Accédez directement au site compétition

NAHD : Le onze de Neghiz face au CSC

A un peu plus de 24 heures du match d’ouverture de la saison 2017/2018, à savoir celui qui opposera le Nasria au CSC, les Sang et Or poursuivent leur préparation au niveau du stade Zioui dans de très bonnes conditions, mais aussi et surtout dans une très belle ambiance en présence d’un nombre important de supporters qui ne manquent pas l’occasion de voir de plus près leur équipe dans son enceinte fétiche.

 

A quelques heures seulement de ce fameux match d’ouverture de la saison, le coach Nabil Neghiz semble être fixé sur son onze de départ, à savoir celui qui débutera la rencontre sur le terrain du stade Chahid-Hamlaoui de Constantine. Un onze plutôt offensif qui en dit long sur les ambitions du coach Neghiz à aller chercher les trois points de la rencontre à Constantine même.

 

Boussouf sans surprise

Ce n’est un secret pour personne, depuis son retour au bercail après une saison bien difficile au Mouloudia d’Alger, Kheirredine Boussouf a repris son statut de n°1 dans les bois du Nasria ; ce n’est d’ailleurs pas le coach Nabil Neghiz qui va changer cela à quelques heures du premier match de la saison qui se jouera sur les terres de Boussouf le Constantinois.

 

Défense classique avec Cherfaoui

Pas la moindre surprise en défense puisque le coach Nabil Neghiz prévoit de faire confiance à la composante qui avait disputé la dernière Coupe arabe des clubs champions avec comme seule modification apportée l’intronisation de l’expérimente Tarek Cherfaoui. On devrait donc retrouver sur les deux couloirs défensifs Walid Allati à droite et Sofiane Boutebba à gauche ; deux latéraux de métier que le NAHD a recrutés cet été. Enfin, la charnière centrale sera composé de l’indéboulonnable Hocine Laribi et de l’expérimenté Tarek Cherfaoui ; un duo qui a évolué ensemble durant toute la préparation en Tunisie.

 

Harrag sera bien là

Au milieu du terrain, on aura droit à du pur classique, à savoir à la composante qui avait fait bonne figure lors de la dernière Coupe arabe des clubs champions. Un doute subsiste d’ailleurs sur la participation de Chemseddine Harrag à cette rencontre du CSC après tout ce qui s’est passé en Tunisie et le fait d’être traduit en conseil de discipline qui l’a sanctionné, rappelons-le, d’une amende de 500.000 dinars. Mais le coach Nabil Neghiz a fini par trancher en décidant de ne pas se priver d’un atout très important et d’un joueur qui sera utile dans de nombreux registres, entre autres lors des coups de pied arrêtés que l’ex-Harrachi frappe admirablement bien. Harrag sera associé à Mehdi Ouertani dans la récupération et la transmission du ballon, alors que Toufik Addadi sera sans surprise aligné en position plus avancée en tant que meneur de jeu.

 

Chekhrite bouscule la hiérarchie

Avec le maintien d’Ardji, Gasmi et Ouhadda, et le recrutement de joueurs de valeur tels que Hichem Cherif, Boulaouidet, Chouiter et bien d’autres, la ligne offensive du Nasria aura clairement fière allure cette saison. Et si le coach Nabil Neghiz dispose d’une pléiade de joueurs pour composer sa ligne d’attaque face au CSC, un joueur est en train de bousculer la hiérarchie  pour se frayer une place dans le onze de départ du coach husseindéen ; il s’agit du jeune Mohamed-Amine Chekhrite, arrivé cet été de l’USM Khenchela et qui a réussi à s’imposer dans l’effectif nahdiste. Ce sera d’ailleurs la surprise du coach à l’occasion de cette rencontre face au CSC, puisqu’il sera préféré à Hichem Cherif et Boulaouidet qui seront tous les deux utilisés en tant que jokers. Chekhrite évoluera sur l’aile droite de l’attaque nahdiste, alors qu’Ardji sera aligné sur celle de gauche. Enfin, Ahmed Gasmi demeurera le capitaine indéboulonnable du Nasria.

M. A.

 

25 joueurs disponibles, 18 seulement seront convoqués

Quels choix pour le coach ?

 

Le coach Nabil Neghiz peut se targuer d’avoir sous sa coupe un effectif bien riche où il pourra puiser à chaque rencontre pour composer une équipe compétitive qui aura à chercher les meilleurs résultats possibles.

 

Contrairement à la saison dernière, où l’effectif du Nasria était complétement déséquilibré, cette saison, des solutions multiples s’offrent au coach Neghiz avec des doublures à tous les postes, voire même plus dans certains compartiments. Pour cette première sortie de la saison, le coach nahdiste dispose en tout et pour tout de 25 joueurs, tous aptes à participer à ce match d’ouverture de la saison, alors qu’il n’a le droit d’en inscrire que 18 sur la feuille de match. Le luxe d’avoir un effectif aussi riche peut être également un vrai casse-tête chinois pour le coach husseindéen qui va devoir éliminer pas moins de 7 éléments. Certains choix semblent toutefois évidents, à l’image des évictions plus que logiques de Roudine et Madjer qui ne sont clairement pas au niveau de leurs coéquipiers. Billel Ouali, qui a manqué l’essentiel de la préparation en Tunisie, ne sera certainement pas retenu lui aussi. Idem pour Nadjib Maaziz qui semble un peu court physiquement, lui qui a encore besoin de travailler. Mustapha Zeghnoun et Zakaria Ouhadda auront, quant à eux, bien du mal à se frayer une place dans les plans de leur coach. Reste un joueur à écarter, et c’est là que tous les problèmes se posent pour le coach nahdiste qui devra choisir entre Mohamed Herida, Abdelghani Khiat et Hocine El-Orfi. Chacun d’eux lui offre des solutions et des options à part, mais le choix reste difficile. Il est toutefois bien certain que Merbah Gaya, Belgacem Brahimi, Hichem Cherif, El-Hadi Boulaouidet et Abderaouf Chouiter seront sur le banc à l’occasion de cette première sortie de la saison.

 

Aucun jeune retenu pour le CSC

Aucun jeune espoir n’est concerné par la rencontre de ce vendredi soir, laquelle opposera le Nasria au CSC. Le coach Nabil Neghiz a décidé de reléguer l’ensemble de ses jeunes espoirs en équipe réserve, y compris le latéral gauche Mohamed Noufel Khacef, qui n’a pas été retenu lui aussi pour cette confrontation, et qui jouera finalement avec la réserve sous la coupe du coach Noureddine Maroc. Un vrai casse-tête pour le coach de la réserve nahdiste, qui avait déjà un effectif bien fourni et qui se retrouve avec de nouveaux éléments de valeur tels que Khacef, Bouzidi, Bouhalfaya et Haroune. Il est à noter que parmi les éléments qui ne seront pas convoqués en équipe fanion, aucun d’eux ne sera convoqué avec la réserve.

 

M. A.

 

Après avoir été lourdement sanctionné

Harrag, le premier arrivé à l’entraînement…

 

Traduit en conseil de discipline et sanctionné d’une amende de 500.000 dinars pour ses précédents écarts disciplinaires, le milieu de terrain Chemseddine Harrag a, semble-t-il, bien appris la leçon que lui a administrée le coach Nabil Neghiz. En effet, à la séance d’entraînement d’avant-hier après-midi, qui a eu lieu au stade Zioui, Harrag a été le premier joueur à arriver à l’entraînement, lui qui s’était distingué par des retards récurrents à l’entraînement - au nombre de quatre depuis qu’il a rejoint le club au mois de juin dernier. Ce qui lui a valu une lourde sanction. Harrag semble avoir bien reçu le message de la direction du club. Espérons qu’il ne retombera pas dans ses mauvaises habitudes de sitôt.

 

…sous les applaudissements de Neghiz

Apparu en premier sur le terrain du stade Zioui, le milieu de terrain nahdiste Chemseddine Harrag a été fortement applaudi par son entraîneur Nabil Neghiz, lequel a tenu à féliciter son joueur pour son attitude positive et espère le voir arriver toujours à l’heure à l’entraînement afin de lui éviter une autre sanction encore plus sévère. Conscient de l’importance du joueur dans son effectif, Neghiz voudrait l’encadrer et éviter qu’il refasse les mêmes erreurs que par le passé.

M. A.

 

L’ENTV ne va pas retransmettre le match CSC-NAHD

Dans le programme de retransmission des rencontres de la 1re journée de championnat établi en début de semaine par l’ENTV, il était initialement question que le match opposant le Nasria au CSC soit retransmis sur le petit écran. Mais au dernier moment, les responsables de la programmation ont fini par faire machine arrière après que le match n’ait été avancé à 19h au lieu de 21h. Cette rencontre ne sera donc pas retransmise sur aucune des chaînes publiques nationales. Ce qui obligera les amoureux du Nasria à se déplacer à Constantine pour suivre la première sortie officielle de leur équipe en championnat.

……………………………………………

 

Décrassage à l’arrivée au Khroub

Le plan de déplacement préalablement établi par le coach Nabil Neghiz a été finalement adopté, puisqu’il est prévu que l’équipe s’entraîne ce matin à partir de 09h30 au niveau du stade Zioui, avant que les 18 joueurs convoqués ne prennent leur déjeuner tous en groupe au niveau d’un restaurant à la périphérie d’Hussein Dey, pour ensuite prendre la route par bus à destination de Constantine. Une fois arrivés sur les lieux, les Sang et Or rejoindront directement le stade Abed-Hamdani au Khroub pour une séance de décrassage de façon à évacuer la fatigue engendrée par le long voyage. Ce n’est qu’après cette séance que la délégation nahdiste aura à rejoindre l’hôtel Arc-en-Ciel pour la traditionnelle mise au vert d’avant-match.

 

 

Tags:

Classement