En entamant la dernière ligne droite dans le cadre de la préparation du premier match de cette phase retour du championnat qui mettra aux prises son équipe avec celle du CS Constantine, Mohamed Henkouche, et même s’il essaye d’éviter de mettre la pression sur ses joueurs, se montre réaliste et qualifie cette rencontre de clef dans l’opération maintien.

Tags:

Hier matin, en marge de la séance d’entraînement, nous avons pu rencontrer le nouveau président du CRB, Mohamed Bouhafs, dit Hadj Mohamed, qui s’occupait de l’entretien du stade du 20-Août. Refusant catégoriquement qu’on le prenne en photo, le patron du Chabab a accepté de nous accorder un entretien dans lequel il revient sur plusieurs détails, sans détour ou presque. Entretien.

Tags:

 

Deux jours après la défaite de Médéa, le président du MCO était encore sous le coup de la déception. Dans cet entretien, il réfute le prétexte de l’état de la pelouse pour justifier cette défaite, il évoque l’affaire Benyahia ainsi que la libération de Benchaâ.

 

Il paraît que la défaite de vendredi à Médéa vous a énormément déçue…

Avec tout le respect qu’on doit à l’Olympique de Médéa, cette rencontre, on ne devait pas la perdre ; on a raté des occasions faciles en première mi- temps, d’abord par Bentiba, ensuite Aoued, qui se trouvait à quelques mètres des bois, a raté une balle facile à mettre au fond. Si on avait marqué en première période, on aurait gagné sur un score de 3-0. Enfin ne me rappelez surtout pas ce ratage de Moussi, qui trouve le moyen d’envoyer dans les décors le ballon alors qu’il était devant les bois vides. Rien que d’y repenser, on a envie de s’arracher les cheveux !

 

Il prétend avoir été gêné par un rebond…

(Il nous interrompt !) Franchement, il n’y avait aucune raison pour qu’il rate une telle occasion. A propos de l’état de la pelouse de Médéa, quand on pratique le métier de footballeur, on doit s’adapter à jouer sur des terrains enneigés, cabossés… Sincèrement, c’est un faux prétexte que de justifier ce ratage par l’état de la pelouse. En plus, avant d’aller jouer là bas, tout le monde était préparé à jouer sur une telle pelouse.

 

Il fallait ramener un résultat pour les supporters, lesquels, pour la 1re fois cette saison, ont été témoins d’une défaite de leur équipe…

Sur le chemin du retour, j’ai constaté qu’ils étaient encore plus nombreux qu’on pouvait l’imaginer lorsqu’ils étaient installés dans les gradins. Vers la fin du match, alors que nous étions menés au score, ils ne cessaient d’encourager l’équipe jusqu’à ce ratage de Moussi, qui les a fait sortir de leurs gonds. On leur promet de se ressaisir dès la prochaine rencontre face au RCR.

 

Heureusement que le MCA n’a pas gagné samedi, ça atténue au moins votre déception ?

Cela nous permet de garder l’espoir, nos chances de jouer le titre de champion. Un succès du MCA aurait anéanti nos chances pour cet objectif. A la fin du match à Médéa, j’ai parlé aux joueurs dans le vestiaire en leur demandant d’oublier cette défaite et de tout faire pour se racheter vendredi prochain lorsqu’on accueillera le RCR, un derby, qui sera sans doute difficile, vu les bonnes prestations du Rapid ces dernières semaines. Il faudrait donc sortir le grand jeu pour pouvoir gagner ce derby.

 

Votre équipe s’apprête à livrer trois rencontres en l’espace de 11 jours. Pour s’éviter une crise, il faudrait d’abord gagner la première rencontre…

Aujourd’hui (entretien réalisé hier en début d’après midi), je vais discuter avec l’entraîneur, justement, pour bien préparer ces trois rencontres. La direction mettra, comme elle a l’habitude de le faire, tous les moyens à la disposition du staff technique et des joueurs afin de bien gérer ce début de la phase retour.

 

Changeons de sujet. Cette semaine, vous êtes convoqué par la CRL à propos de l’affaire Benyahia, le confirmez-vous ?

