, qui s’est engagée avec ADS Sport pour équiper l’équipe cette saison, est sur le point de présenter son nouveau maillot. En effet, nous avons appris d’une source digne de foi que le nouveau maillot de l’USMH sera présenté ce samedi par la direction. Elle présentera les deux maillots à domicile aux couleurs du club en jaune et noir, ainsi que le maillot extérieur en blanc.

  1. A.

 

En amical : ESBA 2 - 0 USMH

Lors d'une rencontre qui s'est jouée sur le terrain du stade El-Mokrani de Ben Aknoun, l'USMH a encore une fois essuyé une défaite sur le score de deux buts à zéro face à la formation de l'ES Ben Aknoun. Cette huitième et ultime joute amicale n'a donc pas permis aux poulains de Mohamed Benchouia de se rassurer, avant d'entamer la saison dans une dizaine de jours.

  1. A.

 

Tags:

Alors que le Nasria a enregistré pas moins de 17 nouvelles recrues depuis l’entame du mercato estival, dont une bonne partie de jeunes, la direction du club nahdiste, à sa tête le manager général Sid Ahmed Khedis, n’a pas encore bouclé son mercato, notamment après les dernières prestations en demi-teinte de l’équipe, qui ont fait ressortir la légèreté de l’effectif sur le plan offensif.

Tags:

Pour leur 7e match amical de préparation depuis l’entame de la présaison, les Harrachis se sont une nouvelle fois inclinés sur le score de 2 buts à 0 au WAB, au stade Mohamed-Reggaz de Boufarik.

Tags:

A moins de deux semaines du début de la saison, le Nasria poursuit sa préparation pour entamer ce nouvel exercice à Mascara de la plus belle des manières.

Après les bouleversements, cet été, avec le renouvellement de l’effectif à hauteur de 80%, le Nasria new-look est clairement plus jeune. Son effectif est composé majoritairement de joueurs de moins de 25 ans, à quelques exceptions près. Alors que le coach Saber Bensmain affirme avoir déjà sa petite idée sur son onze qui débutera la saison, nous revenons dans notre livraison d’aujourd’hui avec une petite lecture sur l’effectif, la forme des uns et des autres qui va sans nul doute peser dans la balance pour trancher le onze qui affrontera le GCM dans 10 jours.

 

Ils sortent du lot

Au vu des matchs de préparation disputés jusqu’à présent, deux éléments sont sortis du lot, à savoir le gardien de but Alaoui Feth-Eddine, qui a été constant dans ses performances, et surtout rassurant dans ses interventions, ainsi que le défenseur central Haddouche Ilyes, un joueur qui s’est affirmé lors des matchs de préparation patron de la défense. Il a été nettement au-dessus de tous ses coéquipiers en termes de performances. D’autres éléments à l’image de Messaoudi, Aissaoui ou encore Mendil ont été plutôt bons durant cette préparation ; ils méritent eux aussi une place sur l’échiquier nahdiste.

 

Ils peuvent mieux faire

Certains joueurs ont eu des hauts et des bas lors des matchs de préparation en affichant de belles prestations et d’autrefois de moins bonnes. Parmi ces joueurs qui peuvent clairement faire mieux, on citera le défenseur central Harizi Samy, le latéral droit Chennaf Adel, les milieux de terrain Boukembouche Karim, Kherza Chemseddine, Mokrane Billel et Khedmadji Abdelhakim, sans oublier également les deux jeunes attaquants Mecha Mohamed et Bensegheir Hamza. Tout ce beau monde a besoin d’un peu plus de régularité pour se faire une place permanente sur l’échiquier nahdiste.

 

Ils doivent se réveiller

Il y a aussi lieu de relever que certains joueurs, qui ont pourtant fait leurs preuves par le passé, n’arrivent pas à retrouver leur niveau de la période préparatoire. On citera à titre d’exemple les milieux de terrain Mounir Ait L’Hadi et Hamdaoui Zohir, deux éléments, qui ont des capacités, mais qui n’arrivent pas à les exploiter. Bekouche Mohand est lui aussi loin de son niveau, il n’arrive pas à décoller, au même titre d’ailleurs que le jeune Derrardja Mohamed-Amine, une valeur sûre de l’effectif nahdiste. Mais il peine à afficher la constance attendue de lui, sachant qu’il a des qualités qui peuvent faire de lui l’un des cadres de l’équipe. Notons également les performances en demi-teinte du latéral gauche Berkat, qui n’a pas convaincu grand monde, ainsi que l’attaquant Abbes.

