Sebbah : «La pression ne sera pas seulement sur les Harrachis»

 

Pour l’excellent défenseur axial du MCO, cette confrontation avec l’USMH sera ouverte car « les Harrachis jouent au football comme nous », prévoit-il.

 

A la fin de la semaine dernière, vous avez été affecté par la disparition tragique d’un de vos plus proches amis, d’où votre absence à la reprise…

Vendredi, on devait se rencontrer, comme à chaque fin de journée ; hélas, un membre de sa famille est venu nous annoncer la triste nouvelle. Depuis, je n’arrive plus à chasser son image de ma tête, notamment les longs moments qu’on a passés ensemble ; ce qui m’attriste le plus, il est mort à seulement à 21 ans. Qu’il repose en paix !

 

Parlons de l’équipe ; du côté de l’USMH, on ne jure que par la victoire ce samedi ; votre réaction ?

C’est le discours que tiennent toutes les équipes qui nous affrontent. Quand vous lisez dans la presse les déclarations de joueurs du MCA (les Algérois rendront visite mardi au MCO, ndlr), eux aussi parlent de déclic. Ils sont libres de faire les déclarations qu’ils veulent ; en tout cas, on se déplacera à Alger ce samedi pour refaire le coup de Tadjenanet. On sait que l’USMH traverse une période difficile, on va essayer donc de la contrer. Pour ce faire, nous devons rester bien concentrés et surtout très calmes afin de repartir du stade 20-Août avec un bon résultat.

 

Le grand problème du MCO cette saison, c’est qu’il est irrégulier dans ses performances, pourquoi ?

Contre l’USMBA, on était bien dans le match, mais la réussite n’était pas au rendez vous ; sinon, on a fait le match qu’il fallait. Il y a des jours comme ça.

 

Est-il important pour vous d’éviter au moins la défaite ce samedi face à l’USMH ?

Quand on joue à l’extérieur, il faut rester concentré jusqu’au coup de sifflet final ; que vous meniez au score ou que vous encaissiez un but, il ne faut pas croire que le sort du match est scellé. L’USMH est une équipe qui joue au football malgré les déboires qu’elle connaît ; on s’en méfie beaucoup.

 

Les Harrachis sont sous pression avant de vous rencontrer, c’est un avantage psychologique pour vous, n’est-ce pas ?

Pas du tout, même nous, on est sous pression car on demeure sur une contre-performance à domicile ; par conséquent, on serait mieux inspirés de réaliser une bonne performance pour éviter notamment que le doute ne s’installe.

 

Sachant que vous recevrez trois jours après le MCA, un résultat positif boostera l’équipe avant la grande explication avec les Algérois…

De toute façon, on s’est donné le mot, entre joueurs, de ne plus perdre de points dorénavant à domicile. Cela dit, nous pensons maintenant à l’USMH. Pour le MCA, on en parlera ce soir après le coup de sifflet final.

 

Au club, on est content de votre retour en forme, ça doit vous ravir ?

La saison passée, j’étais bien ; hélas, il y a eu cette blessure qui m’a stoppé. Je veux répondre à ceux qui disent que je suis un joueur fainéant qui ne fait pas d’efforts à l’entraînement : c’est faux ! N’étaient les blessures, je n’aurais raté aucune rencontre. On peut le vérifier auprès de tous les entraîneurs qui sont passés au club.

 

Mais on vous reproche souvent vos contestations de décisions d’arbitres…

Allah Ghaleb ! Je suis quelqu’un qui réagit mal lorsque je vois que mon équipe est injustement lésée. On est des êtres humains ; surtout avec la fatigue, on ne se contrôle pas parfois.

 

Au niveau du club, on est déçu que le sélectionneur national ne vous ait pas convoqué pour le dernier stage des locaux…

Je ne m’en fais pas une raison, cela fait très longtemps que les joueurs du MCO ne sont plus appelés en sélection nationale. La saison dernière, Raouf (Natèche, ndlr) était le meilleur gardien en L1, mais on ne lui a pas donné la chance de jouer en EN. On va continuer à bosser sérieusement avec l’espoir d’être appelé un jour en équipe nationale.

