MOB : Le MOB toujours debout

En réussissant un hold-up parfait, grâce à son joker de luxe, Djamel-Eddine Chatal, dans les arrêts de jeu avant-hier au stade du 20-Août-1955 à Béchar, le MO Béjaïa a réussi la meilleure opération de la journée en coiffant la JS Saoura au poteau, confortant ainsi sa position de leader avec 31 unités.

L’entraîneur Amrani a ainsi tenu la promesse de rectifier le tir après le match nul au goût de défaite concédé au stade de l’Unité maghrébine mardi face au NAHD, en glanant trois unités de plus pour son escarcelle. Un succès qui confirme la force mentale et l’état d’esprit conquérant du groupe qui a gagné de l’expérience et de la confiance en faisant preuve de beaucoup de métier depuis en gérant à son compte les matchs en déplacement, particulièrement.

 

1re victoire à Béchar

La victoire enregistrée par le MO Béjaïa au stade du 20-Août-1955, en plus de son importance sur le plan comptable avec les 3 points de plus glanés par le champion d’hiver, est inédite pour le club béjaoui qui n’a jamais réussi à récolter le moindre point à Béchar. Un premier succès très important pour le moral des joueurs qui ont réussi ainsi un véritable exploit à Béchar, après quatre défaites, comme rapporté dans notre avant-dernière livraison, dont un cinglant 3 à 0 en 2009 et un 4 à 1 en 2010.

 

4e succès de la saison en déplacement

La précieuse victoire enregistrée avant-hier à Béchar face à la JS Saoura (1-0) est la quatrième en déplacement pour le club le plus populaire de Béjaïa, après les trois succès enregistrés, pour rappel, lors de la phase aller du championnat contre le NAHD (2-0) lors du match de lever de rideau du championnat, face au CRB avec le même score et, enfin, lors de l’avant-dernière journée de la phase aller (2-1 ) aux dépens du MCEE. Ainsi, le MO Béjaïa confirme son statut de la meilleure équipe du championnat en déplacement avec  une seule défaite hors de ses bases, face à l’USMH (2-1).

 

… qui vaut 15 millions

La stratégie de la motivation financière prônée par la direction mobiste a donné ses fruits, puisque les camarades du capitaine Dahouche abordent toutes les rencontres avec un esprit conquérant, particulièrement en déplacement, où la prime mise en jeu est conséquente, et pour preuve, les joueurs du MOB, qui ont contribué au précieux succès avant-hier contre la JS Saoura, encaisseront 15 millions de centimes chacun en guise de récompense, selon des sources proches de la direction.

L. C.

 

Baptême du feu  du duo N’diaye- Domrane

Alors que face au NAHD, le Franco-Mauritanien Oumarou N’diaye et le Franco-Algérien Jugurtha Domrane ont suivi le match de mardi de la tribune officielle du stade de l’Unité maghrébine, avant-hier, ils ont eu l’occasion de signer leur baptême du feu en officiel face à la JS Saoura. En effet, le milieu de terrain N’diaye a remplacé le revenant Ferhat, poste par poste, à la 75’, alors que l’axial Domrane a joué les ultimes minutes de la rencontre à la place du capitaine Dehouche (89’), pour renforcer l’arrière-garde.

 

Mansouri : l’assurance tous risques

Le portier numéro un du MO Béjaïa, Ismaïl Mansouri, a confirmé son statut avant-hier sur le terrain en réussissant une partie sans faute. Le keeper béjaoui, égal à lui-même, a réussi plusieurs arrêts décisifs, sauvant à l’occasion plusieurs fois son équipe, face au longiligne attaquant de la Saoura Aoudou, particulièrement. La prestation de Mansouri, à la hauteur de sa réputation, a permis au MOB de garder sa cage vierge face à une équipe de la JS Saoura, qui a joué l’attaque à outrance.

 

Chetal, le joker de luxe

«Content d’avoir rendu le sourire aux Crabes»

Le jeune attaquant mobiste, Djamel-Eddine Chetal , qui a fait parler de lui encore une fois sur le terrain en rendant le sourire aux Crabes à Béchar contre la JS Saoura, s’est illustré en rééditant le scénario d’El- Eulma , en faisant parler son réalisme dans les arrêts de jeu de la rencontre, offrant ainsi un précieux succès à son équipe.  Le joker de luxe, qui trouve  désormais son compte, confirme le bon choix de son coach Amrani.

 

Vous êtes désormais la nouvelle coqueluche des Crabes après votre but victorieux contre la JS Saoura, un commentaire…

Je suis très content d’avoir contribué au précieux succès de mon équipe contre la JS Saoura après le semi- échec que nous avons concédé à domicile mardi face au NAHD. J’ai, certes, marqué le but de la victoire, mais le mérite revient à tout le groupe, qui a joué avec le cœur et la volonté pour réaliser le meilleur résultat possible.

En rééditant le scénario du MCEE, vous êtes désormais l’homme des dernières minutes au sein de l’équipe, le statut de joker vous va bien apparemment, n’est-ce pas ?

Je suis un compétiteur, et bien évidemment, je travaille pour gagner un statut de titulaire dans l’équipe sans prétention aucune, mais comme je fais partie d’un groupe, je me mets toujours à la disposition du coach Amrani, en me préparant à effectuer mon entrée sur le terrain à tout moment, sans réussite par moments et avec succès contre le MCEE et avant-hier face à la JS Saoura où je n’ai pas touché beaucoup de ballons pour dire vrai. Mais la réussite était au rendez-vous en concrétisant la seule occasion qui s’est présentée.

On vous laisse le soin de conclure…

Je dédie cette belle victoire aux Crabes qui ont fait le déplacement à Béchar, sans qu’ils puissent accéder au stade, malgré eux, ainsi que la famille mobiste, qui sera en nombre, j’en suis persuadé, pour nous supporter samedi prochain au stade de l’Unité maghrébine contre l’ASO.

L. C.

Tags: ,

Classement