MCO : L’ère Bouakez commence

Avant-hier, c’était la reprise des entraînements pour le club phare de l’Ouest.

Une reprise marquée par la présence de plusieurs nouvelles têtes, qui viennent de rejoindre les rangs du MCO cet été. Parmi elles, le nouvel entraîneur Moez Bouakez dont c’était la première prise de contact avec le groupe ; il tentera de hisser le club vers les sommets.

 

Speech dans le vestiaire

Avant d’entrer sur le terrain pour diriger sa 1re séance, comme le veut la coutume, l’entraîneur a tenu un discours aux joueurs dans le vestiaire, en présence du président Ahmed Belhadj. Durant son intervention, l’ancien driver du RCR et de l’USMBA a tenu à expliquer au groupe sa façon de travailler en insistant sur la discipline et le sérieux. Certes, comme il s’agissait d’une prise de contact, Moez Bouakez n’a pas usé d’un discours musclé. «J’ai juste rappelé aux joueurs comment ils doivent se comporter ; il faut y aller doucement et éviter de bousculer les habitudes, mais au fil des jours, on va mieux se connaître», avertira le coach tunisien.

 

Equilibrer l’effectif

On était surpris de voir dans le groupe, qui s’est présenté avant-hier au stade Ahmed-Zabana, la présence de certains éléments qu’on pensait partis du club ou mis sur la liste des libérés. Mais cela ne semble pas inquiéter outre mesure le néo-coach du MCO. «Bien au contraire, assure-t-il, cela me réjouit de voir des anciens rester au club, car eux, ils ont leurs repères, ils n’ont pas besoin de temps pour s’adapter, et puis la direction ne peut faire des folies en rachetant les contrats de joueurs qu’elle cible, surtout avec les difficultés financières qu’elle connaît.» Néanmoins, il préconiserait d’autres solutions : «Recruter des éléments qui sont libres.» Par ailleurs, il a été constaté que l’effectif n’est pas équilibré avec autant de joueurs droitiers ; afin de disposer de solutions sur le flanc gauche, il est nécessaire que les prochains renforts soient des gauchers ou jouent avec les deux pieds car cela permettra à l’entraîneur de bien définir son plan de jeu en s’appuyant sur des éléments capables de répondre favorablement à sa philosophie de jeu.

M. S.

 

Bouakez : «Je ne suis pas l’ami des agents»

Affecté par les rumeurs rapportant qu’il est proche d’agents de joueurs avec lesquels il collabore pour ramener des joueurs au MCO, Moez Bouakez dément fermement. «On dit que j’exige que Benayad m’accompagne au MCO ; cet élément est lié au RCR. Certes avec Tebbi, on a mis son nom sur la liste des éléments à recruter, mais s’il ne vient pas, je ne vais pas quitter le MCO», prévient-il. Et de préciser : «Je ne suis pas l’ami des agents ; si je recommande un joueur, c’est parce que j’estime qu’il sera d’un bon apport pour le MCO. Maintenant des personnes malveillantes tentent de me coller cette étiquette.»

 

Pas de tri-quotidien

Interrogé sur le programme de préparation durant cette première phase à Oran, Moez Bouakez indiquera qu’il n’a pas prévu de séances tri-quotidiennes, avec un entraînement le matin et le second en fin d’après-midi. «Il faut bien doser le travail afin que les joueurs ne soient pas usés physiquement, d’où la crainte de blessures après», expliquera-t-il.

 

Le coach fait la navette Oran-SBA

Faute d’un logement à Oran, le néo-entraîneur du MCO,  fait tous les jours la navette entre Oran et Sidi Bel-Abbès où il dispose d’un appartement. Il faut dire qu’en cette période d’été, avec l’afflux de touristes, les loyers flambent dans la capitale de l’Ouest. Même les nouveaux joueurs qui ne résident pas à Oran seront logés dans un premier temps à l’hôtel ; après le retour du stage de Tunisie, des appartements seront loués pour accueillir les externes.