Effectivement, je me déplacerai à Alger en fin de semaine. Il suffit seulement de fixer la date de notre confrontation, avec nos homologues de l’USMA. Normalement, ce sera pour ce mercredi. Dans cette affaire, notre club doit récupérer ses droits, on va présenter un dossier solide. D’après nos amis du CSC, ils ont payé par chèque l’indemnité de transfert de Manucho dans leur club. Donc, la trace existe, alors que notre club n’a bénéficié ni des services de Manucho, ni de l’argent du transfert de Benyahia à l’USMA. On espère que cette confrontation aboutira à un résultat positif.

 

Autre question, celle-ci concerne la libération de Zakaria Benchaâ. Le club a-t-il bénéficié d’une indemnité financière ?

Je jure devant Dieu qu’on n’a pas pris un centime, je suis étonné que des gens spéculent sur la libération de Benchaâ, alors qu’il n’a joué que trois matches en seniors. Je n’ai pas pour habitude de briser des joueurs, c’est pour cela que je l’ai libéré sans contrepartie financière. A propos d’argent, j’aurais pu vendre Souibaah, il y a deux semaines, alors que l’Etoile du Sahel (Tunisie) était prête à débourser une grosse somme, mais, comme le club a besoin des services de Souibaah, je n’ai pas donné suite à l’offre des Tunisiens en privilégiant les intérêts du club.

M. S.

 

Déjà un 1er virage important

 

Défait vendredi à Médéa, le club phare de l’Ouest va livrer en l’espace de onze jours trois rencontres importantes, mais lorsque vous interpellez les joueurs sur le parcours qui attend l’équipe durant la première quinzaine du mois de février, ils tiennent tous la même réponse. «D’abord, battons le RCR. Pour les deux autres rencontres, on verra après», répondent-ils à l’unisson. Il faut dire que même si l’équipe n’avait pas perdu à Médéa, le derby de vendredi avec le RCR revêt une grande importance pour les Rouge et Blanc, qui se sont donnés, rappelons-le, le mot pour gagner les neuf matches que l’équipe livrera à domicile pendant la phase retour.

 

Jamais un 2e revers de suite!

Si le MCO n’a perdu que deux rencontres en championnat et une troisième en coupe, ce qu’il faut retenir chez cette équipe, cette saison, si qu’elle n’a jamais connu deux revers de suite. Une statistique qui redonne espoir aux supporters, lesquels, au passage, étaient ravis de voir le MCA trébucher face à l’USMH samedi, ce qui l’empêche de creuser l’écart sur leur club, qui garde le contact avec le peloton de tête. Maintenant qu’on détient toutes ses données, il reste aux joueurs à confirmer que la défaite de vendredi à Médéa n’est qu’un accident de parcours, en repartant de plus belle, dès ce vendredi, lorsqu’ils recevront le Rapid de Relizane dans leur stade fétiche de Zabana.

M. S.

 

Affaire Benyahia : la confrontation aura lieu mercredi

La date de la confrontation entre les représentants du MCO et de l’USMA à la CRL (Chambre de résolution des litiges) est fixée à mercredi. A noter que le MCO sera représenté par Belhadj et le secrétaire Toufik Benlahcène, alors que du côté algérois, il y aura le président Rebouh Haddad et le joueur Mohamed Benyahia, a-t-on appris.

 

Réunion président-entraîneur

Hier, en marge de la séance de reprise des entraînements, le président devait se réunir avec l’entraîneur afin de discuter des problèmes de l’équipe et du programme à arrêter pour une bonne préparation du derby de ce vendredi (MCO- RCR).

 

1re défaite sous les yeux des supporters

La défaite concédée vendredi à Médéa est la première que le MCO a enregistré devant ses supporters en championnat. Pour rappel, le club phare de l’Ouest avait perdu une seule fois auparavant, c’était contre le MCA à Alger, une rencontre qui s’est déroulée à huis clos.

 

Heriet sera-t-il disponible ?

