ESS : L’ESS sort de la crise

Encore une nouvelle victoire de l’ESS, la huitième depuis le début de saison, et avec quatre victoires consécutives en battant le nouveau promu en L1, le CRBAF, difficilement, avant-hier.

 Ce succès n’était pas le fruit du hasard. Bien au contraire, c’est celui du grand labeur effectué par l’ensemble des joueurs qui ont réussi leur pari en ne lésinant pas sur les moyens pour se surpasser face à cette équipe du CRBAF qui a fait de son mieux pour retourner à Aïn Fekroun avec au moins un point dans ses bagages. Les joueurs y ont cru jusqu’à la dernière minute, et ils ont fait un grand match. Ce qu’il faut retenir dans ce match, ce sont cette hargne et cette volonté affichées par les coéquipiers de Bouazza. Malgré les changements opérés, le staff technique sétifien a su aligner une équipe homogène, volontaire et opportuniste à souhait, une équipe qui a montré une grande maturité tactique pour gérer convenablement son match. C’est ce que d’ailleurs tout le monde a reconnu à la fin de la rencontre. Les Sétifiens estiment que leur équipe a montré un tout autre visage par rapport au dernier match face à l’USMA. Cette victoire va permettre donc aux Sétifiens de souffler un peu avant de recevoir le CSC dans le cadre des 1/8 finale de la coupe d’Algérie, dans 5 jours. 


 

Le groupe plus serein
La dernière victoire réalisée devant le CRBAF a fait beaucoup de bien au club phare de la capitale des Hauts plateaux. On a senti beaucoup d’optimisme chez les joueurs, dirigeants et supporters. Tous croient en un avenir meilleur. Les choses ne s’annonçaient pas sous un bon jour, mais la performance réalisée samedi dernier devant les camarades de Griche a calmé un peu les esprits, redonnant de l’espoir à tous. Désormais, c’est un climat de sérénité qui règne à Sétif et le staff technique aura suffisamment de temps pour réorganiser son effectif, et, surtout, corriger les lacunes décelées lors des précédentes journées avant le déroulement de la prochaine rencontre. Le staff sétifien a donc annoncé la couleur en voulant vraiment revoir certaines choses, car il ne veut pas tomber dans les mêmes erreurs lors des prochains matchs.

 

La défense a retrouvé son verrou
Contrairement à la dernière rencontre face à l’USMA, le compartiment défensif a été à la hauteur cette fois-ci. Avec un Melouli des grands jours et un Ziti très prudent sur le côté droit, sans oublier, bien sûr, Demou et Boukria, qui ont fourni des prestations très honorables, les Ententistes n’ont pas encaissé de but. Ce qui est à signaler, c’est que ce compartiment n’a pas commis d’erreurs. Au contraire, ce compartiment a prouvé sa solidité en bloquant toutes les attaques adverses malgré la présence de plusieurs attaquants, sans pour autant être efficaces devant une défense hermétique. 

La concurrence de nouveau relancée 
Toujours du côté des joueurs, les choses vont être plus difficiles, car la concurrence bat son plein au niveau de tous les postes, en défense, au milieu de terrain ou en attaque, et les changements effectués par le coach contre le CRBAF expliquent tout. Les places seront désormais chères, et si Madoui annonce qu’il connaît la valeur de tout le monde, cela prouve que seuls les meilleurs joueront, selon le rendement fourni tout au long de la préparation. Après donc une victoire, certes difficile, mais très importante, les Sétifiens, qui occupent la 1re place du classement général pour l’instant, doivent impérativement enchaîner avec d’autres succès lors des prochaines journées afin d’améliorer leur capital points et garder le fauteuil de leader jusqu'à la fin de saison et réaliser leur objectif avant la fin de cette phase retour, celui d’arracher le titre de championnat pour la troisième fois consécutive. 

Désormais, il faut penser au CSC 
Les Noir et Blanc de l’ESS ont dû redescendre de leur petit nuage à la suite de leur belle victoire face au CRBAF pour se concentrer sur la prochaine rencontre devant le CSC dans le cadre de la coupe d’Algérie, à domicile. Une coriace formation face à laquelle l’ESS tentera d’enchaîner par une autre victoire pour passer aux ¼ de finale de la coupe d’Algérie. Il faut avouer que ce ne sera pas facile pour les Sétifiens qui affronteront une très bonne équipe qui est en train de retrouver des couleurs ces derniers jours. De son côté, le staff technique sétifien a mis en garde ses joueurs contre tout excès de confiance, tout en exigeant d’eux une concentration totale, leur rappelant que rien n’est encore assuré. C’est dire que les Sétifiens doivent se remettre au travail, oublier la dernière victoire et ne plus penser qu’à la solution qui les amènera à réaliser un succès face au CSC.

K. A.

 

Madoui : «Les joueurs devront remettre les pieds sur terre»

Le driver de l’Aigle noir, Madoui Kheireddine, nous a parlé de la victoire de son équipe devant le CRBAF et de son rendement, ainsi que de la prochaine rencontre qui opposera son équipe à celle du CSC, dans un match comptant pour le compte des 1/8 finale de la coupe d’Algérie. Le coach estime que son équipe a réussi un bon coup, après avoir réussi à arracher la victoire devant une équipe qui n’a pas démérité. Madoui estime que cette victoire permettra aux joueurs de préparer les prochains rendez-vous dans la sérénité et le calme. «Nous avons réussi une bonne opération en décrochant une très belle victoire, étriquée certes, mais très importante pour nous, devant une coriace équipe du CRBAF qui nous a vraiment posés beaucoup de problèmes. Nous étions dans l’obligation de gagner ce match, surtout après la défaite face à l’USMA dans le cadre de la supercoupe, nous étions dans l’obligation de gagner cette rencontre coûte que coûte. Je pense que l’essentiel est que cette victoire va nous permettre de travailler et de préparer les autres rencontres, notamment celle devant CSC le 24 janvier prochain, avec un moral au beau fixe», a-t-il dit.

«Malgré tout, on est restés patients»
«On a vécu des moments très difficiles ces derniers jours, mais nous, joueurs, staff technique et dirigeants, on a opté pour la patience et le travail. On a eu cette chance de continuer et de prouver aujourd’hui que le groupe était très solidaire malgré la pression qu’il a subie. Après la dernière victoire, on a beaucoup parlé avec les joueurs et on a surtout essayé de les mettre en garde. Aujourd’hui, on a montré un jeu moins plaisant que celui face à l’USMA, mais on a gagné quand même, on ne retient que le résultat.»

«Le plus dur nous attend»
En abordant la suite de la compétition, Madoui estime que toutes les rencontres qui restent à jouer seront très difficiles, et même plus difficiles que les précédentes, surtout que tous les clubs se valent désormais. C’est dire que tous les clubs vont essayer de rester sur la bonne voie ou d’améliorer leur situation, ce qui rendra la tâche encore plus difficile. «On doit vraiment redoubler d’efforts car les matches qui nous attendent seront plus difficiles. C’est-à-dire que tous les clubs vont essayer de gagner pour rester sur la lancée ou de se racheter et de sortir de la zone rouge. On n’aura pas la tâche facile, c’est pour cela que l’on doit rester très vigilants, même à domicile, afin d’éviter les mauvaises surprises», explique le coach de l’Aigle noir.

K. A.

Tags: ,

Classement