Finale de la LDC : et si le 5-Juillet raflait la mise ?

La dernière réunion du comité exécutif de la CAF qui a eu lieu au Maroc devait sortir avec une décision concernant le lieu du déroulement de la finale de la ligue des champions africaine mais jusqu'à maintenant, la CAF n'a rien décidé.

La finale en question aura lieu le 29 mai prochain, et pour la première fois de l'histoire, le match aura lieu en une seule rencontre, et ce après les problèmes rencontrés lors des précédentes éditions notamment la dernière et l'affaire du match WAC-EST qui est allée jusqu'au TAS. Soucieuse d'en finir avec ces problèmes d'ordre organisationnel, la CAF a laissé filer quelques échos nous apprenant qu'elle choisirait le stade de Casablanca pour la finale de cette année, Lekjaâa le président de la Fédération royale soutient cette idée crânement, alors que les clubs égyptiens et tunisiens et même Sundowns d'Afrique du Sud ont contesté cette rumeur, ils veulent barrer la route à Casa, surtout après la parution des noms et surtout du tirage au sort des quarts de finale et des demi-finales qui risquent de permettre a un team marocain le WAC ou le Raja d'aller en finale.

Pays neutre

Le stade du Caire a lui aussi été cité à un moment donné, mais ce dernier, comme annoncé par les Egyptiens, sera fermé pour 3 mois a partir d'avril, ce qui élimine cette piste, d'autres stades ont été cités çà et là, mais des sources de la CAF ont révélé à Masrawi, un site égyptien, que la Confédération écoutera les propositions des pays avant de trancher, autrement dit, un appel d'offres sera lancé et le pays qui voudra accueillir ce match devra postuler. Des sources marocaines ont laissé entendre que l'Algérie ne dirait pas non à cette possibilité, il faut dire que le stade du 5-Juillet offre tout ce qu'il faut pour une telle organisation, la pelouse a été refaite, les accès ont été modernisés et la billetterie électronique va être opérationnelle dans peu de temps, le pays est aussi situé à un endroit stratégique et offre les commodités nécessaires pour loger les invités, sans oublier l'importance d'organiser un tel événement et surtout le réussir à 2 ans d'un CHAN que notre pays va abriter. Pour le moment ce ne sont que des rumeurs, mais cela reste envisageable, en tout cas le public algérien sera content d'accueillir un tel événement qui permettrait entre autres de rapprocher la FAF de la CAF après les dernières tensions.

  1. M. A.

 

 

Le Ahli affronte Al-Wahda demain aux Emirats

Belaïli manquerait les débuts en LDC asiatique

 

Après sa très belle prestation jeudi passé en championnat lors de la victoire 3-2 contre l'Ettifaq de Raïs Mbolhi et ses 2 buts ainsi que sa passe décisive qui ont changé le cours du match, Youcef Belaïli a fait les unes des medias saoudiens. L'international algérien a aussi brillé sur les réseaux sociaux puisque les fans ahlaouis l'ont énormément encensé, cela continue d'ailleurs puisqu'ils mènent une vaste campagne pour lui permettre d'être élu meilleur joueur de la 17e journée du championnat saoudien après avoir garanti sa présence dans l'équipe de la semaine, où on retrouve un autre Algérien, à savoir Azzeddine Doukha gardien du Raed. En même temps, l'équipe du coach suisse Christian Gross a repris le travail, elle n'a pas eu le repos qu'il faut, car dés demain à 16h35 elle replongera dans une autre ambiance de matches, la ligue des champions asiatique reprend en effet ses droits, avec l'ambition pour les Ahlaouis de bien démarrer. Pour cette première journée, le Ahli qui évolue dans le groupe A aura à défier Al-Wahda des Emirats arabes unis, un match important pour les Verts de Djeddah, mais la mission risque d'être plus compliquée que prévu puisqu'on annonce déjà la possible défection de l'ailier de l'EN Youcef Belaïli. L'enfant d'Oran traîne en effet une blessure à la cheville contractée avant le match devant l'Ettifaq, il avait même quitté le terrain après le coup de sifflet final sur une civière, et il ne serait pas prêt à débuter le match de demain aux EAU. Par ailleurs, le but du 3-2 marqué par Belaïli jeudi avait mis le feu au stade, un photographe qui a couvert ce match et qui supporte l'équipe ahlaouie a laissé exploser sa joie allant même jusqu'à enlacer Belaïli qui fêtait sa réalisation marquée sur penalty dans les arrêts de jeu, ce geste de ce photographe lui a coûté le retrait de son accréditation accordée par la fédération locale, il a fallu que ce dernier s'excuse en public pour que la sanction soit revue à la baisse, il n'est suspendue que pour 1 rencontre.

  1. M. A.

 

 

 

Classement