Absent lors du précédent match, Hamza Heriet, qui se plaignait d’un mal à la cheville, sera-t-il opérationnel pour le derby de ce vendredi ? Selon une source médicale, le milieu récupérateur se serait remis de cette blessure.

 

L’aveu de Slimani

L’entraîneur de l’OM, Sid-Ahmed Slimani, a reconnu, après la rencontre de vendredi dernier, que son équipe était chanceuse dans cette confrontation. Réputé pour son fair-play, Slimani s’est rapproché des Oranais après la rencontre pour leur dire qu’ils n’avaient pas à rougir de cette défaite. Cet avis du coach médéen a quelque peu réchauffé le cœur aux Oranais, qui misaient beaucoup sur ce match, mais qui étaient très déçus après la défaite.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags:

Il tient toujours à jouer le 6 février face à l’ESS

Après avoir reçu des garanties pour qu’il joue le 1er février et le 6 du même mois face respectivement à l’USMH et l’ESS, le président Hannachi ne comprend pas la volte-face de la Ligue de football professionnel. Sur le site de cette dernière,  il a été écrit noir sur blanc que le match face à l’USMH est programmé pour le 2 février, alors que celui devant l’ESS est programmé pour le 7 février. Mais cette programmation n’arrange pas les Canaris qui devront se rendre au Liberia le 8 de ce mois en prévision de leur match préliminaire des 1/32 es de finale de la coupe de la CAF face au Monrovia CB. Ainsi, pour permettre à ses joueurs de récupérer avant leur déplacement à Monrovia, le président Hannachi a saisi la LFP que préside Mahfoud Kerbadj pour qu’elle avance le match face à l’ESS de 24 heures. Autrement dit, le président Hannachi veut que son équipe joue le 6 février au lieu du 7 février. Cette histoire de programmation a fait couler beaucoup d’encre et de salive, mais le plus surprenant est que le président de la JSK avait annoncé à son staff technique, à certains de ses joueurs et aux dirigeants que le premier match se jouera face à l’ESS et le second face à l’USMH. Il y a eu certainement une défaillance quelque part, mais ce qui est certain est que le match face à l’USMH est maintenu pour le 2 février. 

N. Boumali

Kerbadj : «On consultera d’abord les Sétifiens»

Le président de la Ligue de football professionnel, Mahfoud Kerbadj, n’écarte pas l’éventualité d’avancer de 24 heures le match qui mettra aux prises la JSK avec  l’ESS. Il affirme néanmoins qu’avant de donner son accord définitif au président Hannachi qui l’a sollicité pour avancer la rencontre de 24 heures, il doit d’abord demander l’avis des responsables de la formation de Sétif. «On consultera d’abord les Sétifiens pour voir si l’avancement de leur match face à la JSK de 24 heures les arrange. Tout sera clair à partir d’aujourd’hui», annonce le président de la LFP.

«La priorité pour le JSK, car c’est elle qui reçoit»   

Même s’il compte consulter les dirigeants de l’ESS avant de rendre sa réponse définitive au président Hannachi, le président Kerbadj précise que la priorité va être accordée au club. «La priorité sera pour la JSK, car c’est elle qui reçoit», souligne-t-il. L’équipe chère au président Hassan Hamar jouera le 3 février face à l’O Médéa  et rien ne dit pour le moment qu’elle acceptera de jouer le 6 au lieu du 7.

«Toutes les équipes seront mises sur un pied d’égalité»

En raison de tout ce qui a été dit sur la programmation ces derniers jours, le président de la LFP confie que l’instance qu’il dirige ne fait pas de différence entre les clubs. «Toutes les équipes seront mises sur un pied d’égalité. On a avancé les matches des équipes qui participeront aux compétitions continentales. Par exemple, la JS Saoura jouera le 7 février et se rendra le lendemain de sa rencontre face à l’O Médéa au Nigeria. L’accumulation des matches en retard n’arrange ni les clubs et moins la Ligue», conclut Kerbadj.

N. Boumali

Hannachi à la recherche d’un préparateur physique

Comme nous l’avons rapporté dans notre dernière édition, le président Hannachi est déterminé à recruter un préparateur physique le plus vite possible. Les noms de Kamel Boudjenane et Mourad Ikiouane ont été évoqués dans l’entourage du club, mais le premier serait sous contrat, alors que le second réclame ses arrières avant de réintégrer le staff de Hidoussi. Certains dirigeants l’avaient sollicité, il y a quelques semaines de cela, mais ils n’ont pas trouvé d’accord avec lui. Il a fait du bon travail lors de son passage, mais les dirigeants ne sont pas chauds pour le relancer. Avec le départ inattendu de l’entraîneur adjoint Lakhdar Adjali, le renforcement du staff technique par un préparateur physique devient plus qu’une nécessité. Les Canaris sont engagés sur 3 fronts en cette phase retour et le président Hannachi veut s’assurer les services d’un bon préparateur physique  pour permettre à son équipe d’atteindre ses objectifs.

N. Boumali

 

Les U 20 éliminés

Les U 20 de la JS Kabylie n’ont pas réussi à passer l’écueil des Sang et Or. Ils se sont fait éliminer après la séance de tirs au but par le NAHD hier sur le terrain de Boumerdès.    

Benaldjia : «Je serai aussi efficace en championnat»

«Je veux réussir sous le maillot de la JSK»

«On doit débuter la phase retour en force» 

 «Il faut qu’on remporte un titre»

 

Entretien réalisé par

N. BOUMALI

 

Affichant une belle forme en cette préparation hivernale, Mehdi Benaldjia promet de confirmer dans les matches officiels. Il a une revanche à prendre sur le sort et il ne rechigne pas sur l’effort pour faire parler de lui sous le maillot des Jaune et Vert. Il affirme qu’il se sent bien et qu’il fera le maximum pour apporter le plus attendu de lui. Pour lui, la JSK doit débuter la phase retour en force et qu’elle doit finir la saison en apothéose.

 

A quelques jours de votre premier match de la reprise du championnat, les supporters rêvent d’un départ en force lors de cette phase retour, êtes-vous prêts à relever le défi ?

Oui, tout le groupe travaille d’arrache-pied pour être prêt pour la reprise du championnat. On a travaillé sans relâche durant cette trêve hivernale et j’espère qu’on sera à la hauteur des attentes de nos fans.

 

D’aucuns pensent que le fait que la JSK soit restée plus d’un mois sans jouer le moindre match officiel, cela pourrait vous jouer un mauvais tour…

C’est vrai que le fait qu’on soit restés longtemps sans jouer ne nous arrange aucunement. Mais que voulez-vous qu’on fasse ? On doit faire avec. Je pense qu’avec la volonté qui nous anime on réussira à relever le défi. Il est impératif pour nous de bien débuter la phase retour afin de faire plaisir à nos fans.

 

Vous êtes parmi les recrues qui ont donné entière satisfaction durant cette préparation hivernale, cela ne fera que vous mettre en confiance, n’est-ce pas ?

Absolument, je crois que j’ai le vent en poupe et je ferai tout pour apporter le plus attendu de moi. Les dirigeants m’ont recruté au dernier mercato hivernal pour que j’apporte du punch à la ligne offensive et je ne rechignerai pas sur l’effort pour être à la hauteur des attentes placées en moi.

 

Vous avez marqué lors des matches d’application, cela ne fera que vous stimuler avant la reprise du championnat…

Oui, j’ai marqué dans les matches d’application, mais mon objectif est d’être plus efficace en championnat. Je me sens bien ces derniers jours et je donnerai le meilleur de moi-même pour apporter le plus attendu de moi. La JSK n’est pas à la place qui lui sied et on doit tous faire le maximum pour la tirer vers le haut.

 

L’entraîneur Sofiane Hidoussi ne cesse de vous encenser depuis que vous avez rejoint l’équipe, c’est encourageant pour vous, n’est-ce pas ?

Bien sûr, depuis que j’ai rejoint l’équipe, l’entraîneur Hidoussi m’encourage. S’il place sa confiance en moi, je ne le décevrai pas. En optant pour la JSK au dernier mercato hivernal, c’est que je suis convaincu que je vais, incha Allah, briller sous le maillot des Jaune et Vert.