 

Ils sont à court physiquement

Certains joueurs arrivés récemment au club ne sont pas encore au stade de l’évaluation pour la très simple raison qu’ils accusent un retard en préparation par rapport à leurs coéquipiers. On vise notamment le latéral gauche Hamida Riyadh, qui vient tout juste de rejoindre les rangs de l’équipe, le milieu de terrain Kabari Mohamed-Amine, qui a affiché un déficit physique criant lors des deux matchs qu’il a disputés, sans oublier le jeune Sahli qui arrive lui aussi tout juste au club, ainsi que le taulier Chibane Youcef, qui a encore besoin de travailler physiquement afin d’atteindre sa forme optimale.

  1. A.

 

Le RCR en présence du public

Bonne nouvelle pour le Nasria et ses supporters qui pourront soutenir leur équipe en championnat dès leur premier match à domicile face au RC Relizane. En effet, la commission d’homologation des stades était hier au stade du 20-Août-55 de Ruisseau, afin de constater si les réserves émises lors de sa première visite ont été levées ou pas. En présence des représentants du CRB, les services de sécurité, l’APC de Belouizdad, ainsi que de la Protection civile, il a été constaté que tout a été remis en état, et que le stade peut accueillir les supporters. Une bonne nouvelle pour le club qui pourra enfin retrouver ses supporters après deux saisons à huis clos. A noter la présence des deux P/APC d’Hussein Dey et d’El-Magharia lors de cette visite d’inspection ; ils étaient là pour défendre l’intérêt du Nasria.

 

Pas plus de 5.500 places

Il a été également décidé par ladite commission d’homologation des stades, en accord avec les services de sécurité et des autorités locales, que le NAHD dispose d’une capacité de 5.500 places pour ses rencontres à domicile. En effet, le Nasria aura un quota de 5.000 places pour ses propres supporters, et 500 autres seront réservées au club visiteur. La billetterie a été donc limitée à 5.500 places pour le Nasria, ce qui semble plutôt raisonnable pour un retour à la normale après deux ans de huis clos.

  1. A.
Tags:

Alors que beaucoup de choses ont été dites au sujet de la gestion du grand stade de Baraki, avec les intentions de l’USMA et du CRB de le gérer, le président Lefki a haussé le ton, en affirmant que le seul club habilité à le gérer, c’est l’USMH : « J’entends ici et là des voix s’élever pour réclamer la gestion du stade de Baraki. A ceux-là, je répondrai que le seul et unique club habilité à gérer le stade de Baraki, c’est l’USMH. Il est tout à fait raisonnable que l’Etat gère le stade, que des clubs d’Alger ou d’autres villes y jouent, mais si un club devait obtenir sa gestion, c’est bien l’USMH. Il y a 200 mètres entre Baraki et El-Harrach, donc, il n’y a pas de raison à ce que ce stade soit attribué à un autre club.»

  1. A.

 

Amical : WAB 2 - 0 USMH

Lors d'une rencontre amicale disputée hier après-midi sur le terrain du stade Mohamed-Reggaz de Boufarik, les Harrachis se sont inclinés face au Widad local sur le score de deux buts à zéro, avec des réalisations d’Aliouate (15') et Lemhane (80') au profit du WAB. Une rencontre qui a encore une fois fait ressortir les carences offensives de cette formation harrachie.

 

Tags:

Défaits jeudi dernier par la formation du MOC sur le score de 1 but à 0, les Sang et Or ont enregistré samedi dernier une autre défaite face à la vaillante formation de l’US Souf sur le score de 2 buts à 0, signés par Hadef Malik et Baleh Hocine.

Tags:

Alors que le stade du 1er-Novembre de Mohammadia n’a pas encore été homologué en raison de quelques réserves signalées par la commission d’homologation des stades de la LNFA, nous avons appris que les choses vont bon train pour que l’USMH puisse y recevoir ses adversaires.

Tags:

Après avoir pris ses fonctions de manager général depuis un peu plus d’un mois, Sid Ahmed Khedis a bien voulu faire un petit bilan des cinq semaines de travail. Il nous parle de la préparation, de l’opération recrutement, mais également des objectifs de l’équipe qui sont bien évidemment de jouer les premiers rôles, en dépit du fait que le NAHD n’a pas encore bouclé sa préparation qui se poursuit dans d’excellentes conditions. Entretien.

Tags:

Pour leur 6e match amical depuis l’entame de la préparation à Tikjda, les Harrachis se sont imposés par la plus petite des marges face à une bonne équipe de la JSM Tiaret sur le score de 1 but à 0, une réalisation de l’inévitable Fares Amrane (7’).

Tags: