Accédez directement au site compétition

JSK : L’USMA va offrir un pont d’or à Raiah

A vingt-trois ans, Malik Raiah est devenu un pilier de la formation du Djurdjura. L’enfant de Draâ Ben-Khedda, qui a fait toutes ses classes à la JSK, joue en senior depuis quatre ans déjà.

 Lors de la saison 2013/2014, le lutin kabyle a donné une autre dimension à sa carrière. Aït Djoudi, l’entraîneur de l’époque des Canaris, a tout simplement libéré le jeune milieu de terrain des Jaune et Vert en lui faisant confiance et en le titularisant à chaque rencontre. Depuis, Raiah joue comme titulaire avec tous les entraîneurs qui sont passé par la JSK, avec Broos, Ciccolini, Wallemme. Aujourd’hui, Bijotat fait du sympathique Malik une pièce maîtresse sur son échiquier. Le jeune âge du joueur, son talent, son sérieux, sa marge de progression et ses grandes qualités physiques et techniques n’ont pas laissé les responsables de l’USMA indifférents. Ces derniers, qui ont suivi le joueur de la formation de la ville des Gênets depuis plusieurs mois, ont pris la décision ces derniers jours de le recruter l’été prochain. Comme tout le monde est au courant, le contrat qui lie Malik Raiah à la JSK expire à la fin du mois de juin prochain, autrement dit, le numéro 21 du club le plus titré d’Algérie sera libre comme le vent. Le richissime président de la formation de Soustara sautera sur l’occasion pour engager la pépite kabyle, Haddad ne lésinera jamais sur les moyens pour recruter les bons joueurs et les exemples sont à la pelle.

 

Des émissaires de Haddad ont déjà contacté la pépite kabyle

Selon une source très proche du joueur, des émissaires du président usmiste et des proches de l’USMA ont déjà pris attache avec Malik Raiah et même avec son entourage pour proposer aux deux parties un bon contrat l’été prochain. Certes, les responsables des Rouge et Noir sont très occupés ces derniers temps, ils ne pensent qu’à la finale de la LDC. Mais les émissaires de Rebouh Haddad n’ont pas hésité à contacter le jeune et prometteur milieu de terrain des Canaris.

 

On compte lui proposer 180 M/mois

A l’USMA, on compte faire du recrutement de Malik Raiah l’été prochain une grande priorité, surtout que plusieurs éléments actuels de l’effectif des Rouge et Noir seront appelés, et pour différentes raisons, à quitter la formation de Soustara en fin de saison. Pour engager l’enfant de DBK, Haddad cassera sa tirelire dès maintenant ; on compte proposer un bon salaire à Raiah. Certes, il est encore très tôt pour parler de salaire et des négociations, mais selon toujours notre source, on parle d’une proposition de 180 M/mois. 

 

Que fera Hannachi ?

Pour les supporters kabyles, Malik Raiah est la fierté de toute une région en plus d’être un excellent joueur. Ces derniers n’imaginent même pas le départ de leur milieu de terrain qui est, aux yeux des fans des Canaris, une icône du club. Pour les Kabyles, Raiah doit faire comme a fait Xavi au Barça. Bref, le joueur sera libre de tout engagement l’été prochain, Haddad le veut à tout prix et Hannachi doit agir le plus tôt possible pour prolonger l’un de ses meilleurs joueurs et blinder son contrat.

A. H.

 

Harrouche : «Yarichène m’a contacté et je veux revenir à la JSK»

«Par respect aux gens de l’Arba, je ne peux rien négocier maintenant»

L’excellent milieu de terrain du RCA, qu’on a joint hier après-midi au téléphone, n’a pas caché ses contacts avec les responsables kabyles. Toutefois, l’ancien sociétaire du PAC, du NAHD et du CRB ne veut pas entrer dans le détail par respect à son club actuel.

 

On reparle une nouvelle fois de Hocine Harrouche à la JSK…

(Rire) Je ne peux rien vous cacher, apparemment vous êtes au courant de tout. Yazid Yarichène, qui est un bon ami à moi, m’a appelé ces derniers temps à maintes reprises pour me proposer de revenir à la JSK. Comme tout le monde est au courant, j’ai signé à la JSK lors de l’été 2014 avant de résilier mon contrat. Bref, ce qui est fait est fait, c’est du passé pour moi, j’ai tourné cette page.

 

Et vous avez répondu favorablement à la demande de Yarichene ?

Pour être franc avec vous, j’ai demandé à Yazid de patienter quelques semaines encore avant de reparler de ce sujet.

 

Peut-on savoir pourquoi vous n’aviez pas voulu parler de ce sujet avec Yarichene, préférant patienter encore ?

Tout simplement parce que la phase aller n’est pas encore terminée ; par respect à mes dirigeants, mes coéquipiers et tous les gens du RCA, je ne peux rien négocier pour le moment. Il reste encore cinq journées de cette première manche du championnat. On doit terminer d’abord cette phase aller avant de négocier mon départ de l’Arba.

 

Vous serez donc prêt à revenir à la JSK cet hiver ?

Oui, je veux vraiment revenir à la JSK, un club où je n’ai pas pu étaler toute ma classe par le passé pour les raisons que tout le monde connaît. Inchallah, on trouvera un accord dans les jours à venir concernant mon transfert à la JSK.

 

On croit savoir que d’autres clubs de Ligue 1 Mobilis sont aussi sur vos traces…

Il y à plusieurs équipes qui m’ont contacté ; je ne vais citer le nom d’aucun club, je ne fais jamais dans la surenchère, je ne suis pas le type de joueur qui utilise plusieurs méthodes pour augmenter leur cote. Je veux revenir à la JSK, c’est plus qu’un souhait, c’est tout ce que je peux vous dire pour le moment.

 

On vous laisse le soin de conclure…

Tout ce que j’ai à dire est que je n’ai jamais tourné le dos à mon équipe. L’été dernier, plusieurs joueurs ont quitté le club, moi je suis resté malgré tout, maintenant, je ne sais plus sur quel pied danser. Cela fait maintenant six mois que je n’ai pas touché le moindre sou et je n’ai jamais réclamé quoi que ce soit, j’ai toujours privilégié les intérêts de mon équipe, mais la carrière d’un footballeur est très courte, je dois alors penser à mon avenir. Comme je vous ai déjà dit, je veux vraiment revenir à la JSK, inchallah, mon vœu sera exaucé.

A. H.

 

Deux cadres dans l’œil du cyclone

Selon une source digne de foi, deux titulaires indiscutables dont on préfère taire les noms pour le moment n’ont ni la confiance de leurs dirigeants ni celle de leur entraîneur. L’un d’eux fait l’objet d’acerbes critiques à chaque match, mais en l’absence de concurrence, il joue constamment titulaire, mais notre source annonce que ce cadre sera relégué sur le banc à la phase retour. Ce joueur est loin de son niveau et s’il ne se remet pas en cause, il risque d’être libéré à la fin de l’exercice. S’agissant du deuxième cadre,  les dirigeants lui accordent pour le moment des circonstances atténuantes, mais s’il ne retrouve pas sa forme dans les semaines à venir, il sera convoqué par ses responsables pour s’expliquer sur sa baisse de forme.

N.B

 

Le TAS donne gain de cause à Doukha

 Le gardien Azzeddine Doukha a fini par avoir gain de cause dans le conflit l’opposant à son ancien club l’USMH, en l’occurrence. Le Tribunal arbitral du sport a sommé ses ex-dirigeants de lui payer la somme de 253 millions de centimes qu’ils lui devaient lorsqu’il portait le maillot de leur club. C’est son manager Mustapha Maza qui a saisi le TAS pour permettre à Doukha d’être rétabli dans ses droits.

 

Condoléances

Suite au décès de la femme de notre ami et collègue Abdelghani Aichoue, née Guessad Saâda Nawel, le collectif de Compétition lui présente ses sincères condoléances et l’atteste de sa profonde sympathie. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons. 

 

Tags: ,

Classement