 

Le public de la JSK attend beaucoup de vous…

Je ferai tout pour ne pas décevoir les fans. On m’a recruté pour que j’apporte un plus et je ne rechignerai pas sur l’effort pour être à la hauteur des attentes placées en moi.

 

Vous êtes à la JSK depuis plusieurs jours, comment avez-vous trouvé l’équipe ?

En toute sincérité, je ne me suis jamais senti nouveau dans le groupe. Je connais la plupart des joueurs à l’image de Khelili, Yettou et Baïtèche pour ne citer que ceux-là. Cela a facilité mon intégration.

 

Ne pensez-vous pas que vous êtes dans l’obligation de bien débuter le championnat pour redonner espoir aux fans ?

Comme je vous l’ai déjà dit, on doit à tout prix débuter la phase retour en force pour améliorer notre classement. Il est aussi important pour nous d’enregistrer de bons résultats en championnat pour préparer le match de la coupe de la CAF face au Monrovia CB dans de bonnes conditions.

 

Malgré le parcours catastrophique enregistré lors de la phase aller, l’entraîneur Hidoussi ambitionne de terminer la saison parmi les 4 premiers, pensez-vous que c’est réalisable ?

Je crois qu’on a largement les moyens pour relever le défi lors de la phase retour. Notre tâche ne sera pas une sinécure, mais au vu de la qualité de notre effectif, on enregistrera de bons résultats et, pourquoi pas, finir la saison en apothéose.  On est conscients de ce qui nous attend et on fera tout pour ne pas décevoir nos fans.

 

La JSK renouera avec la compétition continentale le 10 février prochain, ne pensez-vous pas que le match face au Monrovia CB ne sera qu’une simple formalité pour vous ?

La priorité pour le moment est de bien négocier nos deux matches de championnat avant de parler du rendez-vous de la CAF. Ce qui est certain est qu’on prendra tous nos matches au sérieux pour éviter les mauvaises surprises. 

N. B.

Concurrence féroce en attaque

Déçus par le rendement de leurs attaquants lors de la phase aller, les dirigeants ont recruté pas moins de 4 attaquants lors du dernier mercato hivernal. Les places sont tellement chères que les attaquants sortent le grand jeu dans les matches d’application pour gagner la confiance de leur entraîneur. Si Boulaouidet, Zerguine et Benaldjia ont marqué beaucoup de points en cette trêve hivernale, Baïtèche et Izerghouf font le maximum pour convaincre leur coach. La concurrence est très féroce en attaque au point où le Tunisien Sofiane Hidoussi prévient qu’il ne fera jouer que les meilleurs. Il aura l’embarras du choix pour composer son attaque, mais ses choix risquent de faire des mécontents, surtout que chaque joueur ambitionne de se frayer une place de titulaire sur l’échiquier des Jaune et Vert. L’entraîneur Hidoussi n’a pas encore arrêté son onze titulaire pour la phase retour, mais Zerguine et Benaldjia ont de fortes chances d’être titularisés lors du premier match de la reprise du championnat. L’attaque a été l’un des talons d’Achille de l’équipe lors de la première manche du championnat et avec le recrutement réalisé au mois de janvier prochain, les dirigeants s’attendent à ce que leur attaque se porte bien à la phase retour.

Baïtèche et Izerghouf

Malgré la rude concurrence qui existe en attaque, Baïtèche et Izerghouf ne rechignent pas sur l’effort pour gagner la confiance de leur entraîneur. Le premier a raté plusieurs séances d’entraînement, mais cela ne le décourage pas pour autant pour baisser les bras. Il affirme qu’il se sent de mieux en mieux et qu’il sera prêt pour la reprise du championnat. Toutefois, son entraîneur confie à chacune de ses sorties que Baïtèche est bon techniquement et qu’il est loin de sa forme. Idem pour Izerghouf. Ce dernier a séduit les responsables par ses qualités techniques, mais sa forme physique l’a trahi. Pour rattraper le retard qu’il accuse par rapport à ses partenaires, il fait un travail supplémentaire à chaque fin d’entraînement avec l’autorisation de son entraîneur bien sûr. Il sait que pour s’imposer dans l’équipe-type, il doit être performant.

