Madjer redistribue les cartes

 

Le sélectionneur national, Rabah Madjer, a établi une liste de 24 joueurs concernés par les matchs internationaux amicaux du 1er juin 2018 au stade du 5-Juillet face au Cap-Vert et du 7 juin 2018 à Lisbonne face au Portugal.

Le sélectionneur national qui promettait beaucoup de surprises est passé à l’acte puisqu’il a chamboulé son groupe par rapport à celui qui était concerné par le stage du mois de mars et les deux matches contre la Tanzanie et l’Iran.

 

7 changements et le grand retour de Mbolhi et Feghouli

Ainsi, dans la cage, on enregistre comme prévu le retour de Raïs Mbolhi qui prend la place du Paciste Moussaoui, ce dernier a bénéficié d’une chance contre l’Arabie Saoudite et n’a pas été à la hauteur, cela coïncide avec la baisse de forme de Faouzi Chaouchi, un tas de raisons qui ont poussé le driver des Fennecs à tenter le diable et laisser de côté quelques principes.

Moussaoui n’est pas le seul joueur du PAC a avoir payé le retour d’un cadre, puisque El-Mellali a lui aussi disparu des radars, il n’a eu qu’une petite apparition en Autriche qui ne lui a pas permis de s’affirmer il cède sa place à Feghouli, au grand bonheur de ce dernier qui est en train de vivre l’une des plus positives périodes de sa carrière.

 

Belkalem saute au profit de Halliche

L’un des éléments écartés n’est autre que Belkalem, le désormais ancien joueur de la JSK n’a visiblement pas convaincu Madjer, le coach voulait le faire replonger dans l’ambiance de l’EN, et il l’a bien déclaré, mais pas pour un tel match qui fait très peur au sélectionneur d’où ces changements opérés en urgence dans le but de retrouver une solidité perdue, en espérant que Halliche, le revenant, ait le même niveau qu’avant et ramène ce qui manque à une défense considérée comme le maillon faible de notre sélection. 

 

2 clubistes sacrifiés, Lakroum la plus grande surprise

Parmi les 7 changements opérés par rapport à la liste du stage de mars, on remarque l’absence aussi des deux joueurs du CSC, à savoir Belkheir et Abid, si le premier qui était convoqué en tant que milieu défensif a été remplacé par Benkhemassa qui a gagné des points avec l’EN des locaux, en revanche Abid a cédé sa place devant au profit d’un trentenaire, à savoir Lakroum du CRB, il faut dire que la présence de ce joueur dans le groupe des A surprend plus d’un, sa convocation ressemble même à un défi vu les critiques qui ont fusé à chacune de ses convocations déjà chez les A’, et le voilà maintenant qui arrive même chez les A à l’âge de 32 ans au détriment du meilleur buteur du championnat, à savoir Darfalou convoqué en tout début de l’aventure puis écarté pour des raisons méconnues.

 

Hanni et Taïder comme prévu

De leur côté, Taïder et Hanni qui avaient eu des problèmes avec le staff lors du dernier stage et qui avaient demandé de ne plus être rappelés si le coach maintenait ce comportement avec eux, ont été laissés à part pour ce stage, en attendant de voir si Madjer fera appel à eux à l’avenir.

  1. M. A.

 

La liste complète

Gardiens : Chaouchi, Mbolhi, Salhi.

Défenseurs : Arrous, Belkheiter, Naâmani, Mandi, Chafaï, Halliche, Benmoussa, Benssebaïni

Milieux : Boukhanchouche, Ferhat, Medjani, Benkhemassa, Bentaleb

Attaquants : Feghouli, Soudani, Lakroum, Brahimi, Bennacer, Mahrez, Bounedjah, Slimani.

 

 

Début du stage le 28 mai

Même si certaines convocations envoyées aux joueurs comportaient la date du 27 mai comme date du début du stage, finalement la date du début officiel du stage a été maintenue pour le 28 mai et durera 12 jours dont une semaine que les joueurs passeront au CTN avant de rallier Lisbonne.

Le groupe concerné du moins ceux qui vont affronter le Cap-Vert le 1er juin au stade du 5-Juillet vont avoir 4 jours et 4 séances d’entraînement avant de jouer la partie, suffisant avant la reprise et la préparation du big match contre la Seleçao.

 

 

 

Le choix est risqué et très critiqué

Lakroum et Boukhanchouche : le butin de guerre du sélectionneur

 

S’il y a un joueur qui peut s’estimer heureux d’avoir décroché une place dans le groupe des Verts pour le match du Portugal c’est bien l’attaquant du CRB Sid Ali Lakroum.

Critiqué en club comme en sélection, il continue de bénéficier du soutien du sélectionneur qui, cette fois-ci, a décidé de l’emmener chez les A, un choix risqué au vu du peu de choses qu’on a vu de sa part que ce soit en championnat où il a très peu marqué avec les gars de Laâqiba ou chez les A’ en témoigne son petit match comme toute l’équipe en Espagne contre l’Arabie Saoudite.

Lakroum aura été la plus grande surprise de cette liste, il s’ajoute à l’autre énigmatique présence, celle de Boukhanchouche qui continue de figurer dans les plans du coach, en dépit de la mauvaise passe qu’il traverse, il a très peu joué avec son club, à savoir la JSK, et son match à Cadix n’était pas encourageant, toutefois, Madjer a préféré le prendre il sera avec Lakroum et un degré moindre Benmoussa et Benkhemmassa son butin de guerre chez les locaux, car comme on le sait, sa mission a été arrêtée chez cette catégorie, il fallait bien qu’il en sort avec un résultat.