  1. S.

 

Les Oranais veulent se rassurer

 

Par M. STITOU

Après une trêve de 15 jours, le MCO renoue avec les matches du championnat avec un déplacement ce samedi chez l’USMH, alors que ce match se déroulera finalement au stade du 20-Août. Il ne faut pas croire que cette domiciliation réjouit pour autant les Oranais qui seront épargnés par l’ambiance chaud bouillante de Lavigerie. Si l’on croit ces derniers, ils espéraient jouer au stade 1er-Novembre, car pour eux, les Jaune et Noir seront soumis à une pression terrible de leurs supporters. Toutefois, l’avantage de domiciliation au stade 20-Août, c’est que la rencontre sera retransmise en direct par la télévision nationale. Ce qui permettra aux supporters du MCO, qui ne vont pas se déplacer à Alger, de suivre la rencontre tranquillement chez eux. Pour revenir à cette histoire de domiciliation qui a fait beaucoup parler d’elle, avant ce match, côté sportif, les Oranais ont préparé sérieusement ce rendez-vous durant cette quinzaine de jours de repos forcé avec deux rencontres amicales livrées par les coéquipiers de Helaimia ; l’une perdue face au WAT (3/2) et l’autre gagnée avec panache contre le GCM lundi passé (5/1). De quoi rassurer les supporters plutôt ravis que Tiaiba ait enfin marqué. Ce qui pourrait lui permettre de retrouver une place dans l’équipe. Alors que Lakhdari et Elamali sont out pour cause de blessure, Benamara ratera le match en raison de sa suspension, bien que le dernier nommé ait repris l’entraînement en fin de semaine. Accordant une grande importance à la rencontre de cet après-midi, le MCO, qui demeure sur un nul sans gloire concédé à Zabana dans le derby avec l’USMBA, est déterminé à refaire le coup de Tadjenanet qu’il a battu sur son terrain. Par ailleurs, un succès aura des effets positifs sur l’équipe avant de recevoir le MCA ce mardi, dans une affiche qui promet d’être alléchante.

  1. S.

 

19 joueurs convoqués

Pour le déplacement de ce weekend, le staff technique a convoqué 19 joueurs, alors que Lakhdari, Elamali ainsi que Benamara n’ont pas été convoqués ; il faudrait ajouter le nom de Frifier qui ne figure pas sur cette liste où l’on notera le retour de Tiaiba et Bendjelloul.

 

RDV à 14h30

Hier, rendez-vous a été donné aux joueurs convoqués et leurs accompagnateurs près du complexe des Castors à 14h30, avant de prendre la route en direction d’Alger.

 

Le geste de Douina

L’entrepreneur Douina Abdelkrim a fait un geste assez louable en prenant en charge les frais du déplacement (hébergement et hôtel). Un geste que le président Ahmed Belhadj a fortement apprécié, sachant que Douina Abdelkrim n’est même pas actionnaire au sein de la SSPA/MCO. Mais comme il est très attaché au MCO, ce Hamraoui pure souche a toujours pris de bonnes initiatives (il n’est pas à sa première !) pour apporter sa modeste contribution ; cela mérite d’être signalé.

 

Equipe probable : Natèche, Helaimia, Mekkaooui, Allali, Sebbah, Heriat (Boudoumi), Ferahi, Said (Tiaiba), Souibaah, Bentiba (Ouchène),

 

  1. S.

 

Mecheri Bachir : «Attention à la réaction d’une bête blessée !»

La veille de la rencontre USMH-MCO, l’entraîneur adjoint Bachir Mecheri nous a déclaré, à propos de ce match : «Ce ne sera pas facile, il faut se méfier d’une bête blessée ; l’USMH mise beaucoup sur ce match pour se refaire une santé. Nos joueurs sont avertis ; on aura en face un adversaire qui fera tout pour gagner la partie. Durant la semaine, en tant qu’entraîneurs, on a surtout consacré notre préparation sur l’aspect psychologique afin de motiver nos joueurs. Par ailleurs, un bon résultat cet après-midi, est vivement recommandé afin que l’écart ne se creuse pas davantage avec nos concurrents dans le haut du tableau», dira Baby qui préfère, selon lui, « parler maintenant du match face à El Harrach. Celui de mardi qui nous opposera au MCA, on n’y pense même pas, car on tient absolument à réaliser une bonne performance d’abord face à l’USMH », insistera l’entraîneur adjoint du MCO.

  1. S.

 

 

 

Tags:

Classement