En plus de Thomas Izerghouf et Karim Baïtèche, le jeune Benabou espère avoir sa chance lors de la seconde manche du championnat. Il n’a pas été à la hauteur lors de la phase aller, mais il travaille d’arrache-pied pour se faire une place sur l’échiquier des Canaris.

N. Boumali

Hidoussi prévient

«Si les internationaux militaires ne sont pas prêts, je ne les ferai pas jouer»

L’entraîneur Sofiane Hidoussi n’est pas prêt à prendre de risque avec ses trois internationaux Malik Raïah, Saâdi Redouani et Houari Ferhani. Il devra les récupérer demain ou après-demain, mais en attendant d’être fixé sur leur forme, il affirme que s’ils ne sont pas prêts, il ne les fera pas jouer. Ils n’ont pas effectué la préparation hivernale avec l’équipe à cause de leur participation au championnat du mo0nde avec l’EN militaire, ce qui inquiète le coach tunisien. «Si les internationaux militaires ne seront pas prêts, je ne les ferai pas jouer. Je dois d’abord voir leur forme avant de se prononcer sur leur participation au premier match de la reprise du championnat», explique Hidoussi.

N. Boumali     

Mebarki sera fixé sur sa blessure aujourd’hui

Ayant contracté une blessure au genou lors du match d’application joué vendredi dernier, Bilel Mebarki, sera examiné cet après-midi par le staff médical pour voir s’il sera prêt pour le premier match de la reprise du championnat. Sa participation est très incertaine, car l’entraîneur Hidoussi ne s’aventurera jamais à faire jouer un joueur qui revient d’une blessure.

 

Reprise cet après-midi

Après avoir bénéficié d’un jour de repos, les poulains de Sofiane Hidoussi reprendront cet après-midi le chemin des entraînements en prévision du premier match de la reprise du championnat. A signaler que l’international gardien Malik Asselah devra reprendre avec ses équipiers aujourd’hui.       

 

 

 

 

 

 

Tags:

On attendait du public. Les Chnaoua n’ont pas répondu présents, ils n’étaient pas 60 000 comme le souhaitait Omar Ghrib. On espérait un grand match, ce ne fut pas vraiment le cas.  Du moins, pas en première mi-temps. Même si les Vert et Rouge dominaient les débats et les Harrachis subissaient le jeu. Cependant, le suspense compensa la qualité. Personne ne savait ce qu’allait être l’issue du derby. Au final, l’USMH prend le dessus par Benamra qui stoppe le leader et Zeghba qui arrête tout.

Tags: ,

A 19 ans, Ilyès Yaïche est un attaquant pétri de qualités sur lequel l’entraîneur Paul Put compte beaucoup. La preuve, il est le seul jeune ayant été utilisé lors des matchs de la phase aller du championnat. Dans cet entretien qu’il nous a accordé, ce pur produit de l’école de l’ASMO nous parle de la préparation ainsi que de la phase retour. Il n’a pas manqué de dire qu’il souhaite avoir plus de temps de jeu lors de la deuxième moitié de la saison afin de montrer ce dont il est capable.

 

 

Tout d’abord, où en êtes-vous avec votre blessure ?

Dieu merci, je suis complètement guéri. Je m’entraîne le plus normalement du monde avec mes coéquipiers et je suis apte pour la compétition officielle.

 

Dans quelles conditions se poursuit votre préparation ?

Dans de très bonnes conditions. A quelques jours seulement de renouer avec la compétition officielle, la concentration bat son plein au sein du groupe. On est en train de fournir d’énormes efforts afin qu’on soit prêts sur tous les volets le jour J.

 

Croyez-vous que cette trêve est excessivement longue ?

C’est très difficile de rester loin de la compétition officielle pour plus d’un mois et j’espère que cela n’aura pas de retombés négatives sur l’équipe. Que voulez-vous qu’on fasse, on doit s’adapter. Franchement, on a hâte de renouer avec la compétition officielle et on attend avec impatience de donner la réplique au DRB Tadjenanet et retrouver à l’occasion nos supporters.

