Benamara : «Le MCO va passer la vitesse supérieure»

Pour Abdelhafid Benamara, la défaite subie sur le terrain du CS Constantine ne remet pas en cause la valeur de son équipe qui, selon lui, progresse de match en match.

 

Qu’avez-vous retenu du résultat de Constantine ?

Pour nous, c’était un match qu’on pouvait gagner même sur le terrain de l’adversaire. En clair, notre  équipe a failli revenir avec un résultat contraire à ce qui s’est produit en fin de compte. Donc, je retiens cet échec contre une bonne prestation et il va falloir se remettre en question pour les prochains rendez-vous.

 

L’inefficacité reste un problème récurrent, qu’en dites-vous ?

La malchance poursuit toute l’équipe. On joue bien, mais on ne gagne pas suffisamment de matches. Contre le CSC, nous avons été malchanceux car nous avons été battus contrairement à la physionomie de la rencontre. Mais un moment d’inattention nous a coûté un but qui s’est avéré fatal pour notre équipe. Et pourtant nous étions bien concentrés. Et puis, il ne faut pas l’oublier, l’équipe progresse de match en match et c’est très important. Je crois que seule la chance nous fuit parce que, si on marque les premiers, ça ne pose aucun problème pour nous et ça nous l’avons vérifié contre l’équipe de Médéa. 

 

Cette défaite relègue l’équipe un peu loin du podium…

Ecoutez, on joue pour améliorer nos résultats. Notre objectif est de récolter le maximum de points avant la fin de la phase aller du championnat. On veut finir à la meilleure place possible au classement général. Après la trêve hivernale, on verra plus clair. Donc, ce résultat contre le leader ne remet pas en cause notre ambition ni la valeur de notre équipe qui a prouvé malgré ces faux pas chez nous. Tout ce qu’il faut dire concerne le niveau de notre  équipe. Il faut noter une marge de progression.

 

Pensez-vous que l’équipe peut finir sur le podium à la fin de l’aller ?

Oui, pourquoi pas ! Nous avons une bonne équipe, nous l’avons démontré ces derniers temps. Cela veut dire que nous avons les moyens pour y parvenir. Notre classement actuel favorise les prévisions. En tous les cas, nous ferons notre possible pour hisser l’équipe à la meilleure loge possible.  

 

Sinon, comment s’annonce la suite du championnat pour le MCO ?

La suite ne s’annonce pas facile parce que nous sommes entrés dans le deuxième tiers du championnat. Il reste trois matches avant la fin de l’aller. Autrement dit, chaque équipe fera son possible pour passer la vitesse supérieure. C’est notre cas, on sait qu’il va falloir se donner à fond et éviter surtout de se faire prendre notamment à domicile. Ce qui laisse croire à une lutte sans merci entre les équipes de notre palier. Nous sommes conscients de ce que nous devons faire afin de rester sur la lancée actuelle.

  1. M. A.

Les primes avant l’USMA

Le salaire d’octobre réglé hier

 

Hier dans l’après-midi ou en début de soirée, Ahmed Belhadj avait prévu de payer les joueurs. Selon nos informations, le président du club d’El-Hamri aurait donné rendez-vous aux poulains de Moaz Bouokez  après la reprise des entraînements d’hier. Le patron du MC Oran devait régler le salaire du mois d’octobre à l’ensemble de ses protégés.  Evidemment, le paiement se fera par la remise d’un chèque à chaque joueur. Chacun pourra endosser le sésame au début de la semaine prochaine, assure une source crédible. Il est utile de noter, à en croire notre interlocuteur, que le dénommé Baba ne doit aux joueurs que le salaire du mois passé. Dans le même contexte, la même source assure avoir appris que le boss du Mouloudia a promis de régler les primes des matches du CR Belouizdad en déplacement (0-0) et de l’O Médéa à domicile (2-0). Le montant de ces deux primes sera versé avant la réception de l’USM Alger. Certainement que le patron actuel du MCO veut motiver les joueurs en vue de les pousser à rester sur la dynamique de ce qu’ils sont en train de faire en dépit du revers subi sur le terrain du CS Constantine (1-0).

  1. M. A.

 

Des malades du centre de Bir El-Djir veulent voir les matches du MCO

Selon nos informations, des malades du centre AADM de Bir El-Djir veulent assister aux matches de l’équipe fanion du MC Oran au stade Ahmed-Zabana. Le responsable du centre en question a fait part de cette volonté sur la page facebook du Mouloudia club d’Oran. «Nos malades ont exprimé le souhait de se faire inviter par le club afin de voir jouer l’équipe du Mouloudia», indique ce responsable au micro de l’administrateur. Un appel adressé en fait au président du  club qui ne devrait pas rester indifférent au souhait de cette frange de malades du centre en question.  

 

Tags:

Classement