MCO : Ces ratages qui font mal

La formation du MC Oran, en perdant par la plus petite des marges sur le terrain du CS Constantine, a mis fin à une série de quatre matches sans défaite à l’extérieur.

En réalité, le onze phare d’El-Hamri a raté une bonne occasion d’épingler le chef de file actuel du championnat. Sur la belle pelouse du stade Hamlaoui, l’équipe de Moaz Bouokaz a failli revenir avec les points de la partie n’étaient ces ratages monstres de sa ligne d’attaque. Cependant, il faut relever la bonne prestation de la bande hamraouie qui a fait honneur à ce qu’elle est en train de réaliser depuis le début du championnat. Malgré quatre échecs d’affilée à domicile, le MC Oran flirte avec les zones du podium. Les téléspectateurs ont dû le voir, le jeu de l’équipe ne manquait pas d’attrait.  Face à un onze qui produit du beau football et qui manie le contre, il n’a pas manqué grand-chose à Aouad et aux siens pour déjouer les pronostics. Le coach des Sanafir a même senti le danger avec le changement de Dehar par Zerrara, un attaquant par un milieu défensif. Les mouvements de l’équipe oranaise menaçaient cette minuscule mais précieuse banderille de l’avant Abid. En clair, le onze fanion du Mouloudia d’El-Bahia a fait honneur à la réputation du club d’El-Hamri. 

Le manque d’efficacité, ce mal criant.  

Cependant, des failles ne manquent pas comme le reconnaît le responsable de l’encadrement technique de l’équipe. Tout en encensant la prestation de ses poulains, le Tunisien n’a pas oublié de relever les carences dont souffre son équipe. Il ne l’a pas dit dans sa déclaration à chaud, mais l’aspect offensif n’est pas au top. Certes, l’équipe marque quasiment un but par match, mais son total aurait été meilleur encore. La faute aux ratages monstres de certains éléments. Pas plus tard que ce vendredi, l’équipe a vendangé trois occasions nettes et faciles à mettre au fond. Des ratages qui font un peu mal au Mouloudia et ce ne sont pas les exemples qui manquent. Un problème qui ne passe pas inaperçu aux yeux du driver de l’équipe. Des retouches et des solutions sont envisageables, comme nous a habitués le Tunisien.  

  1. M. A.

 

Bendjelloul, une sobriété et des galons  

Le défenseur Mourad Bendjelloul, dont c’était la première titularisation de la saison en cours, a rempli son contrat. Bénéficiant de la défection de Slimane Allali pour cause de suspension, ce jeune né en 1996 a été choisi par l’entraîneur dans l’axe de la défense. Déjà encensé par les connaisseurs qui l’ont vu à l’œuvre avec l’équipe réserve la saison passée, ce joueur a étalé une sobriété à faire rougir pas mal de défenseurs, excellant dans l’art de réclamer des indemnités contre un rendement au-dessous de la valeur de leur contrat. Face à une attaque du CSC qui crache le feu, Bendjelloul est resté sobre et alerte dans ses interventions au côté de l’expérimenté Abidine Sebbah. Sans aucun complexe, l’intéressé a été à la hauteur de la confiance de son entraîneur et a certainement gagné des galons. Tout simplement, il a tapé dans l’œil du patron de l’encadrement technique du Mouloudia d’Oran. Maintenant, le mot reviendra à ce dernier quant à la possibilité de revoir ce joueur dans l’équipe-type face à l’USM Alger, prochain hôte du MC Oran pour le compte de la 13e journée de championnat.

  1. M. A.

 

Ils affronteront le RCGO demain

Les espoirs montent au classement

 

L’équipe réserve du MC Oran se porte bien depuis quelque temps. Ce vendredi, sur la pelouse du stade Benabdelmalek, le onze d’Aïssa Kinane et Mokhtar Guendouz s’est imposé face au CSC drivé par Mouloud Kaoua sur le score d’un but à zéro (1-0), œuvre de Bendrahou. Cette victoire permet à la formation espoir d’E-Hamri de remonter à la quatrième place du classement général avec un total de 19 points. Les joueurs, pour meubler la trêve forcée, auront l’occasion de disputer un match ce lundi. Selon une source fiable, l’équipe affrontera le RCG Oran, club de la régionale 2 de la LRF Oran. Le match se jouera sur le terrain du stade Lahouari-Benahmed à 10h, précise la même source.

Un citoyen oranais agressé pas de pseudos-supportes chélifiens

L’animosité orano-chélifienne ne s’arrête décidément pas malgré la différence de palier entre le MC Oran et l’ASO Chlef. Cette fois, des fans du club chélifien se sont attaqués à un citoyen dont l’immatriculation de sa voiture porte le numéro 31 de la wilaya d’Oran. D’après les témoins, une vidéo montrant une agression d’un groupe de pseudo-supporters  de l’équipe chélifienne contre ce citoyen qui s’est arrêté dans une station d’essence à Bouira pour faire le plein. «Il a été sauvagement roué  de coups violents», déplore l’administrateur de la page facebook Mouloudiad’oran qui s’est permis de supprimer cette vidéo pour ne pas envenimer la situation, relève-t-il.

 

3 jours de repos, reprise demain

Les joueurs du MC Oran ont bénéficié de trois jours de repos, assure une source fiable. La reprise des entraînements est prévue ce mardi sur le terrain du stade Ahmed Zabana à partir de 17h. La raison est liée à la programmation de la 13e journée qui a été décalée au 1er décembre prochain. Soit une trêve d’une semaine pour l’équipe de Moaz Bouokez et  pour l’ensemble des pensionnaires des deux paliers de l’élite dite professionnelle. Il est utile de noter que l’équipe est rentrée à Oran aux environs de 4 heures du matin en provenance de Constantine, le retour s’est fait par voie terrestre.  

 

 

Tags:

Classement