JSMB : Quelle sera la réaction des membres de l’AG ?

 

La déception des supporters de la JSM Béjaïa était énorme à la fin de la rencontre ayant opposé leur équipe au WA Tlemcen.

 

Alors que le doyen des clubs kabyles était tout près d’atteindre son but, qui était l’accession, le fait de ne pas avoir réussi à trouver le chemin des filets face au Widad de Tlemcen a tout remis en question. Il faut dire que les amoureux des Vert et Rouge appréhendaient beaucoup le baisser de rideau sur ce championnat de Ligue 2. Sachant que leur club était bien parti pour réaliser le but tracé en début de saison, des problèmes ont survenu au cours de la saison, notamment d’ordre financier et organisationnel. Ces couacs, que connaît finalement le club  depuis la rétrogradation du club en Ligue 2, il y a presque 2 ans, ont influé négativement sur le parcours de la JSM Béjaia. Près de deux semaines après la fin du championnat, alors que la JSMB devait apprendre de ses erreurs et se préparer pour la saison prochaine, des voix se sont élevées pour demander le départ de la direction actuelle. Cette dernière n’a pas tenu, selon eux, ses engagements envers les supporters, qui comptaient beaucoup sur cette saison pour retrouver l’élite. Néanmoins, si la demande des supporters est légitime dans la mesure où la déception est grande, à l’heure où le club se trouve à la croisée des chemins, aucune solution viable n’est proposée. L’annonce de la démission du président du conseil d’administration de la SSA JSMB Tiab Boualem est venue compliquer davantage la situation. Ce dernier, qui a tout donné pour que le club puisse accéder à la fin de la saison, n’a pas été récompensé.  Avec l’annonce du départ du doyen des présidents des clubs algériens, les actionnaires de la SSA/JSMB se réuniront en fin de semaine afin de décider du sort de la société par actions. Cette société a été mise en branle il y a bientôt 9 années. Pour rappel, la JSM Béjaia était le premier club, au niveau national, à avoir adopté le statut de club professionnel au lendemain de l’annonce par les autorités du passage au professionnalisme. La société est composée de plusieurs actionnaires, notamment les frères Tiab, les frères Battouche, Zoubir Mehlleb et Sofiane Haddad, en plus du CSA, qui détient lui aussi des parts dans cette société. Le rôle de l’assemblée générale du CSA/JSMB est d’ailleurs déterminant dans cette crise puisque ses membres sont garants de la pérennité du club, dans la mesure où la part des actions du club amateur représente le sigle du club. Alors que le club est en train de vivre une crise sans précédent, les membres de cette AG n’ont toujours pas réagi. Cela risque de mettre le club dans une situation inconfortable en aggravant davantage la situation, surtout qu’aucune solution intermédiaire n’est proposée.

 

Les joueurs ne veulent pas se précipiter

Si la situation au sein de la formation des Vert et Rouge est incertaine, des éléments composant actuellement l’effectif de la JSMB ne veulent pas se précipiter de prendre une décision concernant leur avenir. Nous avons évoqué dans nos précédentes éditions les contacts de certains éléments avec d’autres clubs, qui souhaitent s’attacher leurs services. Face à la crise administrative qu’est en train de vivre le club d’Yemma Gouraya, les joueurs que nous avons contactés nous ont assuré que la priorité est pour la JSMB, mais si la situation perdure et qu’aucun dirigeant ne se manifeste durant les prochains jours, ces derniers sont appelés à avoir recours dans un premier temps à la Chambre de résolution des litiges afin de demander leur lettre de libération.

 

L’inquiétude gagne les supporters

Chacun y va de son propre commentaire chez les supporters de la JSMB. Une chose est certaine, la division dans les rangs des amoureux du club est de plus en plus visible entre ceux qui soutiennent le départ de la direction actuelle et la dissolution de la SSA, et d’autres qui veulent un changement en douceur. Tout cela n’est d’ailleurs pas à l’avantage du club, qui risque de se retrouver confronté à d’énormes difficultés à l’avenir, en l’absence d’hommes capables de venir porter le club sur leurs épaules, notamment en mettant des moyens financiers importants afin de permettre à ce dernier de grandir et de retrouver ses lettres de noblesse. Dans l’attente de trouver une solution auprès des actionnaires et des membres de l’assemblée générale, l’avenir de la JSM Béjaia reste dans le flou. Cela pourrait porter un préjudice important au club, qui doit se préparer convenablement pour la saison prochaine où le championnat de Ligue 2 s’annonce relevé avec la présence de prestigieux clubs, qui ont déjà  évolué plusieurs saisons en L1.

  1. E. Z.

 

 

Classement