En tout cas Madjer semble vouloir aller au bout de ses idées, et seul le terrain lui donnera raison ou tort.

  1. M. A.

 

 

Taïder et Hanni, les nouveaux black-listés

Le hasard des choses a fait que cette liste pour la double confrontation contre le Cap-Vert et le Portugal soit l’occasion du retour de Mbolhi et Feghouli au sein du groupe, et pour 2 autres éléments de quitter le groupe et d’entrer par la grande porte dans la black-list du sélectionneur.

En effet, Taïder et Hanni ne font plus partie des joueurs de l’EN, Madjer qui était très en colère par rapport à leur réaction négative lors du dernier stage, Taïder pour n’avoir pas pris part aux deux matches et Hanni pour son remplacement en 1re période, a décidé tout simplement de les écarter du groupe afin de préserver la sérénité trouvant que les deux éléments représentaient une sérieuse menace  à la discipline au sein du groupe.  

Si Madjer a choisi Benkhemmassa pour remplacer Taïder, c’est Lakroum qui prend la place de Hanni, une lourde mission au vu du rôle qu’avait le joueur de Moscou dans l’effectif des Verts.

 

 

3 vieux cadres rappelés

5 locaux sacrifiés

Le Portugal terrorise Madjer

 

La liste dévoilée par le sélectionneur national Rabah Madjer renferme beaucoup de bonnes et de mauvaises surprises, il fat dire qu’il avait promis des changements et vu la composante on peut dire qu’il ne s’est pas gêné mais ce qui est à remarquer aussi c’est qu’il a décidé enfin de réagir et de se débarrasser de son excès de fierté et certaines idées reçues qui l’ont poussé à faire certains mauvais choix lors de ses 2 premiers stages avec l’EN.

Le retour des vieux cadres comme Halliche, Mbolhi et Feghouli prouve que le coach est prêt à tout pour retrouver la stabilité et regagner la confiance du public, ce dernier a été quasiment perdu au terme du match contre la Tanzanie malgré la victoire, avec l’histoire du 4-1-4-1 qui n’a convaincu personne, suivie de quelques erreurs de gestion du groupe qui ont causé une défaite contre l’Iran.

Le peu de temps séparant le stage du printemps et le stage du début d’été l’ont poussé à revoir ses positions et penser avant tout à l’intérêt de l’EN, car au bout de cette nouvelle date FIFA il y aura un match pas comme les autres, en face, il n y aura ni la Tanzanie ni l’Iran encore mois le Cap-Vert, ça sera le champion d’Europe en titre, l’équipe de Cristiano Ronaldo qui affiche une forme étincelante avant la Coupe du monde.

Stressé et travaillant sous une énorme pression ces derniers temps surtout après la bouleversante défaite contre les Saoudiens, Madjer aurait souhaité un instant que ce match du Portugal ne soit pas programmé, voire même qu’il soit annulé, en témoignent ses tentatives de changer l’horaire de façon à ce que ça ne coïncide pas avec les horaires du jeûne, cette réaction en fait cache une nette envie de fuir cette lourde responsabilité qu’est cette partie à hauts risques contre la Seelçao européenne, il a d’ailleurs épuré sa liste en se débarrassant de son cheval de bataille, à savoir les locaux, et les remplacer par un renfort venu d’outre-mer, le tout pour ressouder le groupe, et espérer provoquer l’électrochoc souhaité, d’autant que dans les coulisses et après s’être vu retirer les commandes des locaux, on parle de plus en plus de son éventuel limogeage en cas d’une nouvelle déconvenue contre les Portugais, c’est dire que ce match est en train tout simplement de terroriser le coach et son staff, le score du 7 juin prochain devrait être décisif.

  1. M. A.

   

Halliche enfin de retour : 

«Je reviens chez moi»

 

Parmi les belles surprises de la liste des 24 de Madjer, la présence du défenseur d’Estoril, Rafik Halliche.

Auteur d’une saison remarquable sur le plan personnel avec son club, malheureusement relégué au terme de la saison, son retour était dans l’air depuis quelque temps déjà, surtout que Madjer a eu du mal à trouver la solution au problème de la défense, et voilà que Rafik rentre au bercail, et rentre à la maison comme il l’a écrit hier dans une publication sur son compte Instagram : «Le retour à la maison, en équipe nationale» ainsi que d’autres publications précédentes où il se félicitait de revenir. Il promet même de rugir tel un lion pour rétablir l’ordre dans la défense à quelques jours du match qui le reverra fouler la pelouse du stade du Benfica son ancien club, pour y affronter Ronaldo dans un choc intéressant à suivre.

 

 

Ghoulam ménagé

Même s’il a repris avec son club et qu’il est complètement rétabli de sa blessure au genou, Faouzi Ghoulam n’a pas figuré sur la liste de Rabah Madjer pour le prochain stage.

Le sélectionneur a, semble-t-il, voulu donner le temps nécessaire au joueur de revenir avec son club avant de compter sur lui à l’avenir, sachant que le coach a retenu Benmoussa et Bensebaïni pour boucher le trou à gauche.

 

 

Revoilà Arrous

Les vieux cadres à savoir Halliche, Mbolhi et Feghouli mais aussi Belkhiter ne sont pas les seuls revenants dans la liste de Madjer puisque le latéral droit Islam Arrous a lui aussi été rappelé. A noter que ce joueur avait été convoqué en novembre il a même joué toute la partie contre la RCA avant d’être écarté en mars à cause d’une blessure. Le retour du Paciste coïncide avec celui de Belkhiter, les deux éléments jouent dans le même poste, ils vont se livrer bataille pour une seule place de titulaire.

 

Classement