 

Vous aurez l’occasion de jouer le premier match de la phase retour à la maison, ce sera une aubaine pour la commencer sur une bonne note, n’est-ce pas ?

Oui, c’est clair. C’est très important sur le plan psychologique de commencer la deuxième moitié de la saison par une victoire. On retrouvera à l’occasion nos supporters et on n’aura pas le droit de les décevoir. On fera tout pour gagner, d’autant plus qu’on n’aura pas le droit à l’erreur si on veut retrouver la place de leader le plus vite possible.

 

Comment voyez-vous la phase retour ?

On aura comme objectif de préserver notre titre de champion et de se qualifier pour la phase des poules de la Ligue des champions africaine. A mon avis, tous les moyens sont réunis pour revenir en force lors de la phase retour. Il faut seulement savoir gérer notre parcours afin de réaliser les meilleurs résultats possibles et atteindre ainsi les différents objectifs du club en fin de saison.

 

Vous aurez en face un calendrier infernal lors du mois de février, êtes vous prêts physiquement pour gérer la situation ?

Oui, bien sûr. On est des joueurs professionnels et on n’a pas le droit de se plaindre de la charge de travail. Après plus d’un mois de trêve, je crois qu’on est frais physiquement par rapport aux autres clubs du championnat. On jouera tous nos matchs pour gagner, que ce soit à domicile ou à l’extérieur.

 

Parlons de vous, vous êtes le seul jeune ayant été utilisé lors de la phase aller, êtes vous satisfait de vos prestations ?

Je remercie beaucoup mon entraîneur qui m’a donné la chance de jouer. Il est vrai que j’aurais souhaité avoir plus de temps de jeu, mais le faite de gagner la confiance du coach, c’est déjà beaucoup, dans la mesure où j’avais été convoqué pratiquement dans tous les matchs de la phase aller. Je dois continuer à travailler parce que j’ambitionne de faire beaucoup mieux lors de la phase retour.

 

Justement, souhaitez-vous avoir plus de chance lors de la deuxième moitié de la saison, d’autant plus que vous êtes le seul jeune qui figure dans la liste africaine ?

Oui, bien sûr. Je suis un joueur ambitieux et je crois que c’est légitime de prétendre à avoir plus de temps de jeu à l’avenir. Je rassure mon entraîneur qu’il pourra compter sur moi et de mon côté, je ferai tout pour ne pas le décevoir.

A. S.

 

Aujourd’hui repos

Après disputé hier le match amical face à l’équipe réserve, les joueurs usmistes auront droit aujourd’hui à une journée de repos. Ce qui va leur permettre de reprendre leur souffle après avoir consenti d’énormes efforts dernièrement.

 

Reprise demain matin

C’est demain que les coéquipiers de Meftah reprendront le chemin des entraînements pour poursuivre la préparation en prévision de la reprise de la compétition officielle. La reprise du service aura lieu dans la matinée à partir de 10h30 au stade Omar-Hamadi de Bologhine.

 

USMA-DRBT, vendredi à 16h

Comme tout le monde le sait, l’USMA commencera la phase retour du championnat par la réception du DRB Tadjenanet. Cette confrontation est programmée, rappelons-le, vendredi au stade Omar-Hamadi et le coup d’envoi est fixé à 16h. Le match sera retransmis sur l’une des chaînes de l’ENTV, ce qui permettra aux supporters qui ne pourront pas faire le déplacement au stade de suivre le match à partir de leur petit écran.

 

Meftah et Benyahia ont repris hier, Meziane attendu demain

Comme il fallait s’y attendre, c’est à l’occasion de l’entraînement d’hier matin que les deux internationaux Rabie Meftah et Mohamed Benyahia ont réintégré le groupe, au grand bonheur de leur entraîneur Paul Put. Abderrahmane Meziane, quant à lui, est attendu à l’entraînement de demain car la sélection nationale militaire regagnera aujourd’hui le pays en provenance d’Oman.