 

4 matches amicaux à Oran…

Selon le programme établi par l’entraîneur, l’équipe disputera quatre rencontres amicales à Oran, avant le départ pour le stage de Gammarth (Tunisie) le 6 août. Deux matches mercredi et samedi pour la semaine prochaine et pour celle d’après, le mardi et le vendredi.

 

… et 3 autres en Tunisie

Par ailleurs, lors du stage que l’équipe effectuera en Tunisie du 6 au 17 août, Moez Bouakez souhaite livrer trois joutes amicales. La priorité sera donnée aux clubs tunisiens, selon leur disponibilité aux dates arrêtées, à savoir les 9, 12 et 15 août. On attend la confirmation de ces matches. A préciser qu’à trois reprises, la date du départ pour le stage a été changée ; ce qui justifie les difficultés rencontrées pour trouver des adversaires. Mais le coach tunisien mise sur son carnet d’adresses pour trouver des sparring-partners pendant la durée du stage.

 

Les défenseurs prennent le dessus sur les attaquants

Pour boucler la première séance d’entraînement, avant-hier, un match d’application a été programmé ; celui-ci a opposé les défenseurs aux attaquants. Les premiers l’ont emporté par le score de 3 buts à 0.

 

Chérifi intègre le staff

Outre la venue de Bouakez, le staff technique a été renforcé par Nasredinne Chérifi, un préparateur physique qui a collaboré avec Bouakez durant la deuxième phase de la saison dernière au RCR. A noter que Djamel Bekadja et Nassim Sefraoui ont quitté le staff technique, tandis que Mecheri Bachir et Karim Saoula ont été, eux, maintenus.

 

Entraînement à l’hippodrome

Ce matin, l’équipe fera une séance d’oxygénation à l’hippodrome d’Es Senia. Dans l’après-midi, un autre entraînement est prévu à Zabana. A signaler qu’hier matin, le groupe a fait une séance de musculation dans une salle à Médioni.

 

L’émigré Mossadek à l’essai

L’émigré Mohamed Mossadek (20 ans) est à l’essai depuis lundi. Formé à l’école de Lille, ce milieu de terrain évoluait à Crémones (D3 Italienne) la  saison passée ; il est motivé pour jouer au MCO, le club phare de la ville dont sa famille est originaire.

 

Repos dimanche

Pour cette première semaine de préparation, les joueurs ne bénéficieront que d’une journée de repos dimanche prochain. Entre-temps, tous les joueurs seront soumis à des séances biquotidiennes.

 

 Dîner collectif lundi soir

A l’occasion de la reprise, la direction a convié les joueurs et membres du staff technique à un dîner lundi soir à l’hôtel Eden-Aéroport. A signaler que le président était également présent à ce dîner.

 

Douina et Salem invités pour le stage

Baba a pris la louable initiative d’inviter pour le stage de Tunisie l’entrepreneur Abdelkrim Douina et Salem Fodil. Le premier nommé a gagné la sympathie de Baba lors du dîner qu’il a offert en son honneur, il y a trois semaines. Un dîner au cours duquel Douina a sensibilisé les groupes de supporters de soutenir à fond Baba. Quant à Salem Fodil, le président souhaiterait l’intégrer dans l’organigramme du club en lui confiant la responsabilité de la cellule des supporters.

 

Des absences à la reprise

A la reprise des entraînements, on a déploré l’absence de quelques joueurs. Alors que Heriet devait rentrer hier dans la journée à Oran, Lakhdari, qui s’est déplacé au siège de la CRL pour régler sa situation administrative avec le MOB, était également attendu dans l’près midi, alors que Bentiba devait réintégrer le groupe hier après-midi, après son retour de vacances d’Espagne. Il sera de même pour Ferahi et la toute dernière recrue Ouchène.

 

Des sanctions si…

Il semblerait que la direction du club songerait à sanctionner les éléments qui n’ont pas réintégré, au plus tard hier, le groupe à l’entraînement, a-t-on appris.

 

 

 

Tags:

Classement