 

Les U18 et les U20 s’illustrent

Pour le compte de la 13e journée du championnat de leurs catégories, les U18 et les U20 de l’USMA ont donné la réplique hier à leurs homologues du WAB au stade Omar-Hamadi. Les U18 ont réalisé une brillante victoire en s’imposant sur un score fleuve de sept buts à un. Les U20, quant à eux, ont également réalisé une victoire sur le score de deux buts à un.

A. S.

En amical : USMA 5 - La réserve 2

Les Rouge et Noir rassurent avant le DRBT

 

Comme prévu, la formation usmiste a disputé hier après-midi un match amical et le cinquième depuis l’entame de la préparation hivernale qui l’a opposée à l’équipe réserve. Les coéquipiers du capitaine Mohamed-Lamine Zemmamouche se sont largement imposés sur un score fleuve de cinq buts à deux. Andria (doublé), Bourenane, Abel et Koudri sont passés par là.

 

C’était donc le dernier match qu’a disputé l’équipe avant de renouer avec la compétition officielle. En s’imposant par la plus belle des manières, la bande à Paul Put a une nouvelle fois montré un bon visage et rassure avant son entame de la deuxième moitié de la saison, prévue vendredi à l’occasion de la réception du DRB Tadjenanet. Le coach usmiste, quant à lui, a tiré les enseignements de ce dernier galop d’entraînement puisqu’il avait l’occasion de parfaire les derniers réglages, travailler la cohésion et essayer de combler les lacunes constatées avant de livrer l’important rendez-vous de vendredi. Un match que les Rouge et Noir sont dans l’obligation de le gagner afin de rester collés au podium mais aussi renouer avec le championnat national sur une bonne note.

 

Andria retrouve son efficacité et rassure Put

Buteur lors du précédent match amical face à la réserve, Andria Carolus est également parvenu à trouver le chemin des filets à l’occasion de la joute amicale d’hier. Auteur d’un doublé, l’international malgache commence donc à retrouver son efficacité devant les buts et le moins que l’on puisse dire, il envoie un signal fort à son entraîneur Paul Put qu’il pourra compter sur lui lors de la compétition officielle. Il faut dire aussi que l’efficacité d’Andria rassure beaucoup le technicien belge car ce dernier compte aligner son attaquant titulaire lors du match de vendredi qui opposera son équipe au DRB Tadjenanet en absence de Ziri Hammar et Rafik Bouderbal, toujours convalescents. Une opportunité que le joueur ne doit en aucun cas rater s’il veut arracher une place de titulaire après une phase aller complètement ratée.

A. S.

 

Meftah, Benyahia et Abdellaoui n’ont pas joué

En plus de Mohamed Benkhemassa et Amir Sayoud, les trois joueurs Rabie Meftah, Mohamed Benyahia et Ayoub Abdellaoui n’ont pas pris part à la rencontre d’hier face à la réserve. Le premier s’est contenté d’un travail spécifique, tandis que le second a préféré prolonger son repos. Abdellaoui, quant à lui, s’est absenté après avoir eu le feu vert de la direction du club pour des raisons personnelles.

 

 

 

Tags:

Affaire Benyahia

L’affaire Mohamed Benyahia connaîtra-t-elle enfin son épilogue cette semaine ? Afin de dénouer le conflit qui oppose le président Ahmed Belhadj à son homologue de l’USMA, Rebouh Haddad, la LFP va convoquer les deux présidents pour une confrontation.

Tags:

 Dans un match supposé ouvert, les gars de la formation d’El-Khadra ont réussi leur second test de suite en cette phase retour du championnat de Ligue 1 Mobilis, en s’imposant devant le CA Batna sur le score de deux buts à zéro.

Tags: ,

 C’est parti ! Le Mouloudia d’Alger entame la phase retour aujourd’hui. Après le report du clasico, les Mouloudéens étaient contraints d’attendre le 28 janvier pour disputer leur première rencontre officielle de l’année 2017. C’est face à l’USMH qu’ils entameront la phase retour ; ils sont décidés à faire le nécessaire pour prendre le dessus et garder la place de leader.

Tags: